Glycine

Reconnaissable à ses jolies fleurs violet clair qui tombent en cascade, la glycine est une plante grimpante particulièrement odorante, originaire d'Asie et des Etats-Unis. Elle décore idéalement les murs, les arches ou encore les pergolas, mais doit être cultivée sur un support relativement vigoureux, car ses tiges ont suffisamment de force pour tordre les grillages les plus solides. Si elle aime le soleil et redoute le vent, la glycine est en revanche une espèce rustique capable de supporter des températures allant jusqu'à -20 °C.

Glycine
© ncristian/123RF

Plantation de la glycine

La plantation de la glycine se fait hors période de gel. Idéalement au printemps ou en automne pour favoriser une bonne reprise. Il est possible de la planter en été mais il faudra prendre garde à bien l'arroser. La glycine s'appuie avec vigueur sur son support, il faut donc l'installer sur un socle solide, comme un muret ou une structure métallique. Cette grimpante ligneuse apprécie le soleil mais pourra se plaire à la mi-ombre. On évite le vent qui abîme ses fleurs.

Les étapes pour planter une glycine

  1. Creuser un trou deux fois plus grand que la taille de la motte
  2. Placer des billes d'argile, du sable ou des graviers au fond (pour favoriser un bon drainage)
  3. Recouvrir d'un mélange de terreau, terre de jardin et compost
  4. Placer la motte dans le trou et combler les vides avec le mélange des terres
  5. Bien tasser la surface
  6. Vider 2-3 arrosoirs juste après la plantation

Entretien et arrosage de la glycine

Après la plantation, il faut rester attentif car la glycine a besoin d'être accompagnée. Elle ne s'accroche pas au support mais tourne autour. N'hésitez pas à placer des tuteurs pour la guider sur le socle que vous lui avez prévu. C'est une plante facile à vivre, qui a une croissance rapide.

Néanmoins, elle a besoin d'arrosage en été durant les trois premières années. De mai à septembre, misez sur un à deux arrosages par semaine. Lorsque votre glycine est en manque d'eau, elle vous le fait savoir ! Si ses feuilles jaunissent et s'affaissent, c'est qu'il est temps de l'arroser !

Floraison de la glycine

La floraison s'étend d'avril à juin mais sublime essentiellement les jardins en mai. En plus d'être abondantes, les grappes fleuries sont aussi parfumées. Elles sont souvent bleues-violettes, mais certaines variétés dévoilent des fleurs blanches ou roses. La glycine de Chine (Wisteria chinensis) a des grappes violettes de 30 cm de long. Sa variété 'alba' (Wisteria chinensis 'alba') a quant à elle des fleurs blanches. Les glycines du Japon (Wisteria floribunda), comptent également des variétés aux fleurs blanches ou dans des déclinaisons de violet. Les adeptes de fleurs roses, apprécieront sûrement la Wisteria floribunda Honbeni (ou 'Rosea') qui arbore un rose clair au parfum de miel.

Tailler une glycine

  • En hiver : la taille s'effectue hors périodes de gelées, en automne-hiver, à partir de la chute des feuilles. Il est important de tailler les pousses de l'année, on les reconnait car elles sont plus fines et le bois est plus vert. Pourquoi ? Car les fleurs éclosent sur les rameaux de l'année précédente. Si vous coupez le bois des années précédentes, vous aurez moins de fleurs. Il est recommandé de raccourcir les jeunes pousses à deux yeux.
  • En mars : la taille de printemps est recommandée pour avoir un maximum de grappes de fleurs. Il s'agit de couper les rameaux de l'année précédente au-dessus du 4ème ou 5ème bourgeon.
  • En août : réduire les tiges volubiles de l'année à 20 cm de longueur.

Cas de la glycine en pot

Si la glycine est une grimpante qui a des racines profondes, il est toutefois possible de la cultiver en pot ! Pour cela, optez pour un bac profond et large. Pour la plantation, pensez à apporter une couche drainante (bille d'argile, gravillons, polystyrène, etc.), puis complétez avec le même mélange que pour la plantation en pleine terre. Placez votre pot à un endroit ensoleillé et protégé du vent. Au début, pensez à utiliser des tuteurs pour la guider. Enfin, une plante en pot à besoin de plus d'arrosage qu'une plante en pleine terre. Les trois premières années, en période estivale, un arrosage tous les deux jours est de rigueur.

Multiplier la glycine

  • Le bouturage : prélevez une pousse de l'année, non fleurie, d'environ 10 cm de long. Cette tige est encore verte et pas trop dure. Coupez-la sous un nœud. Retirez toutes les feuilles en ne laissant qu'une paire de foliole, à une extrémité et les boutons de fleurs s'il y en a. Trempez ensuite la bouture dans l'hormone de bouturage. Puis, plantez-la dans un pot avec du terreau. Gardez le substrat humide. Lorsqu'elle repart, plantez-la ensuite en pleine terre.
  • Le marcottage : pour marcotter, il suffit de mettre sous terre un rameau de la glycine. Il faut donc choisir un rameau, jeune, près du sol. Creusez ensuite un trou d'une dizaine de centimètres, puis, préparez la terre en apportant de l'engrais ou du compost. Enlevez les feuilles de la partie destinée à être sous terre et incisez-la légèrement. Recouvrez de terre, fixez si besoin avec des crochets. Des nouveaux rameaux vont sortir de la partie enterrée. Une fois développés, vous pouvez couper le rameau, afin de la replanter à l'endroit souhaité.
  • Le semis : vous pouvez aussi multiplier la glycine en récoltant les graines. Il suffit de les faire sécher et de les placer dans un bac profond, contenant un mélange de terreau et de sable. Si le semis est en automne, placez le sous abris jusqu'au printemps. Si le semis est au printemps, trempez les graines 48h dans de l'eau avant de les semer en bac, à environ 10 cm de profondeur. Gardez la terre humide jusqu'à la levée.
glycine
Glycine en dehors de la période de floraison © Elodie Rothan

Glycine
Glycine

Nom scientifique :  Wisteria Famille : Fabacées Variétés :  Wisteria floribunda, Wisteria sinensis, Wisteria brachybotrys, Wisteria frutescens Couleur des fleurs : Fleurs violettes Plantation :  Plantation en janvier , Plantation en février...