Zoysia tenuifolia : tout savoir sur le gazon des Mascareignes

Imaginez un gazon parfait et fin, qui s'entretient facilement, nécessite peu de tontes et d'arrosages et résiste aux piétinements... Il existe bel et bien : c'est le zoysia ou gazon des Mascareignes. Une graminée qui se plaît particulièrement dans les régions aux hivers doux et dans les climats méditerranéens.

Zoysia tenuifolia : tout savoir sur le gazon des Mascareignes
© Ineta Alvarado/123RF

Comment planter du Zoysia tenuifolia ?

Avant de planter le Zoysia tenuifolia, il est nécessaire de bien préparer le sol pour lui laisser la place pour pousser. Le zoysia n'apprécie pas les terres argileuses. En hiver, ce gazon jaunit, surtout dans les régions froides. La plantation s'effectue au printemps. Dans les régions plus chaudes, elle peut éventuellement être réalisée à l'automne. Cela permet à l'enracinement de s'effectuer pendant la belle saison ou avant les premiers froids. Pour planter le zoysia :

  1. Choisissez  le bon emplacement : privilégiez une exposition ensoleillée. Sélectionnez un sol bien drainé, ni trop calcaire, ni trop acide, ni trop humide. Préparez soigneusement le sol en l'ameublissant et en arrachant toutes les mauvaises herbes. Cette étape est essentielle pour que le zoysia se développe correctement.
  2. Plantez de manière uniforme : si vous choisissez d'acheter le zoysia en godets, disposez-les à 30 cm de distance, en quinconce. Cela permettra de recouvrir la surface du sol de manière la plus uniforme possible. Cette opération nécessite un peu de patience : comptez 2 ans pour obtenir une pelouse plane pouvant se passer d'entretien. Pour couvrir le sol entièrement, de manière plane et  plus rapide vous pouvez également acheter des plaques de zoysia, qui se posent côte à côte, sans laisser d'espace entre deux. Vous pouvez également semer des graines de zoysia, il est recommandé de les faire pousser en pépinière en juillet et de les repiquer au printemps suivant.
  3. Entretenez votre gazon : quelle que soit la méthode choisie, ajoutez de l'engrais. Pendant les deux premières années, désherbez et arrosez régulièrement en laissant sécher entre deux arrosages. Après deux ans, le zoysia aura besoin de moins d'eau qu'un gazon classique. Prévoyez de tondre seulement trois fois par an : en fin d'hiver pour éliminer les végétaux morts, en début d'été et à l'automne avant la dormance de la plante.

Où acheter du Zoysia tenuifolia ?

Le zoysia peut s'acheter sous plusieurs formes :

  • en godet : il vous faudra 6 godets par mètre carré.
  • en plaques de 1 mètre carré.
  • en graines : comptez 15 grammes pour 3 mètres carrés. C'est la solution la moins chère mais elle nécessite un désherbage répété pour protéger le zoysia d'autres plantes envahissantes.

Vous pouvez l'acheter en ligne chez des pépiniéristes et dans des jardineries.

Zoysia tenuifolia ou japonica : lequel choisir ?

Zoyisa tenuifolia et Zoysia japonica font partie de la même famille. Le Zoysia japonica est plus résistant mais son aspect est plus grossier. Ces gazons ont de nombreux points communs :

  • Leur port est touffu et rampant.
  • Ils offrent un aspect relativement fin lorsqu'ils sont tondus et un  moutonnement sans tonte.
  • Les deux gazons s'entretiennent facilement, avec peu d'arrosage et de tonte.

Voici leurs principales différences :

  • Les feuilles du Zoysia japonica sont plus larges, d'un vert plus franc et plus coriaces. Cette espèce est plus résistante et plus rustique.
  • Le Zoysia japonica supporte une exposition mi-ombre, voire légèrement ombragée.
  • Les feuilles du Zoysia japonica font une moyenne de 10 cm de hauteur, alors que celles du Zoysia tenuifolia font environ 5 cm de hauteur.
zoysia-tenuifolia
Zoysia tenuifolia © Yevgeni Kacnelson/123RF