Les plantes adaptées au climat de chaque région

Quels végétaux planter dans son jardin en fonction du climat de sa région ? Entre un jardin de la campagne normande et un jardin méditerranéen, il y a des différences. Voici une liste qui vous aidera à de choisir les bonnes plantes qui orneront votre coin de verdure toute l'année. En observant et en vous en inspirant de la nature et de la météo, vous obtiendrez les meilleurs résultats.

Les plantes adaptées au climat de chaque région
© Elodie Rothan

Si en France le climat est de type tempéré, le littoral et les nombreux reliefs font que notre pays connaît différents climats. D'où une variation botanique importante d'une région à l'autre.

  • Le climat océanique : avoir un jardin en bord de mer permet de s'assurer un climat plus doux, même au nord du pays. L'influence de l'océan permet d'atténuer les écarts de températures entre le jour et la nuit et les saisons. Il est donc possible, dans une moindre mesure, de cultiver des plantes de type méditerranéennes. Il faut veiller toutefois à choisir des plantes résistantes au sel et aux embruns.
  • Le climat océanique à continental, sur une grande partie de l'ouest du pays, se caractérise par des vents, précipitations et températures assez modérés. D'où une grande diversité de plantes qu'il est possible de cultiver.
  • Le climat méditerranéen oblige quant à lui la culture de plantes résistantes à la sécheresse, telles que l'olivier, le bougainvillée, les agrumes, les agaves et autres succulentes. Il faut toutefois faire attention à vos plantations qui risquent de pâtir des vents violents comme le mistral ou la tramontane.
  • Le climat montagnard connaît une pluviométrie importante et les chutes de neige sont assez fréquentes, surtout en altitude. Les températures sont assez basses tout au long de l'année et les hivers peuvent être très rigoureux.

Pour un jardin en bord de mer

Jardin sur la côte bretonne

En Bretagne, l'hygrométrie importante permet d'avoir un jardin luxuriant : toutes les plantes peuvent en effet trouver leur bonheur dans les jardins bretons. Si les hortensias sont les plus connues et les plus plantées d'entre elles, certaines plantes telles que les bruyères ou les cassiopes se plaisent également sous ces latitudes. Il ne faut pas non plus oublier toutes les plantes qui apprécient les sols acides, caractéristiques de la Bretagne, dont font partie les gentianes. Il est également possible de planter à découvert des plantes qui apprécient habituellement l'ombre, par exemple les feuillages panachés. Les classiques indétrônables des jardins bretons restant les magnolias, camélias, rhododendrons et azalées.

Les 4 plantes idéales d'un jardin en Bretagne
Céanothe Cet arbuste à la floraison abondante offre des palettes bleues saisissantes et des grappes de fleurs magnifiques. Il peut être utilisé en massif, si l'on veille à bien lui laisser la place nécessaire à son épanouissement, en couvre sols pour les céanothes à port étalé, ou encore palissé contre un mur.
Erable Somptueux en automne, lorsque ses feuilles prennent des couleurs mordorées, l'érable a besoin d'espace pour pouvoir grandir et a besoin de lumière. Il sera donc de préférence placé au centre du jardin.
Ajonc

Ne craignant pas le vent ni les embruns, l'ajonc, tout comme le genêt, donnera une touche ensoleillée à votre jardin. Cet arbuste épineux fleurit notamment au printemps, même si ses fleurs peuvent apparaître lorsque le climat est doux, à l'automne ou à la fin de l'hiver.

Andromède

Intermédiaire entre la plante et l'arbre, l'andromède est un petit arbuste aux longues feuilles étroites, qui passent du rouge au vert foncé en fonction des saisons. Les fleurs, de petites clochettes blanches, apparaissent au printemps.

Jardin sur la côte d'Opale

Malgré ce que l'on pourrait croire, le littoral le plus au nord du pays est favorable à de nombreuses cultures. On y retrouve évidemment des jardins ressemblant aux jardins anglais de l'autre côté de la Manche, avec une diversité botanique importante. L'absence d'écarts importants de température entre l'été et l'hiver permet de planter des variétés qui apprécient cette stabilité et un sol frais et drainé, mais suffisamment humide. Les feuillages y ont un rôle important car les variations de lumières en fonction des heures du jour et des saisons, permettent d'avoir une palette de verts éclatants. Les graminées et chardons ont aussi leur place à trouver, notamment dans les jardins de bord de mer, où le sable sera un terrain favorable pour accueillir ces plantes aux lignes graphiques.

Les 4 plantes idéales d'un jardin sur la côté d'Opale

Panicaut

Cette plante vivace ressemblant à un chardon forme un buisson qui peut atteindre les 50 cm. Ses feuilles étant légèrement épineuses, évitez de le placer sur une allée qui sera fréquentée. Ses petites fleurs violacées durent tout l'été, voire au-delà. Cette plante a besoin de soleil et d'un sol pauvre, sec et sableux qui lui permettra de résister à l'humidité de l'hiver.
Tamaris Son feuillage léger permet d'utiliser notamment le tamaris comme brise vent et peut atteindre les 5 m. Il développe en été de petites fleurs roses formant de belles grappes. Il vaut évidemment mieux opter pour le tamaris anglais que pour la variété tamaris gallica, adaptée au climat de Méditerranée.
Ginkgo biloba

Egalement appelé l'arbre aux 40 écus à cause des couleurs or que prend son feuillage à l'automne, le ginkgo biloba est idéal pour un climat océanique, car il résiste aux embruns, même s'il n'apprécie pas l'eau stagnante.

Agapanthe

Les hampes florales des agapanthes sont impressionnantes en été lorsqu'elles émergent de leur touffe végétale. Les fleurs sont de grosses boules blanches ou bleues en fonction des variétés. Ces fleurs apprécient les massifs ensoleillés, mais n'apprécient pas qu'on les déplace. Une fois plantées, évitez donc de les déplacer.

Jardin méditerranéen

Les jardins de Méditerranée sont emplis d'odeurs et de couleurs. Si l'on doit choisir des plantes résistantes à la chaleur, c'est l'occasion d'adopter des plantes exotiques, graphiques et colorées. Dépaysement garanti avec les cactées et succulentes, idéales lorsque l'on n'a pas le temps de s'occuper de son jardin puisque ces plantes aux feuilles charnues servant de réservoir hydrique, peuvent subvenir à leurs propres besoins en eau et résister à de très fortes sécheresses. Les agrumes comme les citronniers ou les orangers trouvent dans le Sud un terrain très favorable à leur culture, c'est également le cas des palmiers. D'autres plantes au feuillage fin et découper pour éviter les pertes en eau, comme les aromates (thym, romarin...), apprécient les sols secs. Au niveau de la conception du jardin, il est possible de créer un ou plusieurs murets en pierre sèche, qui donneront un aspect brut à un jardin de rocailles, par exemple.

Les 4 plantes idéales d'un jardin méditerranéen

Lantana

Les lantanas ont besoin de soleil mais d'un sol frais et bien drainé. Très résistants à la sécheresse, ces petits arbustes s'épanouissent en petites fleurs colorées et presque plates, de mai à novembre.
Oranger En plus de l'irrésistible parfum de ses fleurs, l'oranger porte un beau feuillage persistant d'un vert intense. Il en existe de nombreuses variétés, à vous de choisir en fonction de la taille désirée, de la comestibilité des fruits... Pour plus d'originalité, vous pouvez également opter pour un kumkat ou un bergamotier.

Olivier

L'arbre star de Méditerranée, que l'on croise partout a une croissance très lente, mais son tronc tortueux et unique en font un arbre très décoratif. Ses feuilles argentées sont persistantes et surtout... il peut vous donner une grande quantité d'olives à déguster tout l'hiver !
Bougainvillier Les belles bractées (ce ne sont pas des fleurs) du bougainvillier se plaisent sous le soleil de Méditerranée et arborent des couleurs vives, allant du bleu au pourpre en passant par le blanc.

Pour un jardin à la campagne

Jardin normand

Ici, la verdure est reine. Il pleut même en août et l'importante hygrométrie favorise la croissance des végétaux, tout comme dans les jardins anglais. Les paysages typiques de Normandie sont d'ailleurs les grands pâturages et les haies bocagères, qui cachent de somptueuses petites maisons à colombages et des jardins luxuriants. Les jardins peuvent donc être couverts d'une pelouse généreuse et agrémentés ça et là d'arbres fruitiers, de grands rosiers compacts, ou encore des ronces décoratives et arbustes à fleurs, tels que le lilas ou l'aubépine.

Les 4 plantes idéales d'un jardin de bocage normand
Amélanchier Tel le cerisier, l'amélanchier se couvre en avril de belles fleurs blanches, de baies noires comestibles en été et se pare d'un beau feuillage doré en automne : cet arbuste à la silhouette élégante est aussi beau isolé qu'en haie.

Spirée

Difficile de choisir une variété, puisque la spirée comprend plus d'une centaine d'espèces ! Ce petit arbuste aux feuilles vert foncé sur le dessus et bleutées dessous fleurit en mai en formant de belles grappes blanche.
Pommier d'ornement Les pommiers développent eux aussi des fleurs blanches à partir de boutons floraux roses. La variété John Dowie produit des pommes idéales pour les gelées et la Charlottae prend de beaux coloris rouge orangé en automne.
Chèvrefeuille Idéale sur une haie ou un massif d'arbustes, cette plante très champêtre et rustique séduit par ses fleurs odorantes en bouquets.

Jardin provençal

Les cigales stridulent à tue-tête, la lavande diffuse son parfum puissant et les murets de pierre brûlent au soleil, pas de doute la Provence est une région pleine de charmes. Si au jardin il faut choisir des plantes peu gourmandes en eau, car l'éloignement du littoral fait que les étés sont brûlants, il existe de nombreuses possibilités pour un jardin haut en couleurs, des grimpantes aux aromates. Les sols sont généralement calcaires et pauvres accueillant naturellement des végétations basses, typiques de la garrigue que l'on retrouve aux alentours. Les feuillages argentés des oliviers ou des romarins diffusent un parfum, exalté par le soleil et la chaleur en été, et la lavande apporte une touche colorée typique.

Les 4 plantes idéales d'un jardin en Provence
Pistachier lentisque Cet arbuste parfumé fleurit de mars à juin et produit de petits fruits rouges puis noirs. Sa résine qui durcit au contact de l'air est le mastic que l'on utilise dans les chewing-gums notamment.
Santoline La santoline est un buisson compact aux feuilles gris vert duveteuses qui apprécie le plein soleil, un sol pauvre et bien drainé. En été, des fleurs formant des boules de couleur jaunâtre viennent parfumer l'ensemble.
Arbousier Ce petit arbre à l'écorce brun rouge produit de petits fruits rouges délicieux. L'arbousier apprécie un sol riche et bien drainé ainsi qu'une exposition ensoleillée à mi-ombragée.
Ciste Ce petit arbuste a de quoi plaire. Persistant, à feuillage ovale ondulé, doté de petites fleurs roses, éphémères mais qui se renouvellent chaque jour... Le ciste apprécie d'être gorgé de soleil, un sol pauvre et bien drainé.

Jardin dans l'Est de la France

Les régions Grand Est et Bourgogne-France-Comté ont en commun un climat quasiment continental, en tout cas où l'influence océanique se fait le moins sentir. D'où une grande amplitude thermique entre l'été et l'hiver, mais des précipitations régulières toute l'année. Pour la sélection des végétaux, il faut dans ces régions opter pour des plantes résistantes au gel, qui peut être très dur pendant les nuits hivernales. Afin de protéger certaines plantes plus fragiles, vous pouvez planter en arrière plan de vos massifs des arbres moins sensibles, tels que l'aulne.

Les 4 plantes idéales d'un jardin dans l'Est
Callicarpa Cet arbuste fleurit légèrement à la fin de l'été et laisse ensuite place à de petits fruits ronds d'un violet profond, très décoratifs, amplifiés par un feuillage qui prend des couleurs dorées en automne. Le callicarpa préfère les sols fertiles et bien drainés, en plein soleil.
Cornouiller Idéal dans un jardin campagnard, ce gros arbuste peut atteindre les 5 m de hauteur. Son feuillage caduc devient orangé à l'automne et de jolies petites fleurs jaunes apparaissent à la fin de l'hiver. Sa culture n'est en outre pas difficile, puisqu'une bonne terre de jardin et une exposition mi-ombragée à ensoleillée sont parfaites pour lui.
Campanule La floraison estivale de cette vivace est séduisante : de petites clochettes bleues, blanches, violettes ou pourpres recouvrent presque intégralement le feuillage. Idéale en rocaille, elle convient également pour un talus.
Marronnier Cet arbre d'ornement peut atteindre les 300 ans et mesurer jusqu'à 30 m ! Il demande donc un espace suffisamment grand pour s'épanouir avec plénitude.

Pour un jardin de montagne 

Jardin auvergnat

Cette région pour le moins vallonnée permet de cultiver une grande variété de plantes, grâce à un climat variable mais avec des précipitations importantes, caractéristiques de la moyenne montagne. Les plantes doivent donc être rustiques et résister à des hivers parfois très rigoureux. Opter pour des arbres vous permettra d'avoir un jardin flamboyant à l'automne ; entre les chênes et les érables par exemple, le choix est vaste.

Les 4 plantes idéales d'un jardin dans le centre de la France
Sorbier Cet arbre à couronne arrondie porte des feuilles dentées, grises sur le dessous. Au printemps, il arbore de petites fleurs blanches et en hiver, de petits fruits rouges, très décoratifs.
Bruyère d'été L'intérêt des bruyères est qu'elles peuvent fleurir une bonne partie de l'année, en formant des épis plus ou moins larges selon les variétés. La bruyère d'été fleurit de juin à la fin de l'automne, ses feuilles persistantes devenant rougeâtres en hiver.
Hêtre Comme pour tous les grands arbres, le hêtre à besoin de place pour grandir. Le chêne appréciera le climat auvergnat, car il a besoin d'humidité et d'un sol bien drainé.
Myrtillier Si le myrtillier produit de délicieuses baies bleues riches en vitamine C, son feuillage n'en est pas moins somptueux en automne. Au printemps, ce sont de petites fleurs blanches admirables qui prennent le relais.

Jardin alpin en terrasses

Les paysages savoyards et isérois présentent des variations importantes dans leur physionomie, en fonction de l'altitude à laquelle on se trouve. En outre, les sols peuvent être parfois instables, lors de la fonte des neiges et les plantes doivent donc parfois résister à plusieurs mois de neige. Jusqu'à une certaine altitude, il est possible de planter des feuillus, au-delà il faudra se contenter de conifères. Il est également possible, voire nécessaire d'organiser son jardin en terrasses, la déclivité imposant parfois cette organisation. C'est l'occasion de créer des zones différentes dans le jardin, en fonction des ambiances que l'on souhaite lui donner. Créer des terrasses permet en outre d'éviter un ravinement des sols trop important.

Les 4 plantes idéales d'un jardin alpin
Gentiane Ces fleurs avant tout sauvages peuvent se cultiver dans les jardins alpins. Le charme de leur couleur d'un bleu profond et de leurs formes en trompette égayera les massifs. La gentiane craint tout de même l'humidité hivernale, veillez donc à la planter dans un sol léger, riche et drainé.
Clématite Ses corolles colorées sont épatantes ! Cette grimpante aime le soleil mais apprécie de garder les pieds au frais. Elle peut être associée avec les haies ou arbustes, qu'elle complétera à merveille.
Bouleau Le bouleau se reconnaît très facilement à son écorce blanche striée. Il apprécie particulièrement les sols humides et bien drainés.
Ancolie Cette vivace qui attire les insectes pollinisateurs peut durer de 2 à 4 ans et se ressemer toute seule. Elle se sème sur un sol bien drainé en plein soleil ou à la mi-ombre et fleurit à partir de juin.