Sol limoneux : comment le travailler ?

Les sols limoneux ont de nombreux atouts : légers, riches et fertiles ils sont faciles à travailler. Mais ils sont aussi fragiles et peuvent être lessivés au fil des années. Avec quelques soins précis, le sol limoneux pourra tout de même accueillir de très belles cultures.

Sol limoneux : comment le travailler ?
© guesswho - 123RF

Qu'est-ce qu'un sol limoneux ?

Pour comprendre ce qu'est un sol limoneux, il faut se demander ce qu'est le limon : c'est un sédiment, que l'on retrouve dans le sol, au même titre que l'argile ou le sable. Il provient de la décomposition et l'érosion de roches. En général, le sol contient toujours ces trois composants : argile, sable et limon, dans des proportions variées. Le limon a en quelque sorte une taille intermédiaire, entre les sables plus grossiers et l'argile, très fine. 

Les sols limoneux sont typiques des terres proches de rivières. Très fertiles et riches, ils se travaillent facilement et se réchauffent rapidement au printemps. Ils sont drainants et retiennent les minéraux. Mais ils ont un défaut : ils peuvent s'appauvrir au fil des années, lessivés par les pluies. 

Comment reconnaître un sol limoneux ? 

Une analyse en laboratoire vous fournira un résultat précis, mais reste coûteuse. Quelques méthodes permettent d'avoir une idée de la nature de votre sol, notamment "le test du boudin". 

  1. Prélevez une petite quantité de terre, malaxez-la pour en faire une boule. Si le sol est riche en limon, la boule sera peu collante et laissera quelques traces sur les mains. 
  2. Ecrasez la boule entre vos mains : si la texture est douce au toucher, légèrement soyeuse, alors cela indique la présence de limons. Les terres sableuses sont plus rugueuses au toucher. 
  3. Tentez de former un boudin avec votre terre. Si vous y parvenez sans le casser, alors votre sol contient de l'argile et des limons. Tentez de former un anneau avec ce boudin. Si vous n'y parvenez pas, votre sol est seulement limoneux. 

Une autre technique pour découvrir la nature de son sol consiste à observer ce qui y pousse naturellement. Mais peu de plantes poussent uniquement sur les sols limoneux. La présence de chiendent ou de chénopode peut être un indice. 

Comment travailler un sol limoneux ?

Le sol limoneux est facile à travailler mais il faut prendre quelques précautions pour éviter qu'il ne finisse complètement lessivé : 

  • Avec les pluies d'automne, il est possible qu'une croûte se forme en surface et empêche par la suite l'infiltration de l'eau. Pour éviter ce phénomène, paillez le sol avant cette saison, le paillis servira à le protéger et à le nourrir. Avant d'effectuer cette opération, binez légèrement en surface pour remuer la terre. 
  • Ajoutez régulièrement de la matière organique pour nourrir le sol, par exemple un peu de compost tous les ans.
  • N'arrosez jamais avec excès pour éviter que le sol ne contienne trop d'eau. Laissez-le sécher entre deux arrosages. 

Quelles plantes cultiver sur un sol limoneux ? 

En général, les plantes qui tolèrent un sol argileux apprécient aussi un sol limoneux. Voici une liste non-exhaustive des végétaux qui se plairont sur votre terre limoneuse : 

  • au jardin d'ornement : les pivoines, les œillets d'Inde et les rosiers.
  • au potager : les tomates, poireaux, choux, haricots, laitues et melons
  • mais aussi : les petits arbustes fruitiers comme les framboisiers, fraisiers, kakis et groseilliers.
 
Autour du même sujet

Amendements