Blond hitchcockien, teint diaphane... Les secrets de la beauté parfaite de Grace Kelly

D'actrice hollywoodienne à princesse de Monaco, Grace Kelly a fait de son nom un synonyme de classe, de glamour et de grâce. 40 ans après son décès, elle continue d'inspirer. Portait beauté d'une femme qui a marqué l'histoire.

Blond hitchcockien, teint diaphane... Les secrets de la beauté parfaite de Grace Kelly
© DPA/ABACA

La beauté lumineuse de Grace Kelly a autant marqué l'histoire du cinéma américain que la vie princière monégasque. Elle est rapidement devenue une blonde iconique grâce à ses rôles dans de nombreux classiques comme "Fenêtre sur cour" ou "La Main au collet". L'actrice fétiche d'Alfred Hitchcock a même été oscarisée comme meilleure actrice pour le film "Une fille de province". À 27 ans, l'actrice quitte le cinéma pour se marier avec le prince Rainier. Elle devient princesse de Monaco à plein temps avant de connaître une fin tragique sur une route de la Côte d'Azur le 14 septembre 1982. Malgré sa disparition il y a maintenant 40 ans, Grace Kelly reste l'incarnation parfaite de la beauté.

La grâce intemporelle de Grace Kelly 

Lorsqu'on parle de Grace Kelly, on pense d'abord à son influence majeure sur la mode. Mais il est impossible de ne pas mentionner sa beauté sans pareille. Outre son talent d'actrice, Grace Kelly transcendait l'écran avec son carré cranté, son teint diaphane et son regard pétillant. Ce qui caractérisait son élégance et sa grâce inégalée : son blond hitchcockien. C'est d'ailleurs grâce à son blond clair qu'elle est devenue l'une des héroïnes préférées du réalisateur anglais Alfred Hitchcock. Celui-ci avait l'habitude de jouer avec la blondeur glaciale des femmes. Prude en apparence, mais avec un grand charme sensuel. Ainsi, pour qualifier la future princesse de Monaco, il déclare : "Tout le monde dit qu'elle est froide et distante. Mais pour moi, elle a toujours été un volcan sous la neige". Dans le tourbillon de sexy des années 50, l'Américaine a réussi à se faire remarquer sans en oublier ses principes. Jamais provocante, elle était décrite comme l'anti-Marilyn Monroe par les critiques de cinéma. Elle n'avait pas besoin de bling bling et de paillettes pour mettre en avant ses atouts. Au contraire, la simplicité suffisait à la mettre en lumière. En bref, Grace Kelly portait son prénom mieux que personne.

Grace-Kelly-beaute
© Alamy/ABACA

Coiffure, maquillage... les astuces beauté de la princesse de Monaco

Si Grace Kelly se maquillait peu, sa mise en beauté n'en était pas moins travaillée. Pour sublimer l'ovale de son visage, elle utilisait la loi des ombres et lumières, très connue dans l'univers du cinéma. L'astuce ? Se servir de trois teintes de fond de teint (un beige, un beige plus clair et un ivoire) et de deux blushs différents. Pour maintenir son teint diaphane, elle portait beaucoup de lunettes de soleil et de chapeaux. Chose rare à cette époque, elle aimait adopter le maquillage nude alors que toutes les femmes avaient les yeux colorées, les lèvres de couleurs vives et les pommettes fuchsia. Ainsi, elle arborait des paupières délicatement fardées de beige, de gris ou de brun avec des cils couverts de mascara. Il n'était pas question de mettre des faux cils. Ses sourcils, eux, étaient toujours dessinés à la perfection pour structurer son visage. Grace Kelly mettait en valeur la couleur naturelle de ses lèvres en appliquant une teinte ton sur ton. Lorsqu'ils n'étaient pas crantés, ses cheveux blonds étaient coiffés avec des ondulations impeccables ou relevés en chignon raffiné. Tout était mesuré. Côté parfum, la princesse de Monaco portait Fleurissimo de Creed. Une fragrance à la fois hespéridée, poudrée et florale créée à la demande du prince Rainier pour leur mariage.

Grace-Kelly-beaute
© Alamy/ABACA

Une famille qui prouve que la beauté est génétique 

Quarante ans plus tard, l'élégance de Grace Kelly demeure intacte grâce à ses héritières. Si ses filles et toutes ses petites-filles partagent son charme irrésistible, il y a une ressemblance qui fait beaucoup parler : celle de Camille Gottlieb.

Chevelure blonde et regard bleu perçant, la fille cadette de Stéphanie de Monaco ressemble de plus en plus à sa mythique grand-mère. Si la jeune femme de 24 ans ne porte pas le même nom que la défunte princesse, il n'y a aucun doute sur la transmission de sa beauté légendaire au fil des générations. Voilà de quoi faire perdurer le mythe Grace Kelly.