Greffer un cerisier : les différentes méthodes expliquées

Le cerisier est un arbre fruitier apprécié pour sa floraison et ses fruits. Multiplier les cerisiers peut se faire grâce à différentes méthodes de greffage que nous vous proposons de découvrir pas à pas.

Greffer un cerisier : les différentes méthodes expliquées
© nehru/123RF

Le cerisier est un arbre fruitier décoratif qui offre une floraison spectaculaire au printemps et des couleurs chaudes à l'automne. En été, le cerisier apporte de l'ombre au jardin et beaucoup de gourmandises grâce à ses fruits, les cerises. Pour multiplier les cerisiers, plusieurs méthodes sont réalisables. Greffe en incrustation, en écusson, en fente ou encore à l'anglaise, découvrez comment réussir la greffe d'un cerisier.

La greffe du cerisier en incrustation

La greffe en incrustation est une greffe à œil dormant ; elle est nommée ainsi car elle se fait en période de sève descendante et donc à l'automne. Voici les différentes étapes d'une greffe d'un cerisier en incrustation.

  1. Taillez votre cerisier et récupérez des rameaux avec trois yeux. Ils seront vos greffons.
  2. Étêter le porte-greffe sur une hauteur de 2 mètres.
  3. Entaillez-le avec une serpette sur 3 à 4 centimètres.
  4. Taillez le greffon en biseau juste en dessous du dernier œil,
  5. Encastrez le greffon dans le porte-greffe.
  6. Ligaturez avec du raphia et enduisez de mastic à greffon. Quand le printemps s'installe, le raphia laissera place à des yeux qui se développeront.

La greffe du cerisier en écusson

On parle de greffe en écusson, ou d'écussonnage, quand le greffon n'a qu'un œil accroché sur une petite partie du cerisier. Ce type de greffe peut être réalisée à l'automne (greffe à œil dormant) ou au printemps (greffe à œil poussant). Voici les étapes qui composent l'écussonnage d'un cerisier.

  1. Nettoyez le porte-greffe qui doit avoir un diamètre inférieur à 3 cm avec un chiffon humide.
  2. Entaillez l'écorce jusqu'au bois. Vous pouvez utiliser un écussonnoir. L'entaille doit être en T sur 2 à 3 cm seulement.
  3. Décollez délicatement l'écorce.
  4. Taillez votre rameau de cerisier qui sera le greffon en pointe, coupez si nécessaire les feuilles autour de l'unique œil.
  5. Introduisez l'écusson dans la fente.
  6. Attachez avec du raphia et enveloppez la greffe avec du mastic.

Les autres types de greffe de cerisier

Il existe d'autres types de greffe comme la greffe en fente qui s'effectue au printemps. Cette greffe à rameau détachée consiste à tailler le greffon en biseau, puis à l'insérer sur le porte-greffe. Protégez ensuite avec du mastic.

La greffe à l'anglaise s'effectue elle aussi au début du printemps. Elle consiste à assembler un greffon et un porte greffon de même diamètre tous deux taillés en biais. La méthode nécessite un minimum de savoir-faire mais convient aux cerisiers comme à une majorité de végétaux.

Pour réussir la greffe d'un cerisier, il convient de bien choisir le porte-greffe : sélectionnez un bois plus dur que celui du cerisier comme le prunier ou le pommier. Le greffon doit être prélevé au début de l'hiver est conservé jusqu'au printemps.  

Multiplication des végétaux