Familles monoparentales : 10 conseils pour s'organiser au quotidien

Le nombre de familles monoparentales ne cesse d'augmenter en France. Entre les devoirs, les courses, le travail et la maison, la vie d'un parent solo est un vrai marathon ! Nos astuces pour vous simplifier la vie.

Familles monoparentales : 10 conseils pour s'organiser au quotidien
© Evgeny Atamanenko

Selon les derniers chiffres publiés par l'INSEE, 1,8 million de familles sont monoparentales en France, soit plus d'une sur cinq. Dans 85% des cas, il s'agit de mères vivant seules avec un ou plusieurs enfants. Au quotidien, ces parents solos sont confrontés à de nombreuses difficultés, tant sur le plan organisationnel que financier. L'INSEE a toutefois communiqué une donnée alarmante : près de 32,5% de ces familles monoparentales vivent sous le seuil de pauvreté, une proportion deux fois plus élevée que dans le reste de la population. Face à ces inégalités et ces situations de grande précarité, la colère gronde et les parents souhaitent faire entendre leur voix. S'ils bénéficient aujourd'hui d'un certain nombre d'aides et d'allocations familiales, celles-ci sont parfois insuffisantes pour pallier au manque d'un autre salaire ou aux pensions alimentaires non payées par l'ex-conjoint. Alors, comment s'en sortir au quotidien lorsqu'on est seul(e) à élever ses enfants ? Les mères célibataires qui ont témoigné sur le Journal des Femmes s'accordent sur un point : l'organisation et l'entraide sont leurs maîtres mots ! En effet, difficile de tout concilier lorsqu'on est seul(e) à prendre en charge l'éducation des enfants, à exercer une activité professionnelle et à gérer l'intendance de la maison. Les mamans et papas solos rivalisent d'ingéniosité pour jongler entre tous les rôles qu'ils doivent tenir au cours d'une journée !

1 - Entretenez une vie sociale

Les mamans l'oublient souvent, il est important d'entretenir une vie sociale. Inviter des amis ou des collègues à dîner, répondre "oui" aux invitations des copines, se faire plaisir de temps en temps chez le coiffeur ou l'esthéticienne... Autant de petites choses nécessaires à l'équilibre personnel de toutes les femmes. Prenez (un temps) de temps pour vous ! Plus facile à dire qu'à faire, bien entendu, lorsqu'on est seul·e pour gérer la maisonnée. Du temps pour soi, cela ne signifie pas forcément un après-midi au spa ou au tennis, cela peut être simplement 30 minutes de tranquillité le matin avant le levé des enfants, pour lire un livre ou prendre un bain. Si vous êtes en garde alternée, profitez de votre semaine solo pour vous ressourcer.

2 - Soyez bienveillant(e) envers vous-même !

En dépit des apparences, le parent solo n'est pas un super-héros. Il a lui aussi ses faiblesses, ses doutes et ses moments de découragement. Acceptez de ne pas être parfait(e) et essayez de ne pas vous ajouter des contraintes supplémentaires en vous fixant des objectifs démesurés. Si le petit dernier n'a pas eu de purée maison avec des légumes bio, ce n'est pas grave ! Au contraire, déculpabilisez ! "Je ne culpabilise pas si la vaisselle n'est pas faite alors que j'ai passé deux heures à jouer aux petites voitures", témoigne Blue sur le Journal des Femmes. 

3 - Faites un planning et une to-do list

Sans tomber dans les dérives d'une organisation militaire, rédigez un emploi du temps que vous collerez sur le frigo afin de ne rien oublier : du rendez-vous de l'aînée chez le dentiste à la réunion des parents d'élèves du cadet. Rien de plus angoissant que de ne pas savoir de quoi sera faite la semaine lorsqu'on passe déjà son temps à courir ! Même chose pour les vêtements des enfants : préparez-les la veille pour éviter la crise au moment de s'habiller. Enfin, allez à l'essentiel, en fonction des priorités.

4 - Apprenez à votre enfant à devenir autonome

Mettre son manteau ou ses chaussures tout seul, débarrasser son assiette, faire son lit, mettre son linge sale dans la panière, autant de petits gestes anodins qui peuvent vraiment vous faciliter la vie au quotidien. Rappelez à vos enfants que vous formez une équipe et qu'il est important de s'entraider... Comme de vrais champions !

5 - Rejoignez un réseau de parents solos

Parents des copains des enfants, associations de quartier, une voisine qui peut vous dépanner en cas de coup dur, les grands-parents qui habitent proche de chez vous... Créez votre propre réseau de solidarité ! Et ne dites jamais non à l'aide qu'on vous propose ! Avez-vous pensé également aux trocs de services entre mamans ? Vous récupérez les enfants à la sortie de l'école, et en échange, la maman accompagne votre garçon à son cours de sport le samedi. Enfin des sites spécialisés pour les familles monoparentales, comme le site parents-solos-compagnie.org ou encore www.uniparent.com vous permettent d'échanger entre parents solos afin de rompre l'isolement. Vous y trouverez notamment des annonces pour la garde d'enfants, des bons plans et des astuces pour gérer au mieux votre budget. 

6 - Demandez de l'aide et déléguez

En cas de divorce compliqué, de situation financière délicate, ou de conflits lourds à la maison, adressez-vous à du personnel compétent. Services sociaux, mairie, psychologues, équipe éducative, médecins ou encore associations sauront vous dispenser de précieux conseils pour vous aider à vous sortir de cette situation difficile. Rappelez vous que vous n'êtes pas seul(e).

7 - Bénéficiez des aides pour parents solos

Répertoriez les aides auxquelles vous avez droit en fonction de votre situation et de vos revenus : allocations familiales, prime de précarité, logement social, allocation de rentrée scolaire, aide au recouvrement des pensions alimentaires, allocation de soutien familial, etc. N'oubliez pas non plus de vous renseigner sur les avantages que peuvent vous apporter votre municipalité (prêt à taux 0 %, carte famille nombreuse pour les transports et les sorties en famille à prix réduits, etc. Par ailleurs, les chèques Emploi-service (CESU) permettent de bénéficier des services à domicile (ménage, nounou ou baby sitter) qui vous permettront de souffler un peu.

8 - Dénichez les bons plans

Vous n'avez qu'un seul salaire pour subvenir aux besoins de vos enfants, alors toutes les économies seront les bienvenues. Participez à des trocs de vêtements, revendez les articles de puériculture ou les habits de bébé devenus trop petits pour votre enfant, et prenez le temps d'étudier les offres promotionnelles pour faire vos courses. "Je déniche les bons plans, les sorties gratuites, j'achète les sous-marques, je consulte les comparatifs et je me fais prêter des vêtements de temps en temps" confie Annabelle au Journal des Femmes.

9. Pensez à votre vie amoureuse

Avec une famille à gérer seul(e), difficile de trouver le temps pour penser à l'amour ! Et pourtant, rappelez-vous que vous n'êtes pas qu'un parent et que votre épanouissement personnel passe aussi par le fait de retrouver un compagnon ou une compagne pour recomposer une famille et trouver votre équilibre. Il existe désormais des sites de rencontres spécialement dédiées aux parents célibataires comme papamamacelibataire.com ou rencontre-parents.fr. Vous pourrez y rencontrer des parents qui partagent des problématiques similaires aux vôtres, et surtout des hommes et des femmes à qui la vie de famille ne fait pas peur ! Le manque de temps peut évidemment être un obstacle à une rencontre. Mais pourquoi ne pas essayer de caler un déjeuner plutôt qu'un dîner ? Cela vous évitera de devoir engager des frais pour une baby-sitter !

Familles monoparentales : 10 conseils pour s'organiser au quotidien
Familles monoparentales : 10 conseils pour s'organiser au quotidien

Selon les derniers chiffres publiés par l'INSEE, 1,8 million de familles sont monoparentales en France, soit plus d'une sur cinq. Dans 85% des cas, il s'agit de mères vivant seules avec un ou plusieurs enfants . Au quotidien, ces parents...