Chandeleur : pourquoi mange-t-on des crêpes ce jour-là ?

La Chandeleur, c'est demain ! Pour les enfants mais aussi les adultes, cette journée est synonyme de gourmandise grâce aux fameuses crêpes. Mais d'où vient cette tradition de manger des crêpes à la Chandeleur ?

Chandeleur : pourquoi mange-t-on des crêpes ce jour-là ?
© tomsickova-123RF

Ce jeudi 2 février on célèbre la Chandeleur ! Cette fête, appelée aussi "fête des chandelles", fait le bonheur des petits gourmands et des plus grands. Lors de cette journée, en famille mais aussi entre amis, on prépare habituellement des crêpes, on fait sauter la première dans la poêle et on les déguste encore bien chaudes, avec une touche sucrée ou salée. Pour certains, c'est la fête gourmande par excellence, et pourtant la Chandeleur ne se résume pas uniquement à cela. C'est aussi une fête religieuse qui a une histoire et des traditions qui lui sont propres. Voici toutes les informations à connaître sur la Chandeleur et notamment sur la tradition des crêpes.  

Quelle est l'origine de la Chandeleur ? 

La Chandeleur est à l'origine une fête païenne qui mettait à l'honneur la fécondité, la fertilité et la purification, et ainsi certaines divinités. Au fil des années, au Ve siècle, l'Église a récupéré le jour de la Chandeleur en l'honneur de Jésus. Selon la tradition catholique, la Chandeleur célèbre originellement la présentation de l'enfant Jésus-Christ au Temple de Jérusalem, précisément 40 jours après sa naissance. C'est en mémoire de cet événement, qu'à partir de 492 fut organisée une procession annuelle, au cours de laquelle étaient allumés des cierges bénis. La Chandeleur fait depuis partie des douze grandes fêtes liturgiques importantes qui sont célébrées par l'Eglise orthodoxe.

Pourquoi mange-t-on des crêpes à la Chandeleur ?

C'est lors de l'une de ces processions religieuses qu'est né le traditionnel partage des crêpes à la Chandeleur. Afin d'encourager et de récompenser les nombreux pèlerins venus jusqu'à Rome pour fêter la Chandeleur, le pape Gélase 1er leur distribua des crêpes, appelées "oublies" en ce temps, donnant ainsi naissance à une tradition toujours respectée. Avec le temps, les crêpes devinrent également un témoignage d'allégeance des fermiers envers leurs seigneurs, qui s'en voyaient offrir chaque année. Depuis, la tradition est restée et on continue de préparer et de manger des crêpes chaque 2 février. 

Nos activités et dessins sur le thème de la Chandeleur

À la Chandeleur, les enfants savourent des crêpes mais pas seulement. Ils s'amusent aussi à faire des recettes culinaires qui changent des traditionnelles crêpes. Sans oublier certains dessins sur le thème de la Chandeleur qu'ils adorent colorier pour l'occasion. Si vous êtes en manque d'activités à faire avec les enfants, voici le dossier complet d'Hugo l'escargot sur la Chandeleur :

Quels sont les pays qui fêtent la Chandeleur ?

La Chandeleur est principalement fêtée en France, mais aussi en Belgique. Aux États-Unis, la Chandeleur n'existe pas. Les Américains célèbrent plutôt le 2 février le jour de la Marmotte, qui doit prédire la fin de la saison hivernale. 

Quelle est la signification chrétienne de la Chandeleur ?

Pour les chrétiens, la Chandeleur a une signification importante, qui se retrouve dans les chandelles. La fête de la Chandeleur tire son nom du latin festa candelarum qui veut dire "fête des chandelles", en référence aux chandelles traditionnellement utilisées pour représenter la lumière de Jésus-Christ. Dans les églises, encore aujourd'hui, des cierges sont bénis et allumés pour symboliser le Christ comme la lumière du monde et représenter la pureté qui éloigne le mal. 

Pourquoi le 2 février c'est la Chandeleur ?

À l'époque, dans le monde paysan, le 2 février symbolisait la sortie de l'hiver et le retour au travail agricole. Les chandelles bénies étaient donc conservées par les paysans superstitieux qui les rallumaient dans le but de protéger les futures récoltes et leurs foyers. En 2023, la Chandeleur a lieu le jeudi 2 février, et en 2024, on fêtera donc la Chandeleur le vendredi 2 février.

Quelles sont les traditions de la Chandeleur ?

Comme c'est le cas pour bon nombre de fêtes, plusieurs traditions sont associées à la Chandeleur. Pour contrer le mauvais sort, le jour de la Chandeleur nombreux sont ceux qui font sauter leur première crêpe dans la poêle de la main droite, avec un Louis d'or dans la main gauche. C'est un rite porte-bonheur. D'autres encore, jettent cette première crêpe par dessus l'armoire, toujours par croyance...

Quelles superstitions sont liées à la Chandeleur ?

Par le passé, pour qu'une récolte soit bonne et qu'une famille ne manque pas d'argent, il fallait faire sauter la première crêpe avec la main droite en gardant un louis d'or dans l'autre main. Ensuite, il fallait enrouler la pièce dans une crêpe placée en haut d'une armoire. L'année suivante, il fallait récupérer la pièce et la donner à la première personne pauvre croisée. Autre tradition qui concernait cette fois les jeunes célibataires qui désespéraient de rencontrer l'âme sœur : elles devaient faire sauter six crêpes à la suite et ne pas les faire tomber pour être sûre d'être mariées dans l'année !

Quels sont les dictons de la Chandeleur ?

Au même titre que d'autres fêtes religieuses, certains dictons entourent la Chandeleur, en lien avec la météorologie. Parmi les plus célèbres :

  • "À la Chandeleur, l'hiver s'en va ou prend rigueur "
  • "Si la Chandeleur pleure, l'hiver ne demeure "
  • "Chandeleur à ta porte, c'est la fin des feuilles mortes ".

Qui a inventé les crêpes ?

Les crêpes auraient fait leur apparition 7000 ans avant Jésus Christ. Auparavant, elles prenaient la forme d'une galette relativement épaisse, confectionnée avec une pâte associant de l'eau et des céréales écrasées. Elles étaient ensuite cuites sur une pierre plate et chaude ou grâce à une plaque posée dans la cheminée. Ce n'est qu'au 13e siècle que les crêpes ont fait leur apparition en Bretagne et ont commencé à être confectionnées avec du sarrasin ramené en France après les croisades menées en Asie. Qualifié de plante des 100 jours, le sarrasin s'est rapidement épanoui dans cette région humide, au climat tempéré et à la terre acide. Les crêpes étaient alors appelées Krampouez en breton. C'est donc la galette au sarrasin qui est née en premier car la crêpe à base de farine de froment n'a fait son apparition qu'au début du 20e siècle.

Autour du même sujet

Autres fêtes