Mon bébé a les oreilles décollées : que faire ?

Les parents s'inquiètent souvent lorsque bébé tire sur ses oreilles, ou lorsqu'elles semblent décollées. Que faire, quelles sont les causes, faut-il lui recoller les oreilles et comment ? Eclairage avec le pédiatre Arnault Pfersdorff.

Mon bébé a les oreilles décollées : que faire ?
© 123RF / marchibas

Pourquoi bébé a-t-il les oreilles décollées ?

"Les oreilles décollées ont souvent en rapport avec une production de cartilage trop importante", explique le pédiatre Arnault Pfersdorff, également auteur de l'ouvrage "Votre enfant de 0 à 16 ans" aux éditions Hatier. Une malposition ou un développement inhabituel des oreilles qui est souvent héréditaire. "Mais en général, avoir les oreilles décollées n'est pas considéré comme une malformation sauf si l'oreille est par exemple trop petite, atrophiée ou encore que son relief est mal terminé", rassure-t-il. Le bébé prématuré peut aussi avoir les oreilles d'apparence décollées car elles ne sont pas encore complètement finies : "Son cartilage n'est pas complet et il peut avoir des oreilles pliées ou une asymétrie". Idem chez les bébés issus de grossesse gémellaire, détaille le pédiatre : "Il a pu y avoir une malposition dans le ventre de la maman  favorisant une oreille moins bien ourlée ou tonique d'un côté". En effet, le bébé peut avoir une seule des oreilles décollées, d'ailleurs les chirurgiens quand ils interviennent procèdent parfois à des autoplasties unilatérales.  

Oreilles de bébé décollées : à quel âge ?

Le décollement des oreilles de bébé peut apparaître plus tard : "Ce n'est pas forcément visible dès la naissance car le bébé n'a pas encore de graisse et le cartilage des oreilles n'est pas encore complètement développé, on peut ainsi s'apercevoir d'un véritable décollement des oreilles qu'au bout de 6 mois, ou dans le courant de la première année". Et, cela peut devenir plus prégnant au fil du temps. Chez les prématurés et les bébés issus d'une grossesse gémellaire dont les oreilles sont pliées ou d'apparence décollées, celles-ci se remarqueront davantage quand il dormira la tête sur le côté. Pour autant, rassure le pédiatre "ça devrait s'arranger avec le temps puisque le cartilage va se développer". En grandissant, le massif facial – les oreilles, le cartilage, le cou - et sa teneur en graisse vont se développer et il est possible que l'aspect décollement d'oreilles diminue, que ce soit moins visible. La poussée des cheveux peut également l'estomper. 

Comment éviter que bébé ait les oreilles décollées ?

Si votre bébé n'a pas les oreilles décollées, elles ne se décolleront pas par la suite, rassure le pédiatre. La position de son oreille pendant qu'il dort ou la façon dont on lui met le bonnet ne peuvent pas engendrer un décollement. Et même pour les bébés aux oreilles décollées, cela ne s'accentuera pas, "les bandeaux et autres sparadraps ne servent pas à grand-chose". 

Faut-il lui recoller les oreilles, dans quels cas ?

"Si le bébé va bien, tête correctement et prend du poids, avoir les oreilles décollées n'est pas du tout un signe d'inquiétude et cela ne nécessite aucun examen", rassure Arnault Pfersdorff. On attend en général pour opérer que l'enfant ait au moins 6 ans, sauf si le décollement est vraiment important et que l'on sait que l'enfant va en souffrir plus tard. "C'est d'ailleurs à partir du CP que les moqueries des camarades peuvent commencer. Ceci dit, l'enfant ne va pas forcément en parler de lui-même soit parce qu'il ne se rend pas encore compte soit parce qu'il aura honte. C'est le rôle des parents mais aussi du pédiatre de s'assurer que l'enfant soit bien dans ses baskets", explique le Dr. Pfersdorff. Aussi, si l'on sent qu'il souffre, se replie sur lui-même, se montre agressif ou ne veut plus aller à l'école, on essaie de savoir ce qu'il se passe. En consultation, le médecin en profite aussi pour demander à l'enfant si tout va bien à l'école et s'il n'y a pas un copain qui t'embête. Ensuite, on discute avec le pédiatre avant d'envisager une opération. Dans ce cas, les parents doivent tous les deux être d'accord pour l'intervention. Côté opération, le chirurgien procède généralement à une otoplastie : intervention chirurgicale effectuée sous anesthésie générale visant à remodeler le pavillon de l'oreille. Autre alternative, les implants. Cette nouvelle technique chirurgicale esthétique peut invasive est réalisée sous anesthésie locale. L'implant est inséré sous la peau au niveau de l'hélix et peut aider l'oreille à se repositionner. "Le type d'intervention proposée dépendra du chirurgien mais aussi du volume, du type de décollement et de la forme de l'oreille", précise le pédiatre.

L'ostéopathie utile pour les oreilles décollées de bébé ?

"L'ostéopathie peut avoir un rôle s'il y a une asymétrie musculaire dans la tonicité musculaire", observe le Docteur Pfersdorff. Une altération physique passagère engendrant une tonicité musculaire plus importante d'un côté peut être constatée chez un bébé né via une ventouse, des forceps, par césarienne ou lors d'une grossesse gémellaire, s'il n'était pas bien positionné. Résultat, une oreille va être plus décollée et cela peut donner lieu à une asymétrie. L'ostéopathie va alors pouvoir contribuer à rééquilibrer la tonicité musculaire de l'oreille. 

Développement du bébé