Comment choisir un siège auto pour son bébé ?

Confort, fonctionnalités, maintien, facilité d'installation... Choisir le bon siège auto pour son bébé est important pour qu'il voyage en toute sécurité. Conseils et sélection de sièges auto pour tous les âges, confortables, pratiques et aux normes européennes.

[Mis à jour le 16/07/18] En voiture, il est indispensable que votre enfant voyage attaché. Ceci dès son plus jeune âge et quelle que soit la distance à parcourir. Chicco, Britax, Bébé Confort, Joie, Recaro... De nombreuses marques de puériculture proposent un large choix de sièges auto. Mais comment bien le choisir ? Vaut-il mieux opter pour un siège auto évolutif, un siège auto de groupe 0+, 1, 2 ou 3, avec un rehausseur intégré ou un pivotant avec une base Isofix ? Nos conseils pour bien choisir votre siège auto en fonction de vos besoins, de l'âge de votre enfant, de sa taille et de son poids, ainsi que de ses différentes fonctionnalités. 

Réglementation siège auto : jusqu'à quel âge ?

Selon la réglementation en vigueur indiquée sur le site officiel du service public, en voiture, les enfants de moins de 10 ans doivent être installés à l'arrière de la voiture dans un siège auto homologué (ou dans un rehausseur). Toutefois, il est possible d'installer un enfant de moins de 10 ans à l'avant du véhicule si l'enfant est placé dos à la route dans un siège auto adapté (à condition d'avoir désactivé l'air bag frontal), ou si le véhicule ne comporte pas de siège arrière ou de ceinture de sécurité sur la banquette arrière. Si votre enfant mesure moins de 135 cm (même s'il a plus de 10 ans), il est conseillé d'utiliser un rehausseur : en effet, avant cet âge, l'enfant est trop petit pour un bon positionnement de la ceinture de sécurité. Mais selon certaines voitures, un rehausseur peut être nécessaire même pour les enfants mesurant plus d'135 cm. Pour savoir si un rehausseur est nécessaire, étudiez la posture de l'enfant sur la banquette et comment se positionne la ceinture de sécurité sur son buste. Enfin, "qu'il s'agisse d'un lit nacelle, d'un siège , ou d'un rehausseur , tous les dispositifs pour enfants doivent être conformes à des normes européennes (ECE R44/03 ou 04 et R129 (I-Size)). Une étiquette atteste que le fabricant a bien obtenu cette homologation (voir ci-dessous)", précise la réglementation en vigueur.

© Normes européennes

Siège auto Isofix 

Le choix d'un siège auto dépend également de la présence ou non d'attaches de type Isofix sur la banquette arrière du véhicule. Depuis février 2011, tous les véhicules neufs en sont tous pourvus contrairement aux modèles conçus avant cette date. Ce système facilite la fixation des sièges enfants et offre une plus grande sûreté d'installation. Renseignez-vous auprès de votre concessionnaire ou d'un garage afin de savoir si votre véhicule en est équipé. Vérifiez également sur le manuel d'utilisation de votre voiture. Si le véhicule ne dispose pas d'attaches Isofix, le siège auto est fixé avec les ceintures du véhicule et ce dernier doit être choisi en fonction du poids de l'enfant.

Une ceinture de sécurité par enfant ! Si l'enfant peut être attaché avec la ceinture de sécurité du véhicule, il doit occuper une seule place : il est interdit d'attacher deux enfants (même s'ils ont moins de 10 ans) avec une seule ceinture. Bon à savoir : à 50 km/h, en cas de collision, l'enfant non attaché encourt les mêmes risques que s'il tombait du quatrième étage, indique un dépliant informatif de la sécurité routière. Le non-respect de ces obligations est passible d'une amende pouvant aller jusqu'à 750 €, assure le code de la route

Sièges auto : groupe 0+, 1, 2 ou 3 ?

Avant tout, un siège auto doit être adapté à l'âge, au poids, à la taille, mais aussi à la morphologie de l'enfant. Ainsi, les sièges auto sont catégorisés en plusieurs groupes qui correspondent chacun au poids de l'enfant. Il est donc important de bien choisir un siège auto adapté au poids de son enfant. Un conseil : ne prenez pas un siège auto plus grand en vous disant que vous allez le garder plus longtemps. Si les groupe 0+ et 0+/1 conviennent à partir de la naissance, les groupe 1 et 1/2/3 eux doivent être utilisés à partir de 9 kg. Sachez également que certains sièges auto sont dits "évolutifs" et peuvent correspondre à plusieurs groupes à la fois (par exemple, le groupe 1/2/3 convient de 9 à 36 kg).

Groupes  Poids de l'enfant Taille de l'enfant (selon I-Size)
Groupe 0 De la naissance à 10 kg Jusqu'à 70 cm
Groupe 0+ De la naissance à 13 kg Jusqu'à 80 cm
Groupe 0+/1 De la naissance à 18 kg Jusqu'à 100 cm
Groupe 1 De 9 à 18 kg Jusqu'à 100 cm
Groupe 1/2/3 De 9 à 36 kg Jusqu'à 150 cm
Groupe 2/3 De 15 à 36 kg Jusqu'à 150 cm
Groupe 3 De 25 à 36 kg Jusqu'à 150 cm

Siège auto pivotant

Pratiques et sécurisés, les sièges auto dotés d'une coque pivotante 360° facilitent l'installation de l'enfant (il est alors positionné plus délicatement dans son siège, ce qui est recommandé pour les enfants, surtout en très bas âge) et leur offrent une très grande protection contre les chocs latéraux. Ces modèles permettent également aux parents de ne pas avoir à se plier pour placer leur enfant dans le siège auto. Avant de faire votre choix, testez plusieurs modèles, et vérifiez qu'ils soient homologués selon les normes européennes, qu'ils aient obtenu de bons résultats aux crash tests et qu'ils soient adaptés à votre enfant. 

Comment installer un siège auto ?

Selon une étude de la Prévention Routière de 2017, 58% des sièges auto sont mal installés en voiture, il est donc très important d'avoir, non seulement un siège auto adapté à chacun de vos enfants, mais aussi de bien savoir l'utiliser. Sachez qu'il faut ajuster la ceinture et/ou le harnais pour qu'ils ne soient pas trop lâches, même pour les trajets courts. Par ailleurs, si la tête de votre enfant dépasse du haut de sa coque ou que ses épaules dépassent de la position la plus haute du harnais, il faut alors changer de siège. Notez qu'un rehausseur avec dossier est recommandé pour protéger la tête et le buste de l'enfant. Dans tous les cas, pour une sécurité totale, lisez bien la notice ou demandez conseil à un vendeur.

  • Jusqu'à 13 kg (groupes 0, 0+) : l'enfant doit être positionné dans un siège dos à la route, en position semi-allongée et maintenu par les ceintures de sécurité à 3 points du véhicule, installé indifféremment à l'avant ou à l'arrière, mais toujours dos à la route.
  • De 9 à 18 kg (groupe 1) : l'enfant doit être installé dans un siège auto muni d'un harnais (siège-baquet) dos à la route  fixé par les ceintures arrière du véhicule ou dans un siège auto avec tablette de protection (siège à réceptacle) fixé aux deux points d'ancrage Isofix. Pour les sièges à harnais, il faut ajuster le harnais à la taille de l'enfant et verrouiller la boucle de sécurité juste au niveau des cuisses.
  • De 15 à 36 kg (groupes 2, 3) : l'enfant doit être installé, soit dans un rehausseur attaché avec la ceinture adulte passée sous les accoudoirs du rehausseur ou soit sur la banquette arrière attaché avec la ceinture de sécurité si la taille de l'enfant le permet. La ceinture de sécurité est ainsi placée à la bonne hauteur et, en cas de choc, l'enfant ne sera pas blessé au cou. 
© Securiteroutière.gouv

Siège auto d'occasion : à éviter !

Si vous pensiez acheter un siège auto d'occasion pour faire des économies, sachez que ce n'est pas une très bonne idée ! En effet, un siège auto d'occasion peut être obsolète, inconfortable, moins sécurisé, avoir une homologation qui n'est plus en vigueur, avoir subi un accident ou encore présenter une erreur de montage. Mieux vaut donc se diriger vers un siège auto neuf qu garantit une réelle sécurité. Sachez qu'il existe des sièges auto à tous les budgets et à moins de 60 euros. N'hésitez pas à aller jeter un coup d’œil dans notre diaporama de sièges auto. Dans tous les cas, prenez le temps d'étudier le fonctionnement des modèles proposés en magasin, comparez-les et faites-les essayer à votre enfant pour tester son confort et son maintien. 

Lexique : Isofix, harnais, têtière... On peut très vite être confronté à un jargon compliqué. Voici ce qu'il faut connaître pour choisir le siège auto adapté à ses besoins. 

  • Absorbeur de chocs : caractéristique d'un siège auto qui réduit les chocs et qui protège l'enfant en cas de collision latérale ou d'à-coups. 
  • Harnais-ceinturé (5 points) : sangle intégrée au siège auto : ses 5 points d'attache permettent de maintenir l'enfant au niveau de ses hanches et de ses épaules. Son système de réglage permet de s'adapter à toutes les morphologies. 
  • Isofix : les sièges auto dits Isofix sont dotés de deux crochés Isofix situés sur l'arrière de l'assise. Ils se fixent aux deux points d'ancrage Isofix du véhicule, situés entre le dossier et l'assise de la banquette et obligatoires sur toutes les voitures neuves depuis début 2011. 
  • I-size : il s'agit de la nouvelle classification des sièges-auto (voir notre tableau ci-dessus). Ces derniers sont classés par taille et non plus par poids. Cette nouvelle norme précise que les enfants doivent être dos à la route jusqu'à leurs 15 mois (soit 80 cm).
  • Têtière : partie supérieure du siège auto, molletonnée et renforcée, afin de maintenir la tête de l'enfant confortablement et de manière sécurisée. Permet d'atténuer les chocs. 

Lire aussi :