10 roses anciennes à (re)découvrir

Le rosier anglais Constance Spry © Françoise
Souvent méconnus ou oubliés, les rosiers anciens - à ne pas confondre avec les rosiers botaniques qui furent les premiers à pousser naturellement sur la terre - méritent d'avoir leur place au jardin. Jérôme Chené, de la pépinière Roses Loubert, nous dévoile dix variétés qui séduiront les passionnés de roses odorantes ayant traversé les années, voire les siècles.
Ces rosiers se taillent peu : en fin d'hiver, on supprimera le bois mort et on rabaissera éventuellement la plante d'un tiers au maximum. Puis pendant la période de végétation, on retirera les fleurs fanées. Ce sont des roses très parfumées et robustes que l'on plantera de novembre à mars à racines nues.