Plantes toxiques au jardin : quelles sont celles qu'il faut éviter ?

Les plantes les plus belles cachent parfois des secrets empoisonnés. Pour se défendre, les végétaux ont développé tous types de stratagèmes : certains contiennent des toxines parfois mortelles pour l'homme. Parmi elles, certaines très courantes au jardin, dont vous ne soupçonniez peut-être pas la toxicité !

Plantes toxiques au jardin : quelles sont celles qu'il faut éviter ?
© Josie Elias/123RF

Les plantes toxiques sont nombreuses au jardin ; même les plus courantes peuvent parfois être dangereuses. Voici quelques précautions à prendre pour éviter les empoisonnements.

  • Avant de planter une nouvelle venue au jardin, renseignez-vous sur sa toxicité. Installez les plantes dangereuses à l'écart du passage, de la terrasse, du potager ou des aires de jeux des enfants.
  • Ne laissez pas les enfants en bas âge jouer seuls au jardin, éduquez les plus grands aux plantes toxiques.
  • Apprenez à identifier les plantes et soyez très vigilants, certaines espèces se ressemblent : la confusion entre deux plantes est l'une des premières causes d'empoisonnement par les plantes.
  • Ne jouez pas aux apprentis sorciers en tentant de vous soigner par les plantes si vous n'êtes pas certains de les avoir identifiées : consommer certaines plantes en tisane peut s'avérer extrêmement dangereux.
  • Même si cela est la mode dans certains restaurants, ne consommez jamais des fleurs en salade sans être certain.e qu'elles peuvent être digérées sans risque.
  • Ne vous approchez pas des plantes fraîchement taillées, la sève peut parfois être irritante ou toxique. 
  • Taillez les arbustes à baies toxiques après la floraison, pour éviter leur ingestion.
  • Portez des gants lorsque vous  jardinez et lavez-vous toujours les mains après avoir manipulé des végétaux.
  • En cas d'intoxication ou de doute après l'ingestion d'une plante, appelez immédiatement un centre anti-poison pour demander des conseils. Ne prenez aucune initiative, ne faites pas vomir la personne intoxiquée : cela peut parfois empirer le problème.

Les plantes urticantes

Qui s'y frotte, s'y pique... Certaines plantes peuvent provoquer de graves réactions allergiques ou brûlures au second degré.

  • Les feuilles du figuier contiennent une sève phytophototoxique, les réactions cutanées (rougeurs, gonflements, cloques), empirent après une exposition au soleil. Les mêmes effets peuvent être remarqués avec des plantes comme l'angélique, le fenouil, le cerfeuil sauvage ou encore le millepertuis.
  • La sève de l'euphorbe est très irritante pour la peau et les yeux.
  • Les écorces de la famille des rutacées comme les citronniers ou les orangers peuvent également être irritantes.

Les plantes toxiques pour l'humain

Dans cette liste non exhaustive, vous découvrirez les principales fleurs du jardin toxiques pour l'humain. Certaines sont mortelles. La dangerosité dépend de la dose ingérée et de la fragilité de la personne qui les a consommées (enfant en bas âge, personne âgée...). Le poison de certaines de ces plantes est utilisé par des laboratoires à des fins médicales, à dose minime.

  • Aconit : également surnommé "casque du diable", l'aconit est l'une des fleurs les plus dangereuses au jardin. Toutes ses parties sont toxiques et elle peut être mortelle, même à petite dose.
  • Arum : son ingestion peut provoquer de l'hypersalivation, des réactions allergiques, des brûlures ou des problèmes cardiaques.
  • Belladone : ses baies peuvent être confondues avec des myrtilles. Leur goût désagréable et amer devrait dissuader un adulte, mais il suffit de quelques fruits pour que cette plante devienne mortelle pour l'enfant. C'est le cas de nombreuses autres baies comme l'aucuba, le pyracantha, le cotoneaster, le gui ou le houx.
  • Colchique : l'autre nom de cette fleur "de la fin de l'été" est le "tue-chien". Elle contient de la colchinine, une substance dont l'ingestion provoque une intolérance digestive, une défaillance cardiaque voire une paralysie.
  • Ciguë : c'est l'une des plantes-poison les plus connues, elle est même surnommée "l'arsenic végétal". Si les feuilles froissées dégagent une très désagréable odeur d'urine, certaines variétés ressemblent à du persil plat et les jeunes pousses ne dégagent pas d'odeur : méfiance donc !
  • Cytise : toutes les parties de cet arbuste sont toxiques, leur ingestion peut provoquer de graves troubles cardiaques.
  • Datura : ses fleurs en trompette peuvent être confondues avec des fleurs de courgettes. Cette plante extrêmement toxique peut être mortelle, une simple inhalation du pollen peut provoquer des troubles chez un enfant.
  • Digitale : voici une autre fleur qu'il vaut mieux éviter de faire pousser au jardin avec de jeunes enfants. Elle est toxique à la consommation et un simple contact suffit pour provoquer des problèmes cutanés.
  • Glycine : comme le chèvrefeuille, cette plante grimpante est dangereuse, les toxines sont principalement contenues dans ses graines et ses fleurs.
  • If : les fruits rouges de cette plante potentiellement mortelle sont très attirants pour les enfants.
  • Hellébore : cette belle fleur de Noël se classe aussi dans la catégorie "poison", elle peut provoquer des arrêts cardiaques. Dans l'Antiquité, il n'était pas rare de planter ses flèches dans des bouillons d'hellébore.
  • Houx : en plus de piquer, le houx produit des baies dangereuses à l'ingestion.
  • Laurier-prunus ou laurier-cerise : ses feuilles toxiques peuvent être confondues avec le laurier-sauce..
  • Laurier-rose : le cousin du laurier-cerisier est dangereux pour l'humain et pour les animaux. Sa saveur amère évite normalement une trop grande ingestion, mais quelques grammes suffisent à tuer un petit animal. Toutes les parties sont toxiques, si les feuilles tombent dans un contenant dans lequel un animal boit, il peut en mourir..
  • Marronnier : les marrons peuvent facilement être confondus avec des châtaignes. Leur ingestion est rarement mortelle mais peut provoquer de nombreux désagréments intestinaux.
  • Muguet : saviez-vous que cette star du printemps est également un poison ? Toute la plante est toxique, ainsi que l'eau du vase dans laquelle vous placez la fleur. Si un enfant ou un animal boit l'eau du vase, ils risquent d'être empoisonnés. Méfiez-vous également des rhizomes des cyclamens et des iris.
  • Œnanthe safranée : ses racines, qui peuvent ressembler à celles de la carotte, sont dangereuses.
  • Ricin : si l'huile de ricin est très bonne pour la peau et les cheveux, la plante est très toxique pour le foie et le rein.
  • Tulipe : comme toutes les plantes à bulbes (jacinthe, narcisse, jonquille...), elle est toxique : elle contient des fongicides naturels dans le bulbe qui sont dangereux pour l'humain et les animaux.

Les plantes toxiques chez les animaux

Il arrive qu'une plante soit toxique pour l'humain et pas pour les animaux, et vice versa. Les plantes listées ci-dessus sont pour la plupart également dangereuses pour les animaux de compagnie. Tenez vos compagnons à quatre pattes éloignés du potager : l'ail, l'oignon et les échalotes par exemple sont toxiques pour eux.

Choix des végétaux