Glycine

Reconnaissable à ses jolies fleurs violet clair qui tombent en cascade, la glycine est une plante grimpante particulièrement odorante, originaire d'Asie et des Etats-Unis. Elle décore idéalement les murs, les arches ou encore les pergolas, mais doit être cultivée sur un support relativement vigoureux, car ses tiges ont suffisamment de force pour tordre les grillages les plus solides. Si elle aime le soleil et redoute le vent, la glycine est en revanche une espèce rustique capable de supporter des températures allant jusqu'à -20 °C.

Glycine
© ncristian/123RF

Entretien : La plantation de la glycine s'effectue à l'automne dans une terre peu calcaire et plutôt pauvre. Un terreau trop riche entraîne une croissance trop rapide du feuillage. Lors de l'achat de la glycine, préférez une plante dans un conteneur qu'à racines nues : les premières sont plus rapides à s'établir. Pour multiplier la glycine, utilisez la technique du marcottage ou du bouturage, mais évitez le semis de graines récupérées dans les gousses : l'apparition de la première fleur peut demander jusqu'à 15 ans. Taillez votre glycine au moins une fois par an, de préférence durant l'hiver hors des périodes de gel. A la fin de la floraison, réalisez une taille en ne conservant que 5 à 6 yeux afin de contrôler la croissance de la plante. Supprimez toujours les fleurs fanées, dont les graines sont toxiques. Enfin, n'apportez jamais d'engrais à la glycine car cela retarde la floraison.

glycine
Glycine en dehors de la période de floraison © Elodie Rothan