Pajemploi+ : un bug contraint les parents à se séparer de leur nounou

Près de 8000 familles seraient encore victimes des dysfonctionnements liés à la nouvelle plateforme Pajemploi+, qui les empêche de toucher les aides financières pour la garde de leurs enfants. Nounou licenciées, crédits et découverts... Ce bug informatique a mis les parents dans l'embarras depuis plus de six mois. Un numéro d'appel est ouvert.

Pajemploi+ : un bug contraint les parents à se séparer de leur nounou
© Antonio Guillem-123rf

Pour simplifier la vie des parents et généraliser le tiers payant pour la garde des enfantsle site Pajemploi, considéré complexe, archaïque et souvent peu compréhensible pour les non-initiés, a été modifié le 11 juin 2019. Cette mesure permet notamment aux parents de ne plus avancer le montant des aides versées par l'État pour le paiement du salaire de leur nounou ou de l'assistante maternelle. En effet, jusqu'à présent, les parents d'enfants de moins de 6 ans bénéficiant du complément de libre choix du mode de garde (CMG), devaient déclarer les heures travaillées par leur nounou chaque mois, puis lui verser son salaire, en attendant le remboursement de la CAF. Un budget colossal et une vraie entame dans le budget de nombreuses familles. Pajemploi+ met donc fin à cette avance de frais de garde, puisque le CMG est alors directement versé par ce service de l'Urssaf. Ainsi, depuis fin juin, les parents qui font garder leur petit n'ont plus à avancer le montant de cette aide. Une excellente nouvelle aussi pour les employé(e)s qui auront chaque mois leur salaire en temps et en heure. Désormais, lors de la déclaration mensuelle, le site calcule automatiquement la part du CMG et ne prélève que le reste à charge. Il suffit d'avoir au préalable activé le service sur le site pajemploi.fr tandis que le ou la salarié n'aura qu'à renseigner ses coordonnées bancaires, Pajemploi se charge ensuite de lui verser son salaire.

Des dysfonctionnements de Pajemploi 

Censée simplifier la vie des parents en leur évitant d'avancer les frais de garde d'enfant, la nouvelle plateforme Pajemploi plus met des milliers de parents dans l'embarras. En effet, si la réforme était plutôt bien accueillie par les parents, elle s'est finalement accompagnée de graves dysfonctionnements. Car depuis le transfert de données entre la Caf et Pajemploi, des "pertes ou erreurs d'information" ont été identifiées depuis le mois de juin. Résultat : des milliers de parents se retrouvent sans aucune aide financière pour la garde de leurs enfants, tandis que d'autres sont prélevés de cotisations sociales, qui sont normalement prises en charge par la Caf, précise le Parisien. Réunis dans le collectif Familles en lutte, ces parents dénoncent les conséquences financières dont ils sont victimes. Découvert, interdiction bancaire, licenciement de leur assistante maternelle... Ces bugs de Pajemploi inquiètent donc parents et professionnels de la petite enfance. Adrien Gauthier, chargé de communication de Pajemploi précise au quotidien "qu'une cellule spécifique a été mise en place afin d'accompagner les familles concernées, qui ne représenteraient officiellement que 2 % des particuliers employeurs".

Pour autant, près de 8000 familles sont aujourd'hui encore concernées par ce bug informatique. Une "commission d'urgence sociale" a été mise en place pour attribuer des aides financières personnalisées pour les familles en difficulté et un numéro non surtaxé (0806 804 229) a ouvert ce lundi pour conseiller les parents et les aider à régulariser leur dossier.

Pajemploi+ : un bug contraint les parents à se séparer de leur nounou
Pajemploi+ : un bug contraint les parents à se séparer de leur nounou

Pour simplifier la vie des parents et généraliser le tiers payant pour la garde des enfants , le site Pajemploi, considéré complexe, archaïque et souvent peu compréhensible pour les non-initiés, a été modifié le 11 juin 2019.  Cette mesure permet...