Vers de terre : quel est leur rôle au jardin ?

On oublie souvent que sous nos pieds, dans le sol du jardin, un monde entier s'active pour faire vivre la terre : il y a ceux que l'on ne voit pas, les champignons, les bactéries et ceux qui remontent parfois à la surface nous rappeler qu'ils existent : les vers de terre. Darwin leur a même consacré un livre entier : leur rôle est essentiel.

Vers de terre : quel est leur rôle au jardin ?
© Martina Unbehauen - 123RF

Certains les trouvent repoussants, mais ils sont essentiels à la vie du jardin. Les vers de terre, ou lombrics, sont de grands alliés du jardiniers et bien que souvent cachés dans les profondeurs de la terre, ils sont nombreux : ils représentent plus de 50% de la biomasse animale terrestre. Plus votre sol en comptera, plus il sera sain et fertile

A quoi servent les vers de terre ? 

Il existe différents types de vers de terre : 

  • les épigés vivent en surface, se nourrissent de la matière organique qu'ils recyclent et ne creusent pas de galeries. Ils sont utilisés pour le lombricompostage. 
  • les endogés percent des galeries horizontales non loin de la surface du sol. 
  • les anéciques sont eux en charge des galeries verticales et peuvent s'enfoncer à plusieurs mètres en-dessous du sol. 

Les vers de terres sont les intestins de la terre. Leurs missions dans les sous-sols sont variées : 

  • ils aèrent le sol : en absorbant puis digérant la terre, ils l'allègent et la broient en partie, elle ressort enrichie en azote
  • ils contribuent à sa fertilité et à son renouvellement : ils amènent les composants organiques de la surface vers les profondeurs de la terre. 
  • ils aident les racines : en creusant des galeries, ils contribuent à leur développement, elles peuvent ainsi emprunter les galeries sans avoir à forcer. Les galeries facilitent également la circulation de l'eau. 
  • ils stimulent la vie microbienne : ils mangent quasiment leur poids chaque jour : de la terre, des bactéries, des matières organiques. 

Comment protéger les vers de terre au jardin? 

Les vers de terres sont de plus en plus menacés, notamment par l'utilisation intensive de pesticides et d'engrais chimiques. Ces derniers alimentent directement la plante et assèchent le sol, affaiblissant la vie souterraine pourtant nécessaire à la croissance des plantes à long terme. Le nombre de vers de terre ne cesse de diminuer. Cela a des conséquences sur la santé de la terre mais aussi sur toute la chaîne alimentaire : certains oiseaux ou autres animaux qui s'en repaissent voient leurs réserves de nourriture faiblir. Souffrant d'une mauvaise réputation ou en tout cas du désintérêt général, les vers de terre intéressent moins que les pandas ou les abeilles et ne sont pas protégés. Voici quelques conseils  pour les aider à se développer dans votre jardin : 

  • n'utilisez aucun pesticide ou engrais chimique, qui appauvrissent le sol. Privilégiez l'utilisation de fertilisants organiques et laissez la biodiversité agir, un sol riche en vie s'autorégulera. 
  • ne bêchez pas trop en profondeur, pour ne pas les déranger ni détruire leurs galeries, surtout en période de reproduction (au printemps et en automne). Les vers de terre sont de véritables auxiliaires du jardinier : leur travail de bêchage est bien plus efficace ! 
  • paillez et amendez le sol
  • effectuez une rotation des cultures
  • déposez sur la surface de la terre des matériaux organiques dont ils se nourriront : tontes d'herbe, feuilles en décomposition, épluchures de légumes.