Entretenir son jardin en 10 étapes pour le printemps

Au printemps, le jardin encore endormi reprend vie. Premières fleurs, oiseaux et papillons annoncent l'arrivée de la belle saison. Une période pendant laquelle le jardinier ne s'ennuie pas ! Voici comment entretenir son jardin en 10 étapes.

Entretenir son jardin en 10 étapes pour le printemps
© imagesbavaria - 123RF

Il est temps de retrousser ses manches et de préparer le jardin pour le printemps ! Ne perdez pas de temps et profitez des premiers beaux jours pour réaliser un bon entretien de votre espace. Voici les clés qui vous aideront à repartir sur de bonnes bases.

1. Taille des vivaces

Au tout début du printemps, en mars, il est temps de tailler les vivaces ! La plupart doivent être coupées à quelques centimètres du sol, elles repartiront de plus belle.

2. Désherbage des massifs

Au printemps, la terre se réchauffe et les premières adventices font leur apparition. Il est alors temps de les retirer, en prenant soin d'arracher les racines. Pour limiter leur pousse, pensez à épandre du paillage au pied du massif. Cela permettra aussi de conserver la fraîcheur du sol pendant les fortes chaleurs.

3. Taille des arbustes

La Ligue de protection des oiseaux recommande une taille avant le 15 mars, afin de ne pas perturber la période de nidification des oiseaux. À cette période, on taille les sujets qui ne fleurissent pas au printemps. Les arbustes à floraison printanière seront alors taillés après la floraison.

4. Plantation des bulbes d'automne

Glaïeuls, dahlias, bégonias... Pour être en fleurs à l'automne, ces bulbes doivent être plantés au printemps, une fois le risque de gelées écarté. Il suffit de les enfoncer de deux à trois fois leur hauteur et de patienter jusqu'à ce qu'ils fassent leur apparition.

5. Nettoyage du jardin

Il n'y a pas que dans la maison que l'on fait un grand ménage de printemps, en extérieur aussi ! Feuilles séchées au sol, tiges abîmées par la neige, branches mortes... C'est le moment de mettre tout ça au propre pour profiter de son jardin avec l'arrivée des beaux jours.

6. Enrichir le sol

Au potager comme au jardin d'ornement, il est important de prendre bien soin de son sol. Chaque printemps, n'hésitez pas à faire un apport de compost ou d'engrais bio. Vous pouvez aussi vaporiser du purin d'ortie sur vos plantes, il a l'avantage de les protéger des maladies tout en enrichissant le sol en azote.

6. Semis au potager

Les semis de plantes potagères ou annuelles ont lieu dès le mois de mars sous abri et à partir d'avril-mai en pleine terre. Il est important que le risque de gelées soit écarté au moment de semer ou de repiquer en pleine terre. Pour cela, il vous suffit de placer des graines dans des godets remplis d'un mélange de terreau et de sable. Recouvrez d'une fine couche de ce mélange et maintenez humide jusqu'à la levée.

7. Taille des rosiers

La taille des rosiers remontants a lieu en mars, une fois les fortes gelées passées. Il suffit alors de couper au-dessus du 3ème ou du 5ème œil (= petite cicatrice sur la tige). Cela va permettre de favoriser l'apparition des jeunes pousses et de garder un arbuste en bonne santé. Les rosiers non remontants seront quant à eux, taillés après leur floraison en fin d'été.

8. Plantations

Le printemps fait partie des périodes de plantation avec l'automne. Vous pouvez alors ajouter des plantes dans vos massifs ou créer de nouveaux aménagements. Ça tombe bien, c'est le moment de l'année où on a envie de mettre le nez dehors, alors autant en profiter et se créer un véritable écrin de verdure.

9. Semis du gazon

La période idéale pour semer du gazon est entre avril et juin. Pour ce faire, plusieurs étapes : choisir le gazon, délimiter la parcelle, niveler le terrain, labourer, désherber, nettoyer, enrichir, puis enfin semer. Juste après le semis, on arrose copieusement et on garde le substrat humide jusqu'à la levée.

10. Rempoter

Les plantes en pot sur la terrasse, le balcon ou même en intérieur gagnent à être régulièrement rempotées. Selon les variétés, le rempotage a lieu tous les ans ou tout les deux ans, jusqu'à la taille adulte. Pour cela, on choisit un contenant quelques centimètres plus grand que le précédent. C'est l'occasion de changer le terreau et de faire un apport d'engrais.