Les meilleures applications pour décrypter ses cosmétiques

Les applications qui décryptent les étiquettes des produits de beauté ont le vent en poupe. Mais peut-on réellement s'y fier ? Quelles sont les meilleures pour passer nos cosmétiques au crible.

Les meilleures applications pour décrypter ses cosmétiques
© stylephotographs

Les confinements successifs, le télétravail, l'éco-responsabilité nous poussent à porter un autre regard sur nos habitudes beautéLes Françaises ont un réel besoin de transparence et souhaitent désormais savoir ce qu'elles appliquent sur leur peau. Pour aider les néophytes, des applications qui scannent les étiquettes de nos cosmétiques sont disponibles sur smartphone. Elles permettent de repérer les ingrédients controversés comme les perturbateurs endocriniens, les allergènes, les produits irritants afin d'initier un véritable retour au naturel, une des tendances phares de 2021. 

1. Yuka

Après les produits alimentaires, Yuka se lance dans l'analyse des cosmétiques et des produits d'hygiène. L'objectif est de rendre les compositions plus transparentes et d'éclairer le consommateur grâce à une notation globale et pour chaque ingrédient. La base de données est riche et variée car elle contient des milliers de contributions d'utilisateurs et de marques. On a donc de grandes chances de trouver le produit de beauté recherché. L'application signale vraiment tout ce qui pourrait avoir un effet "néfaste" pour la peau (notamment tous les allergènes). Un produit peut donc vite être considéré comme "à risque" alors qu'il pourrait être déconseillé qu'aux rares personnes qui sont effectivement allergiques à tel ou tel ingrédient.

2. Clean Beauty

Il suffit de photographier la liste des ingrédients pour que cette appli en décode la composition. Pas toujours pratique quand le produit est cylindrique. L'interface est claire et propose notamment un glossaire d'une multitude d'ingrédients. Un court texte indique lesquels sont considérés comme controversés et pourquoi. Le tout appuyé par des sources scientifiques.

3. INCI Beauty

Cette application lancée en 2017, permet de scanner la liste des composants du produit et de connaître la note qui lui a été attribuée. Il est également possible de faire une recherche par type de produit (bien-être, hygiène du corps...), par produit en inscrivant sous nom ou de rechercher un composant pour en savoir plus. D'autres cosmétiques mieux notés sont proposés en alternative pour être certaine d'utiliser le soin le plus clean. Pour y voir clair, un code couleur a été mis en place à l'aide d'une fleur verte, jaune, orange, rouge. Chaque ingrédient se rapporte à une fleur en fonction des informations scientifiques connues à l'instant T. L'application est très simple d'utilisation et la base de données est variée. 

© INCI Beauty

4. QuelCosmetic

L'association UFC-Que Choisir a sorti sa propre application en 2018. Intuitive, elle permet d'en savoir plus sur un produit. Soit en le prenant en photo, soit en le cherchant directement dans l'appli. Les cosmétiques sont classés par catégories ce qui permet de les trouver facilement : déodorants, produits solaires, soins du corps, maquillage... puis, ils sont triés selon s'ils sont considérés comme "à risque". Si c'est le cas, des alternatives "sans risque" sont proposées. Un très bon outil pour faire le tri dans sa salle de bain et consommer différemment. 

© UFC Que Choisir

5. CLAIRE

Cette application a été lancée par la Fédération des entreprises de la beauté (FEBEA). Elle permet de faire une recherche sur un ingrédient (parmi 25 000 références) ce qui occasione de s'y connaître tout de même un minimum, ou de scanner la liste des ingrédients d'un produit. Chaque ingrédient présent est donc décrypté afin d'en connaître la composition exacte. CLAIRE ne donne pas de note mais informe le consommateur sur la nature des ingrédients utilisés et leur concentration.

Toutes ces applications offrent la possibilité de mieux comprendre la composition des produits. En revanche, il est important de souligner qu'il peut y avoir une différence d'interprétation selon les applications utilisées. La faute aux critères de classement qui ne sont pas toujours les mêmes. Egalement, soyez toujours attentive aux raisons pour lesquelles le cosmétique est considéré comme néfaste.