Merisier : où le planter, quel fruit, comment le tailler

Aussi appelé cerisier des oiseaux, le merisier a ce petit côté champêtre qui fait tout son charme. Sa belle floraison blanche au printemps est succédée par les merises, des fruits ressemblants à des petites cerises. Découvrez comment planter et entretenir le merisier.

Merisier : où le planter, quel fruit, comment le tailler
© nightlyviolet/123RF
  • Nom scientifique : Prunus avium
  • Famille : Rosacées
  • Variétés : Prunus avium, Prunus avium 'Plena'
  • Couleur des fleurs : Fleurs blanches
  • Plantation : Plantation en janvier, Plantation en février, Plantation en mars, Plantation en novembre, Plantation en décembre
  • Exposition : Soleil, Mi-ombre
  • Type de sol : Profond, riche, neutre à acide
  • Utilisation : En forêt, Dans un verger, Dans une haie, Isolé
  • Floraison : Floraison en avril, Floraison en mai
  • Feuillage : Caduc
  • Maladies, animaux nuisibles : Pucerons, cylindrosporiose, chancre, gommose, pourriture
  • Arrosage : Moyen
  • Croissance : Rapide
  • Longévité : Vivace (vit environ 100 ans)
  • Longueur/Hauteur : 15 m à 25 m
  • Récolte : Récolte en juin, Récolte en juillet
  • Vertus médicinales : Les feuilles ont des propriétés rafraîchissantes, laxatives et diurétiques

Où planter le merisier ?

Le merisier, ou cerisier des bois, apprécie une situation ensoleillée ou partiellement ombragée. Cet arbre se plaît dans un sol profond, riche, frais à sec, neutre à acide. En revanche, il redoute l'humidité stagnante et les embruns. Rustique, le merisier résiste jusqu'à -40 °C.

Quand et comment planter le merisier ?

On plante le merisier à l'automne ou au printemps, hors périodes de gelées. Commencez par creuser un trou de deux fois la largeur de la motte. Étalez bien les racines et placez-les au fond du trou. Rebouchez avec votre terre de jardin ameublie. Tassez, formez une cuvette et arrosez copieusement.

Comment reconnaître un merisier ?

Aussi appelé cerisier des oiseaux, le merisier est reconnu par son tronc doté d'une écorce gris pourpré qui a tendance à s'effilocher. Il a des feuilles vert moyen, lancéolées aux bords dentés. Au printemps, comme les autres Prunus, le merisier est recouvert de bouquets de fleurs blanches comptant 5 pétales ronds et de longs pistils. L'une des caractéristiques du merisier est d'être un arbre autostérile, c'est-à-dire qu'il a besoin d'un autre sujet à proximité pour offrir des fruits. 

Comment entretenir un merisier ?

Les premières années, arrosez votre jeune sujet en période de sécheresse. Ensuite, plus aucun soin n'est nécessaire !

Quel est le fruit du merisier ?

Ses fruits, les merises, forment des petites sphères rouges à noires dotée d'un noyau. Elles ressemblent aux cerises mais sont plus petites ! Aussi appelées "cerises douces", elles ont une saveur parfois amère, parfumée mais peu sucrée. Ces fruits comestibles sont souvent utilisés pour réaliser du kirsch ou des coulis. Les oiseaux s'en régalent, ils se feront un plaisir de manger les fruits que vous ne pouvez pas atteindre en haut de l'arbre !

Comment tailler un merisier ?

La taille s'effectue en juillet, pour une meilleure cicatrisation. Supprimez alors les tiges rebelles et qui se croisent pour maintenir une belle charpente équilibrée au cerisier sauvage. Il est également conseillé de raccourcir d'un quart les branches trop longues. Pensez à bien désinfecter vos outils avant la taille.

Quelle différence entre le merisier à grappes (Prunus padus) et le merisier des oiseaux (Prunus avium) ?

Il est très facile de différencier ces deux arbres grâce à leurs fleurs. Comme son nom l'indique, le cerisier à grappe forme des grappes fleuries, d'une dizaine de centimètres de long. Le cerisier des oiseaux quant à lui, dispose de fleurs en coupe regroupées en ombelles.

Arbres