Forsythia

Annonciateur du printemps, le forsythia orne nos jardins de ses fleurs jaunes dès le mois de mars. Cet arbuste de la famille des Oléacées pousse communément en Europe. Sept espèces peuvent être cultivées.

Forsythia
© Olha Solodenko/123RF

Originaire de Chine et du Japon, le forsythia est réputé pour sa floraison précoce qui démarre parfois dès le mois de février. Suivant les variétés, il peut être utilisé comme haie, cache-mur ou encore en massif. 

Planter un forsythia

La meilleure période pour planter votre forsythia est en automne, cela lui laissera le temps de s'enraciner correctement en terre avant de fleurir dès le mois de février, pour les variétés les plus précoces. Sa floraison peut s'étendre jusqu'à juin. Une plantation au printemps est également possible mais l'arrosage devra être plus copieux.

Le forsythia n'est pas un arbuste exigeant et peut être planté dans n'importe quel type de terre tant que celle-ci est riche et bien drainée. Peu importe alors que celle-ci soit acide ou calcaire.

Pour vous assurer que sa terre soit riche, ajoutez un peu de compost organique dans son trou de plantation. Si votre terre de jardin est naturellement lourde, vous pouvez la mélanger avec un peu de sable de rivière, cela va lui assurer un bon drainage. Le forsythia apprécie que sa terre reste toujours fraîche ; pour préserver sa fraîcheur même pendant la période estivale, vous pouvez pailler sa base. En hiver, nul besoin de protection particulière car le forsythia est rustique et résiste bien aux gelées.

En ce qui concerne son exposition, le forsythia s'adapte aussi bien au soleil qu'à la mi-ombre mais sa floraison sera plus importante si vous le placez en plein soleil.

Entretenir un forsythia

Pour que la terre du forsythia reste toujours riche en humus au fur et à mesure des années, vous pouvez lui ajouter un peu de compost organique sur sa base pendant sa floraison. 

Une taille n'est pas nécessaire mais permettra d'alléger son port qui a tendance à se densifier rapidement. La meilleure période pour élaguer votre forsythia est après sa floraison, de mai à juin.

Pendant l'été, en cas de sécheresse prolongée, le forsythia peut être victime des araignées rouges. Pour endiguer le fléau, arrosez copieusement l'intégralité de votre plante, dont son feuillage, en fin de journée. Faites-le de préférence avec une eau non calcaire. Si les araignées rouges résistent, traitez au purin d'ortie pendant 10 jours.

Multiplier un forsythia

Vous pouvez facilement multiplier votre forsythia par bouturage en automne ou par marcottage en été.

Bouturer un forsythia

  1. Prélevez un rameau de l'année d'une dizaine de centimètres
  2. Retirez les feuilles le long du rameau
  3. Installez-le dans un substrat bien drainé et toujours humide, le temps de la levée
  4. Repiquez les plantules en pleine terre à l'automne suivant