Tamaris

Le tamaris est un genre d'arbuste appartenant à la famille des Tamaricacées. Il se cultive principalement dans les régions méditerranéennes et il est réputé pour sa grande résistance au vent. On le reconnaît grâce à sa floraison abondante, de petites fleurs regroupées en grappes d'un vieux rose si caractéristique.

Tamaris
© Vadim Yerofeyev/123RF

Idéal pour agrémenter une haie ou à l'arrière-plan d'un massif, ce joli arbuste touffu supporte aussi bien les températures chaudes que froides, jusqu'à -20 °C. Peu le savent, mais le tamaris possède des vertus thérapeutiques : son écorce et sa racine serviraient à soulager les rhumes, les angines et les gingivites.

Quand et comment planter un tamaris ?

On plante le tamaris à l'automne ou au printemps hors périodes de gelées. Le tamaris pousse dans des sols bien drainés, secs, voire pauvres. En revanche, il redoute les sols humides ou calcaires. Privilégiez une exposition ensoleillée pour cet arbuste qui supporte également bien les embruns. Rustique, il tolère des températures jusqu'à -20 °C.

  1. Creusez un trou de deux fois la taille de la motte.
  2. Si votre terre est légèrement lourde, coupez-la avec du sable.
  3. Disposez une couche de graviers ou de billes d'argiles au fond du trou.
  4. Recouvrez d'une couche de substrat.
  5. Placez la motte dans le trou, de manière à ce que le collet arrive au niveau du sol.
  6. Rebouchez et tassez en formant une cuvette.
  7. Arrosez copieusement

Quand et comment tailler et raccourcir un tamaris ?

On taille le tamaris pour avoir une silhouette plus compacte et une meilleure floraison. Cette taille de forme est réalisée au printemps, tous les 2-3 ans. Ne taillez pas trop près du pied pour éviter de le dégarnir. Supprimez certains rameaux secondaires mal orientés qui croisent d'autres branches. Retirez tous les bois morts. Cette taille va apporter de la lumière au cœur de l'arbuste. Pour booster la floraison, il faut couper les pousses de l'année de moitié. En haie, taillez-le à la cisaille ou au taille-haie comme n'importe quel arbuste, afin de lui donner la forme désirée. Les plus vieux sujets mériteront une taille des plus anciennes branches à la base de l'arbuste, afin de favoriser la ramification. Pour les tamaris de printemps, vous pouvez les guider en tige, ou plutôt en boule en taillant plus sévèrement. Cette opération, bien supportée par le tamaris a aussi lieu tous les 2-3 ans après la floraison.

Bouturer un tamaris

Le bouturage du tamaris s'effectue en décembre sur bois dur. Coupez plusieurs extraits de tiges d'une trentaine de centimètres et plantez-les directement en pleine terre. Laissez-les durant tout l'hiver sans vous en préoccuper. Dès le printemps, commencez à arroser le sol de manière régulière afin qu'il soit légèrement frais. Un an près la mise en terre des boutures, les tiges auront formé des racines et auront déjà quelques feuilles. Vous pouvez alors les repiquer à l'endroit qui vous convient.

Variétés de tamaris

Il existe une cinquantaine d'espèces au sein du genre Tamarix. On les distingue par leurs périodes de floraison, en voici une sélection.

Tamaris de printemps

  • Tamarix tetrandra : espèce au port étalé s'érigeant à 5 m de haut pour 5 m d'envergure. Floraison de mai à juin. À protéger des vents froids.
  • Tamarix parviflora : port buissonnant à la floraison survenant fin-avril. Espèce mesurant jusqu'à 5-6 m de haut.

Tamaris d'été

  • Tamarix ramosissima : espèce qui supporte bien les vents forts, mesure 5 m de haut pour 5 m de large. Floraison rose de juillet à septembre.
  • Tamarix gallica : floraison avant les feuilles de juin à août, mesure jusqu'à 8 m de haut. Cette espèce est idéale en bord de mer car elle supporte bien les embruns et les sols avec une teneur en sel.