Trotteur bébé : âge, avis, conseils et sélections

A quoi servent les trotteurs ou porteurs pour bébé ? Sont-ils utiles et à quel âge peut-on les utiliser ? Eclairages et recommandations de la psychomotricienne Sophie Bednarek.

Trotteur bébé : âge, avis, conseils et sélections
© 123RF / belchonock

Trotteurs, youpalas ou porteurs : quelles différences ? 

Ce matériel de puériculture soutient une des premières étapes de la connaissance du corps chez l'enfant nommée celle du "corps vécu" décrypte la psychomotricienne Sophie Bednarek : "L'enfant perçoit son corps dans sa globalité dès lors qu'il le met en mouvement, l'aspect moteur est donc primordial". Mais qu'est-ce qui différencie un youpala d'un trotteur ou d'un porteur ?

  • Le trotteur, c'est celui que l'on nomme également "chariot de marche". Contrairement au youpala, l'enfant n'est ici pas suspendu ni limité dans ses mouvements. 
  • Le porteur, c'est généralement un petit camion-coffre sur lequel l'enfant va s'asseoir pour se déplacer. Il peut aussi lui permettre de se verticaliser lors de ses déplacements quand il possède un dossier suffisamment haut. Dans le porteur, l'enfant reste donc libre de ses mouvements. 

Il y a souvent une confusion car le terme de "trotteur à tablette" ou de "porteur" est parfois utilisé par des revendeurs pour désigner des youpalas. En théorie, un trotteur ne possède pas de tablette. Quant au youpala, il est à proscrire. 

Porteur et trotteur, une bonne alternative ?

En revanche, les porteurs et trotteurs ne perturbent pas l'organisation spatio-corporelle de l'enfant rassure Sophie Bednarek : "C'est en apprenant le fonctionnement de son corps par un jeu d'équilibre/déséquilibre que l'enfant devient acteur de son développement en découvrant l'effet de ses actions sur ce qui l'entoure. Le porteur et le trotteur accompagnent le développement de l'enfant en ce sens". Autre différence de taille, contrairement au youpala, ici l'enfant n'est pas suspendu. Souvent, ce sont des petits camion-coffre. L'enfant prend appui dessus, le pousse genoux dressés ou debout, le contourne, l'enjambe pour s'asseoir dessus. Le trotteur, aussi appelé plus communément chariot de marche constitue un jouet intéressant pour apprendre à l'enfant à se déplacer debout. Il y a même des combinés porteur/chariot. Souvent l'enfant à 4 pattes commence à explorer avec le porteur qui est la hauteur de son regard. Le dossier du porteur est haut et fait office de chariot à pousser. Ainsi, l'enfant pourra s'intéresser au chariot de marche seulement pour se hisser avant de longer le canapé, la table basse, se stabiliser debout sans soutien... et faire ses premiers pas. L'enfant pourra choisir d'utiliser le porteur comme un élément d'assise au cours de son expérience, car apprendre à marcher, c'est fatiguant !

Trotteur bébé : à quel âge ?

La psychomotricienne estime qu'on peut envisager d'investir dans un chariot de marche type trotteur, à partir de 8 mois, lors de la découverte de la verticalité. "Après avoir expérimenté le déplacement au sol, l'enfant est prêt à se verticaliser grâce à son tonus axial. Ses mains sont libres, il en a besoin pour se soutenir". Néanmoins, avertit-elle "il est important de s'assurer que l'enfant est capable de sortir d'une position seul. L'enfant qui n'en est pas capable peut développer une posture ou un déplacement inadaptés".

Le trotteur est-il recommandé pour les bébés ? 

Si un petit tabouret peut suffire pour que l'enfant prenne appui et se sente suffisamment sécurisé pour initier ses premiers pas, la psychomotricienne recommande le chariot de marche comme support ludique. Il pourra aussi accompagner un enfant "gêné" dans son développement. En le laissant libre de ses initiatives motrices, on encourage la bonne structuration du schéma corporel qui est une base indispensable à la construction de sa personnalité. Ainsi, dans la mesure où son corps lui répond, l'enfant se sentira à l'aise pour s'en servir non seulement pour bouger mais aussi pour agir. Elle en profite d'ailleurs pour souligner l'importance de sécuriser l'environnement dans lequel évolue l'enfant et de rester toujours à proximité pendant qu'il se sert d'un trotteur.

Où acheter un trotteur ? 

Il existe toutes sortes de trotteurs, du plus simple au plus équipé. La psychomotricienne suggère de privilégier les modèles disposant d'un frein intégré pour éviter le basculement vers l'arrière et pouvoir régler la vitesse de déplacement.  

Comment apprendre à bébé à avancer avec un trotteur ?

"Le trotteur ne va pas lui apprendre à marcher car la marche n'est pas un apprentissage mais une acquisition que l'enfant va gagner à son rythme", observe Sophie Bednarek. Or, rappelle-t-elle, "chacun avance à son rythme, on ne commence à questionner un retard de marche qu'à 18 mois seulement". Son conseil pour motiver le tout-petit : le soutenir par le regard, et le gratifier par des mots et exclamations encourageantes ! "De quoi l'aider à gérer la frustration avant de goûter le plaisir de la réussite", conclut-elle. 

Equipement bébé à la maison