12 outils pour renforcer la sécurité en ligne des jeunes

Club des parents connectés, contrôle parental, confidentialité, applications, paramètres de sécurité, réseaux sociaux... Nos conseils pour bien accompagner votre enfant dans son usage numérique.

12 outils pour renforcer la sécurité en ligne des jeunes
© Jovica Varga-123RF

[Mise à jour du 5 novembre à 10h29]. La nouvelle génération est née avec le numérique et passe des heures devant les écrans. Selon une étude Ipsos pour Facebook menée en 2019 : 89% des enfants de 7 à 12 ans ont accès à un smartphone ou une tablette. 62% possèdent leur propre matériel, et 53% d'entre eux s'en servent quotidiennement. Avec le confinement, le temps passé devant les écrans augmente considérablement. "Avec le confinement, le numérique s'est infiltré durablement dans les foyers et dans nos usages. Notre numéro vert Net Ecoute a connu une hausse de 30% des sollicitations, essentiellement due aux adolescents livrés à eux- mêmes sur les réseaux sociaux", précise Justine Atlan, Directrice Générale de l'Association e-Enfance. Les parents sont pourtant nombreux (83%) à vouloir accompagner l'expérience en ligne de leurs enfants pour les sensibiliser et les protéger des dérives et dangers du net. Pour Justine Atlan, "les parents n'ont pas toujours les clés pour accompagner leurs enfants et expriment le besoin de mieux comprendre leurs pratiques et les enjeux". Alors comment gérer les paramètres de confidentialité ? Comment surfer sur internet et sur les applis en toute sécurité ? Voici les outils et astuces à connaître :

De nouvelles mesures sur les réseaux sociaux pour protéger les ados

Les réseaux sociaux doivent s'adapter aux dérives du net, pour protéger les jeunes. Certains d'entre eux, victimes de cyberharcèlement sont parfois surpris de voir une photo d'eux nus, se partager sur le net. Pour lutter contre ce phénomène appelé "Revenge Porn" (pourtant passible d'emprisonnement), Facebook a mis en place de nouvelles fonctionnalités. Désormais, toute photo publiée sans consentement et considérée comme du "Revenge Porn", est supprimée à la demande de la victime. En outre, le partage de ces contenus sur Facebook, Messenger et Instagram devient impossible grâce à un outil automatisé appelé "photo-matching" qui permet d'empêcher une nouvelle publication du cliché. En 2018, Facebook a également mis en place le premier Fonds pour le Civisme en Ligne, qui permet de soutenir des projets contre le harcèlement en ligne. 

1- Le Club des Parents connectés sur Facebook

Lancé avec les associations e-Enfance, Génération Numérique et l'UNAF , Le "Club des Parents Connectés" répond aux questions des parents sur les outils digitaux ainsi que les réseaux sociaux, les jeux vidéo, ou encore le temps d'écran. Il réunit un groupe facebook modéré par des experts pour permettre aux parents de trouver toutes les ressources pédagogiques et apprendre les bases du numérique. Facebook lance également un site "en ligne et en sécurité", ainsi qu'un nouveau lieu d'échanges "Education/parent" pour partager leur expérience et leurs conseils. "Le dialogue parental est la clef de voûte de l'éducation des jeunes au numérique. Il faut accompagner cette première génération de parents qui fait face à leurs enfants connectés. Un espace numérique dédié à la parentalité qui rassemblera des experts, des éducateurs, des parents pour échanger ensemble et de façon bienveillante s'inscrit complètement dans cette démarche d'accompagnement et de soutien si importants pour les parents" déclare Adrien Taquet, secrétaire d'Etat en charge de l'Enfance et des Familles.

2 - L'école des Réseaux sociaux

L'Ecole des Réseaux Sociaux est un jeu éducatif qui permet aux enfants âgés de 6 à 10 ans d'expérimenter en toute sécurité des situations qu'ils rencontreront (ou ont déjà rencontré). Grâce à un Chatbot, ils peuvent choisir parmi 59 cartes/questions et se poser des questions : puis-je discuter avec des personnes que je ne connais pas ? Comment trouver de l'aide ? Comment être un bon ami en ligne ?… "Le monde digital est un univers de découvertes pour les enfants, mais sans adultes qui leur construisent un cadre de référence, ils sont très exposés. En modérant le premier réseau social sécurisé pour les 6-10 ans pendant trois ans, nous avons pu constater les situations à risque auxquelles ils étaient confrontés, que nous avons intégré sous forme de jeu dans l'Ecole des Réseaux Sociaux pour qu'ils s'interrogent tout en s'amusant", explique Daniel Jasmin, co-fondateur d'eduPad à l'origine de cette initiative avec European Schoolnet.

3- L'appli TikTok propose un mode sécurité pour les familles

Pour rassurer les parents, l'application Tik Tok a lancé un mode sécurité famille afin de limiter la durée d'utilisation des ados, de restreindre les messages directs et l'apparition de contenus inappropriés. Pour utiliser cette fonctionnalité, les parents doivent s'inscrire sur la plateforme, puis lier leur compte à celui de leur enfant afin d'en modifier les options de sécurité. Lancé à l'origine au Royaume-Uni, le mode sécurité famille est proposé en France depuis le printemps 2020.

4- Compte privé et fonctionnalité "Restreindre" sur Instagram

Aujourd'hui, les ados communiquent principalement via les réseaux sociaux. Si votre enfant souhaite ouvrir son propre compte sur Instagram, demandez-lui d'ouvrir un compte privé. En somme, seuls ses amis pourront voir les photos, les stories et vidéos publiées. Néanmoins, sensibilisez-le au fait de ne pas accepter n'importe quelle personne en "ami", et de ne pas se géolocaliser. Il est également possible de gérer le temps passé sur le réseau social, de filtrer ou de bloquer les commentaires, dans les paramètres. Instagram a aussi lancé la fonctionnalité "restreindre" pour empêcher les interactions indésirables. Ce nouvel outil a été conçu pour se protéger discrètement sur la plateforme, sans en alerter la personne concernée.

5- Vérifier les paramètres de confidentialité

Qu'il s'agisse des réseaux sociaux ou de votre accès à Internet, commencez par vérifier et paramétrer vos informations. Sur "Mon compte Google" par exemple, vous pouvez choisir les types d'annonces publicitaires affichées, renforcer votre mot de passe et configurer les différentes options en fonction de vos besoins. Infos sur Mon compte Google

6-Vérifier la sécurité de vos ordinateurs

Comme pour les paramètres de confidentialités, il est indispensable de protéger vos ordinateurs des éventuels virus, spams ou autres logiciels malveillants. Pensez donc à vérifier la sécurité de vos appareils. Votre antivirus est-il à jour ? Votre mot de passe est-il suffisamment long et unique ? Si ce n'est pas le cas, il est encore temps de le changer, et de faire une mise à jour de vos données.

7- L'application Digital Coach

Cette appli permet aux jeunes de naviguer en toute indépendance, tout en respectant les règles fixées avec leurs parents, comme le temps passé sur le smartphone. Des statistiques permettent de comparer leur utilisation par rapport aux autres enfants du même âge. Chaque fois qu'il s'approche d'une limite, l'enfant peut demander à distance à ses parents plus de temps pour terminer son jeu ou sa discussion. Mais s'il est "scotché" à son téléphone au moment du repas par exemple, il peut recevoir une notification lui précisant que son téléphone se mettra en veille dans une minute, car il est temps de passer à table. Rappelons enfin que tous les contenus indésirables sont protégés et bloqués automatiquement. Une première expérience numérique idéale, basée sur la confiance. 

8-L'application Family Link

L'application Google Family Link permet aux parents de garder un œil sur l'utilisation numérique des enfants. Il est possible par exemple de connaître le temps passé sur écran et de fixer des limites, de verrouiller l'appareil à distance, ou de voir quelles applications ont été consultées et téléchargées. Pour rassurer les parents, ces derniers peuvent même vérifier où se trouve l'enfant s'il n'est pas encore rentré de l'école. Infos sur familylink

9- L'appli YouTube Kids

Les enfants ont toujours tendance à s'accaparer le téléphone portable de leurs parents pour visionner l'Âne Trotro, Petit Ours Brun, ou Peppa Pig. L'application YouTube Kids propose des contenus adaptés à leur âge grâce à une version sécurisée qui permet aux parents de sélectionner les vidéos qu'ils veulent bien montrer à leurs enfants et d'activer ou non le mode "Recherche". Ces derniers ont aussi la possibilité d'activer un minuteur pour informer les enfants qu'il est temps d'éteindre l'écran. Sans compter l'algorithme et l'équipe de modérateurs qui filtrent, eux aussi, les contenus indésirables. Enfin, les petits utilisateurs n'ont pas besoin de créer de compte pour accéder à l'appli, ce qui évite de dévoiler les données personnelles de ses enfants. 

10- Kidjo, l'alternative à You Tube Kids

Cette application française permet de créer jusqu'à trois profils par enfant, et de définir le temps de visionnage. Les vidéos ainsi que les jeux proposés sont ici aussi adaptés à l'âge des tout-petits. Les parents peuvent même sélectionner une playlist de comptines et d'activités de manière à laisser son enfant s'amuser et naviguer seul, en toute autonomie. A partir de 4,99 euros par mois. Infos sur l'application kidjo

11- L'assistant Google pour les familles

"Ok Google !" Vous êtes adeptes des assistants vocaux ? Avec la nouvelle rubrique "Enfants et famille", Google propose des jeux, des activités, des comptines et des histoires pour petits et grands, adaptés à l'âge des enfants. Vous allez pouvoir organiser une partie de chaise musicale, tester votre culture générale ou lire un conte à votre enfant avant de dormir. Infos sur assistant.google.com

12- Lui apprendre à repérer les fake news avec Info Hunter

Info Hunter est un parcours numérique pédagogique qui permet aux enseignants et aux parents d'aborder les informations et notamment à mieux repérer les fake news auprès des jeunes. Une bonne manière de développer leur esprit critique, d'analyser les actualités et démêler le vrai du faux. Réalisé avec le soutien du Ministère de l'éducation nationale, ce projet a obtenu le prix du Civisme en Ligne par facebook. Site www.infohunter.education

Relation parents-ados et prévention