Les étapes de la sociabilisation de l'enfant

En perpétuelle interaction avec le monde qui l'entoure, bébé construit dès le plus jeune âge son identité sociale. Quelles sont les différentes étapes de la socialisation ? Réponse avec Isabelle Martinez, éducatrice de jeunes enfants à l'hôpital Necker.

Les étapes de la sociabilisation de l'enfant
© Anastasia Smanyuk-123rf

Qu'est-ce que la socialisation ?

La socialisation représente le processus par lequel un enfant apprend et intériorise les normes et les valeurs de la vie en société. Et cela arrive bien plus tôt qu'on ne le pense : dès la naissance, un bébé est en interaction avec son environnement et découvre au fur et à mesure les règles à respecter en communauté. Mois après mois, il construit ainsi son identité sociale. Isabelle Martinez, éducatrice de jeunes enfants, précise que "l'enfant va construire sa propre personnalité, son identité personnelle grâce à la vie en groupe. Mais d'abord, il va construire sa propre image." Il va dans un premier temps comprendre qu'il est un être "unique" et donc commencer à se détacher progressivement de sa maman. Isabelle Martinez explique d'ailleurs que "pour devenir un sujet à part entière, l'enfant va se séparer de l'autre." Il va alors faire la connaissance d'autres enfants au sein de sa propre famille, avec sa nourrice ou à la crèche. Cet environnement lui permet donc de se socialiser dès le plus jeune âge, de découvrir les rapports avec les autres. C'est ainsi que le petit comprend et assimile toutes les règles qui régissent la vie en société.

La socialisation de bébé, entre 2 et 8 mois

Les bébés apprennent à se différencier de leur mère entre 2 et 6 mois.

  • "Entre 2 et 3 mois, le "je" commence par le sourire, le bébé commence à différencier le "moi" de l'autre. Le sourire est une réponse à l'autre, il est la première interaction, c'est une ébauche de socialisation"
  • "A 6 mois, l'enfant commence à faire connaissance avec ses voisins sur les tapis de jeu par exemple."
  • "Après 6 mois, le bébé fait la différence entre ses parents et des personnes étrangères. Le passage à 8 mois est une étape particulière : on parle d'angoisse du huitième mois ou de peur de l'étranger. Le bébé fait alors vraiment la différence entre les personnes qui l'entourent."
  • "A partir de 8 mois, le fait de se déplacer lui permet de découvrir l'autre, de le toucher, lui sourire... C'est vraiment le début de la sociabilité mais cela reste très basique. C'est aussi la première apparition de la jalousie."

La socialisation de l'enfant, entre 8 mois et 4 ans

  • Au fil des semaines, bébé ne tient plus en place ! D'abord, il rampe, puis se déplace à quatre pattes entre 6 et 10 mois et enfin marche vers 12 ou 18 mois selon les enfants. Il part à la découverte du monde qui l'entoure, cela lui permet de voir les choses d'un nouveau point de vue. Le petit devient de plus en plus "indépendant", ce qui joue aussi sur sa façon de vivre en communauté. L'éducatrice de jeunes enfants poursuit :
  •  "A 18 mois, l'enfant ne pleure plus avec les autres. Quand les bébés sont en groupe et que l'un pleure, tous les autres suivent le mouvement et pleurent aussi. A un an et demi, c'est différent, le petit va plutôt essayer de consoler son copain en lui rapportant son doudou ou en le caressant."
  •  "A 3 ans, on parle de pré-socialisation. Jusqu'à 4 ans, l'enfant est en groupe, mais joue à côté de l'autre. Les échanges sont limités."
  •  "A 4 ans, les enfants agissent ensemble, leurs rapports sont plus structurés, plus définis."

A l'école, comment évoluent les rapports entre les enfants ?

Après la petite enfance, vient ensuite l'étape des 6-13 ans. L'enfant est scolarisé et normalement a déjà vécu en groupe à la crèche, la maternelle ou chez une nourrice avec d'autres petits de son âge. Les règles qui régissent la vie en communauté lui sont donc familières. Durant cette période, les rapports entre les enfants évoluent beaucoup, comme l'explique Isabelle Martinez :

  •  "A 6 ans, on respecte l'autre, l'enfant est conscient des qualités de chacun. Il existe de réelles interactions avec ses camarades."
  •  "A 8 ans, c'est l'apparition de l'empathie. L'enfant prend conscience de ce qu'il veut faire faire à l'autre."
  •  "A 10 ans, il acquiert une certaine autonomie, il peut dénoncer un mensonge d'un camarade, il a le sens de la justice."
  •  "Pendant la période 10-13 ans, on est dans l'âge de la bande par le biais de l'école ou encore des activités extra-scolaires. Le groupe se forme selon les affinités et par des codes bien précis."
  •  "A 12 ans, l'enfant a acquis les comportements qu'il doit respecter en société."

Comment lui donner toutes les chances d'être sociable ?

Les parents ont un rôle primordial dans la socialisation de leur enfant. Notre spécialiste explique même que "les adultes sont le pilier pour les amener à se confronter aux autres". En plus de la famille, Isabelle Martinez estime que la crèche "est un lieu de socialisation très important. Je suis pour la collectivité à partir de 3 mois ! Je sais que c'est dur pour la maman, mais il faut préparer le petit à se séparer de sa mère." Elle rassure en précisant : "Dans les crèches, des périodes d'intégration sont mises en place pour qu'enfant et maman se familiarisent à la séparation. Au fur et à mesure, c'est cette séparation qui fait que le bébé va s'émanciper, il va pouvoir grandir. En crèche, il tend à s'individualiser au sein d'un groupe et devient ainsi un sujet singulier." Par ailleurs, lorsque l'enfant grandit, "les activités artistiques comme le théâtre, le chant ou la danse sont des éléments essentiels pour la construction de l'enfant. Cela lui donne de l'estime, de la confiance en soi."

Comment faire quand son enfant est timide ?

La timidité et le manque d'estime de soi d'un enfant viennent de l'environnement familial. Si l'enfant est couvé, moqué par ses frères et sœurs ou ses camarades, cela le bloque. Il choisit donc de se renfermer sur lui-même. La crainte de l'inconnu peut aussi se transformer en timidité". Le rôle des parents est encore une fois au centre de toutes les attentions. Ces derniers doivent aider leur enfant timide à s'ouvrir aux autres. Le jeu est l'un des meilleurs moyens pour qu'un petit découvre les autres et développe son intellect. "Les parents et les adultes doivent encourager l'enfant à participer à des jeux en collectivité et à parler" précise l'éducatrice spécialisée. Ce qu'il faut éviter en revanche, c'est de dire devant l'enfant qu'il est timide, car "sinon il va se complaire dans cet état. Il faut montrer qu'on est fier de lui et pointer ses moindres progrès."

Les étapes de la sociabilisation de l'enfant
Les étapes de la sociabilisation de l'enfant

Sommaire Socialisation bébé : définition Socialisation de 2 à 8 mois Socialisation de 8 mois à 4 ans Socialisation à l'école Comment rendre son enfant sociable ? Socialisation et timidité Qu'est-ce que la...