Pessah 2021 : histoire et traditions de la Pâque juive

Fête cardinale de la religion juive, Pessah est célébrée chaque année aux alentours du printemps. Histoire, Seder, Matsa et signification... Retour sur les dates et les principales traditions présidant à la célébration de Pessah.

Pessah 2021 : histoire et traditions de la Pâque juive
© tomertu/123RF

A quelle date a lieu Pessah en 2021 ?

[Mise à jour du 27 mars à 9h51]. La fête de Pessah dure huit jours. En 2021, Pessah se déroule juste après le Shabbat, du samedi 27 mars au soir, jusqu'au dimanche 4 avril au soir. Les deux premiers soirs de Pessah sont consacrés au "Seder" (on y lit avant le repas la Hagada de Pessah). Les deux derniers jours, les 2 et 3 avril, sont également des jours de fêtes, et du 29 mars au 1er avril, il s'agit des jours de "Hol Hamoed" durant lesquels il est possible de travailler. Jeudi 25 mars avait lieu le jeûne des premiers-nés qui était facultatif cette année. 

Pessah et Covid

En 2020, le confinement en France avait eu lieu en même temps que la fête de Pessah. Cette année encore, la Pâque juive prend tout son sens puisqu'on célèbre la sortie d'Egypte, alors que nous sommes nous-mêmes confinés. Rappelons que les rassemblements restent limités à 6 personnes et que les risques de contamination en famille augmentent lors des repas. Aussi, pour les fêtes de Pessah, comme celles de Pâques ou du Ramadan, la sécurité sera renforcée aux abords des lieux de cultes, et une attention particulière sera portée aux rassemblements religieux, a annoncé le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. 

Quelle est l'histoire de Pessah ?

La fête de Pessah fait référence à la libération du peuple juif, réduit en esclavage en Egypte par Pharaon. Hommes et femmes étaient contraints à de durs travaux, mettant leur vie en péril, les premiers-nés garçons étaient également jetés à la mer et noyés... Voyant la détresse et la souffrance de son peuple, Dieu ordonna à Pharaon de le laisser partir à plusieurs reprises, mais ce dernier refusa. "Laisse partir mon peuple" le prévenait-il, par le biais de Moïse, avant d'intervenir en envoyant les 10 plaies d'Egypte. 

Quelles sont les 10 plaies d'Egypte ?

Au total, ce sont 10 plaies qui ont été envoyées pour tenter de mettre fin à l'esclavage du peuple juif. La première plaie fut de changer l'eau du Nil en sang, la seconde, d'envoyer des grenouilles, puis la vermine, des bêtes sauvages, la peste, les ulcères, la grêle, les sauterelles, l'obscurité, et enfin l'extermination des premiers-nés égyptiens. Selon la Bible, chaque fois, le peuple juif était épargné par ces plaies divines. Mais c'est cette dernière mesure, la plus terrible, qui finit par faire abdiquer Pharaon puisque ce dernier perdit son unique fils. Une fois le peuple juif libéré, Pharaon a finalement envoyé ses troupes à la poursuite des Hébreux. Une vengeance qui l'a conduit à un nouveau sort. Dieu permit à Moïse d'ouvrir la mer en deux, pour la traverser sur la terre sèche jusqu'au Mont Sinaï, où il leur donnera ensuite la Thora (les tables de la loi) et fait entrer en Terre d'Israël. Entre temps, les Egyptiens ont été noyés, la mer s'étant refermée sur eux.

Que signifie Pessah ?

Ayant tué tous les premiers-nés égyptiens, l'Ange de la mort passa au-dessus des maisons juives (Pessah signifie "passer au-dessus" en hébreu) et épargna leurs habitants. Afin d'échapper au massacre, les Juifs avaient pris soin de rendre leur maison identifiable en répandant du sang d'agneau sur les montants et le linteau des portes. C'est l'une des raisons pour lesquelles, on a coutume de préparer un plat à base d'agneau durant cette fête. Aussi, dans la religion juive, on place une "mezouza" sur la droite de la porte d'entrée, pour protéger son foyer.

Comment se passe Pessah ?

La Pâque juive s'accompagne d'un certain nombre de rituels. Durant cette période, les pratiquants doivent s'abstenir de consommer des céréales, et plus précisément tout produit à base de levain (Hamets). L'observation de cette pratique nécessite au préalable un grand nettoyage de la maison destiné à bannir tout aliment contenant du levain, même en quantité infime. En bref, on ne doit posséder aucune miette de pain dans la maison, de pâtes, ni d'aliments pouvant lever. La purification des ustensiles de cuisine et l'utilisation d'aluminium pour procéder à la cashérisation de la cuisinière sont également recommandées avant le début de la fête. Durant les deux premiers et derniers jours de Pessah, les fidèles s'abstiendront de travailler et d'utiliser les lumières électriques. Chants et lecture de prières ponctueront la Pâque juive. Enfin, les deux premiers soirs, lors du Seder de Pessah, on lit l'histoire de la Pâques juive, appelée la Hagada de Pessah, pour se remémorer la sortie d'Egypte, et la liberté retrouvée. Elle précise notamment que "dans chaque génération, chacun doit se considérer comme s'il était lui-même sorti d'Egypte". Autour d'un repas très familial, on explique donc aux enfants cette partie de l'histoire, on fait participer les plus jeunes et on répond à leurs questions. 

Pourquoi ne mange-t-on pas de pain à Pessah, mais de la Matsa ?

Lors de leur sortie d'Egypte, les hébreux n'ont pas eu le temps de prendre leurs affaires personnelles. Alors qu'ils avaient l'habitude de préparer leur propre pain, la pâte n'a pas eu le temps de lever. Le pain azyme, qu'il est coutume de manger durant Pessah, fait donc référence à la sortie d'Egypte, de manière précipitée.

Repas et gâteaux de Pessah : quelles sont les traditions ?

Il est coutume de préparer un repas à base d'agneau pour la fête de Pessah. En ce qui concerne les gâteaux, il convient de remplacer la farine de blé par de la farine de maïs, autorisée pendant Pessah. On peut donc préparer des gâteaux aux amandes, au chocolat, en remplaçant tout simplement les ingrédients qui ne se consomment pas durant cette période. Mais la recette phare des gâteaux de Pessah, ce sont sans aucun doute les sferies, à base de matsa pilée et de sirop. Ces petits beignets font toujours le bonheur des petits gourmands. Voir la recette de Sferies.

sferies-pessah
Recette de Sferies de Pessah, à base de Matzah pilée © Valérie Barbillon

Seder de Pessah : de quoi se compose-t-il, quelles significations ?

Pessah est inauguré par le Séder, rituel remémorant l'accession des juifs à la liberté. Le plateau du Séder se compose de divers éléments faisant chacun référence à une partie de l'histoire de Pessah :

  • trois matsot (pains azyme) : en référence à la sortie d'Egypte, le pain n'ayant pas eu le temps de lever. Les trois matzot font également référence à l'ensemble du peuple juif.
  • L'agneau pascal (zeroa) qui avait été utilisé pour épargner les familles juives
  • des herbes amères, pour se remémorer la vie difficile et amère du peuple juif en esclavage. 
  • du Harosset : il s'agit d'un mélange à base de noix, de poires et de pommes, de dattes, liées avec du vin. Il fait référence au mortier utilisé pour fabriquer des briques destinées à la construction de la ville pour les Egyptiens.
  • un œuf dur, qui représente une offrande de fête dans le Temple
  • un légume trempé dans de l'eau salée : en référence aux larmes versées par le peuple juif lors des travaux forcés.