Terre végétale : de quoi s'agit-il et comment en trouver ?

Tous les jardiniers utilisent de la terre végétale. Et pour cause : on la trouve naturellement dans le sol. Mais dans l'esprit de certains, ce terme est parfois flou. Il y a quelques années, elle a été normalisée pour répondre à plusieurs critères lorsqu'elle est vendue dans les jardineries.

Terre végétale : de quoi s'agit-il et comment en trouver ?
© markoaliaksandr - 123RF

Qu'est-ce que la terre végétale? 

La définition de la terre végétale est simple : dans le sol, la décomposition des matières organiques se fait sur plusieurs couches. La terre végétale représente l'une de ces couches, située juste en dessous de l'humus. Elle s'étend sur une vingtaine de centimètres de profondeur. On la trouve dans les jardins, les forêts, la nature. 

Elle est habituellement composée de sable, d'argile, d'humus et de calcaire. A l'état naturel, elle est travaillée par des micro-organismes comme les vers et les champignons. Son aspect est sombre et compact. Elle est riche en nutriments. 

On la confond parfois avec le terreau, qui est un assemblage de matières organiques constitué de matières décomposées mélangées avec des composants comme de la tourbe, de l'argile ou de l'engrais. Le terreau est particulièrement efficace en début de croissance ou pour entretenir quelques plantes. La terre végétale sert généralement pour remblayer, pour enrichir un sol très appauvri ou recommencer de zéro un ensemble de cultures. Elle permet de nourrir le sol en profondeur.

Dans le commerce, sous l'appellation "terre végétale", on trouve de la terre naturelle enrichie d'amendements et de matière organique. Il y a une vingtaine d'années, ce produit a été normalisée par l'agence française de normalisation et pour être vendue elle doit répondre à ces critères : 

  • contenir entre 3% et 15% de matière organique.
  • être débarrassée des agent pathogènes, adventices ou parasites. 
  • respecter les normes en terme de traces métalliques. 

Quelle terre végétale pour quel usage? 

Avant d'acheter de la terre végétale, vérifiez son pH et les besoins de vos plantes. 

Il existe 5 types de terres, en fonction de la nature du sol

  • terre argileuse : cette terre retient l'eau, est riche en fertilisants. Elle peut s'utiliser pour de nombreuses plantes. Son aspect est collant et humide, quand elle sèche elle se durcit.
  • terre calcaire : elle est plus sèche et pauvre en éléments nutritifs, elle est destinée à des plantes résistantes comme les plantes de rocaille
  • terre humifère : elle emmagasine l'eau et est riche en azote. Les plantes vertes adorent ce type de terre. Elle sera également appréciée des plantes type bruyères, azalées ou camélias. 
  • terre sableuse : c'est une terre perméable, bien drainée et souple, facile à travailler. Elle ne retient pas l'eau et accueillera facilement des légumes racines ou des plantes vivaces
  • terre franche : il s'agit d'un mélange des quatre autres auquel est ajouté du compost. Il peut s'utiliser dans tout type de cultures. 

Pour améliorer votre sol et épandre de la terre végétale, suivez ces étapes : 

  1. Identifiez le type de terre dont vous allez avoir besoin selon son pH et ses qualités. 
  2. Evitez de vous lancer dans cette opération pendant une période très pluvieuse. 
  3. Binez, aérez le sol et retirez les débris. 
  4. Laissez reposer plusieurs jours, ainsi vous laisserez de la marge aux vers de terre pour agir. 
  5. Dispersez ensuite votre terre végétale et mélangez-là avec la terre déjà présente. 

Où trouver de la terre végétale?

Vous pouvez vous procurer de la terre végétale en jardinerie, dans des sacs de différentes contenances. Dans le commerce, elle aura l'avantage d'être tamisée et de respecter les normes citées ci-dessus. 

Il est également possible d'en acheter à des particuliers ou des entreprises qui réalisent régulièrement des travaux sur des terrains.  Vous pouvez aussi en trouver dans la nature - uniquement dans des endroits où vous avez l'autorisation d'en prélever - : c'est la couche située juste en dessus du humus qui s'étend de 20 à 40cm de profondeur. 

Dans les deux cas précédents, elle ne sera ni normée, ni enrichie, ni tamisée.