Ruche dans son jardin : ce qu'il faut savoir

Que vous soyez friands de miel ou sensibles à la préservation des écosystèmes, ou les deux à la fois, installer une ruche dans son jardin est une très bonne idée. Mais avant de sauter le pas, il y a certaines choses à savoir.

Ruche dans son jardin : ce qu'il faut savoir
© Oleksandr Panchenko - 123RF

Ce que dit la législation

Le contenu de la législation au regard de l'implantation d'une ruche et des distances à observer avec les propriétés voisines se trouve dans le Code rural, article L.211-6. Ce dernier stipule que la réglementation en la matière est établie localement, par arrêté préfectoral. À défaut d'un tel arrêté, ce sont les maires qui "déterminent à quelle distance des habitations, des routes, des voies publiques, les ruchers découverts doivent être établis." "Toutefois, ne sont assujetties à aucune prescription de distance les ruches isolées des propriétés voisines ou des chemins publics par un mur, une palissade en planches jointes, une haie vive ou sèche, sans solution de continuité."

Ensuite, il y a un certain nombre de démarches administratives à entreprendre :

  • Vous devez déclarer votre rucher, quel que soit sa taille, via le site du gouvernement (ou en vous rendant directement en mairie), et ce pendant la période obligatoire : du 1er septembre au 31 décembre. Un numéro d'apiculteur (NAPI) vous sera octroyé, qui devra sur la ruche ou sur un panneau situé à proximité du rucher.
  • Il est également recommandé d'assurer son rucher, on ne sait jamais. L'article 1385 du Code civil stipule : "Le propriétaire d'un animal ou celui qui s'en sert, pendant qu'il est sous son usage, est responsable du dommage que l'animal a causé, soit que l'animal soit sous sa garde, soit qu'il fut égaré ou échappé."

Où installer ma ruche ?

Pour installer sa ruche au bon endroit, rien de mieux que d'observer ce qui se passe dans la nature. Et naturellement, les abeilles s'installent souvent dans des troncs d'arbre creux, à plus de 2.5m de hauteur et orientées à l'opposé des vents dominants.

En pleine campagne ou dans un jardin de ville, il est tout à fait possible d'installer une ruche de façon à ce que ses occupantes s'y sentent bien. Voici quelques règles de base, qui s'inspirent de la nature :

  • Trouver un coin tranquille et abrité, relativement loin de votre maison : les abeilles aiment la tranquillité. Aussi, évitez les endroits où il y a du passage. Installez votre ruche près d'une haie suffisamment haute qui protègera la ruche des intempéries. Idéalement, orientez votre ruche à l'opposé des vents dominants. Évitez de la placer en plein soleil aux heures chaudes ou aux endroits trop froids et peu ensoleillés en hiver (à l'ombre d'un bâtiment par exemple). Dans le premier cas, les butineuses passeront leur temps à aller chercher de l'eau pour refroidir la ruche au lieu d'aller butiner. Dans le deuxième, les abeilles devront consommer plus d'énergie pour maintenir la ruche à température.
  • Positionner la ruche en hauteur afin de l'isoler de l'humidité.
  • Prévoir de l'eau à proximité : un abreuvoir avec de l'eau qui provient de la piscine convient très bien. Les abeilles ne sont pas difficiles. Pensez seulement à y mettre des objets flottants (bouchons de liège par exemple) pour éviter qu'elles ne se noient.
  • Entourées de plantes mellifères toute l'année, vos abeilles seront sereines. Même si elles peuvent aller butiner jusqu'à plusieurs kilomètres à la ronde, ne tondez pas les pissenlits, les trèfles ou les fleurs qui égayent votre pelouse. En période de disette (novembre à mars), prévoyez à proximité de la ruche des mimosas, noisetiers ou lauriers-tins.

Comment entretenir ma ruche ?

Les abeilles sont complètement autonomes. Il n'y a donc pas besoin de nettoyer la ruche, de leur donner à boire ou à manger, de leur tenir chaud, etc… La ruche nécessite seulement quelques manipulations au printemps, en été ou en automne.

Dernière chose à savoir !

Il faut à tout prix éviter le frelon asiatique, c'est le pire prédateur des abeilles. Pour ça, vous pouvez demander l'aide des poules, qui adorent ces insectes.