Souccot 2022 : date, signification et fruits

La fête de Souccot commémore les 40 années d'errance du peuple juif dans le désert, dont ils ont survécu grâce à la manne providentielle, et au terme desquelles ils sont arrivés en Terre Promise. Une fête placée sous le signe de la joie et de la convivialité, avec des rites particuliers, sous la houlette de fruits méconnus.

Souccot 2022 : date, signification et fruits
© tomertu

[Mise à jour du 30 septembre 2022 à 15h06] D'un point de vue religieux, Souccot est l'occasion d'éprouver sa confiance en Dieu, qui demande à ses fidèles de manger et dormir dehors, sous une souccah. C'est une fête consacrée à la gratitude, mais qui se déroule dans la joie et la bonne humeur, loin de la gravite de Kippour.

Quand a lieu la fête de Souccot en 2022 ?

La fête de Souccot -ou Soukkot- commence le 9 octobre au soir, et se termine le 16 octobre  la tombée de la nuit. La fête dure effectivement une semaine et selon la loi juive, les deux premiers jours sont chômés, avec les mêmes interdictions qui encadrent le jour du Shabbat. Si les dates varient chaque année dans le calendrier grégorien, elles sont inamovibles dans le calendrier hébraïque, entre les 15 et 21 du mois de Tichri. Souccot est aussitôt suivie de la fête de Simha Torah (joie de la Torah) qui a lieu le mercredi 29 septembre.

Qu'est-ce que Souccot ? Origines et signification

Souccot a pour double vocation d'honorer la dernière récolte de l'année et de commémorer la protection que Dieu accorda aux enfants d'Israël, durant les 40 années d'errance dans le désert du Sinaï depuis leur sortie d'Egypte à leur arrivée en terre promise. Souccot dispose donc à la fois d'une symbolique agraire et commémorative. Durant les quatre décennies passées dans le désert, les juifs vécurent dans des tentes et des cabanes et purent compter sur Dieu pour leur venir en aide, notamment grâce à la manne providentielle.

A quoi servent les fruits de Souccot ?

Les fruits de Souccot ne sont pas des fruits courants, et ne sont pas non plus déstinés à être consommés. Il s'agit de myrte et de cédrat, accompagnés d'une branche fermée de palmier-dattier et d'une branche de saule, qui servent de support à une bénédiction particulière, communément appelée le "rituel des quatre espèces".

Quelles sont les coutumes de la fête de Souccot ?

Afin de perpétrer cette tradition du nomadisme et de la précarité, les juifs sont, à l'occasion de Souccot, invités à prendre leurs repas (et éventuellement passer la nuit) dans des cabanes qu'ils fabriquent spécialement, dès le lendemain de Kippour, et avant le début de la fête. 

La construction de la Soukkah (cabane)

Pivot de la fête de Souccot, la Souccah est une cabane réalisée à partir de branches, feuillages et décorée à l'aide de différents symboles religieux. Légumes (courges, citrouilles…) et fruits de saison sont accrochés au plafond, et des dessins peuvent orner les murs de cette hutte. Les enfants ne manqueront jamais d'idées pour parer leur souccah. Si elle est fermée par un toit (sommaire, puisqu'il est réalisé avec des feuilles et branchages), la Souccah ne dispose pas de porte. Cette particularité est avant tout un signe d'ouverture : ici, chacun peut pénétrer.

Le toit doit être assez garni afin d'apporter de l'ombre à ceux qui habitent la souccah. La tradition se heurte parfois à la réalité. Nombreux sont les juifs qui ne possèdent pas d'espace extérieur où implanter leur souccah. A chacun d'adapter le rituel en fonction de son mode de vie. Souccahs mobiles circulant dans les villes et souccahs communautaires installées dans le périmètre des synagogues ont vu le jour pour permettre aux fidèles d'effectuer une prière au moment de Souccot.

Etrog, loulav, hadass et aravah : les quatre espèces réunies

Le rituel des "Quatre espèces" fait partie intégrante de la fête de Souccot. Chaque jour, les fidèles prennent en main saule, myrte, palme de dattier et cédrat et les agitent vers les quatre points cardinaux, le haut et le bas tout en prononçant une bénédiction. Cette coutume vise à rassembler le peuple juif, quel que soit son niveau de croyance et de pratique de la religion, pour former une seule et même unité.

symboles-fete-juive-souccot
Les quatre symboles de la fête juive Souccot : saule, myrte, palme de dattier et cédrat © tomertu/123RF

Quelle nourriture pendant la fête de Souccot ?

Aucun plat n'est spécifiquement indiqué pour Souccot, même s'il est recommandé de prendre tout ou partie de ses repas à l'intérieur de la cabane. Traditionnellement, les plats sont des repas de fêtes, comme pour le chabbat.

Fêtes de famille