Entretenir un bassin

Un bassin doit être l'objet de beaucoup d'attention afin de garder un équilibre naturel. Pour y arriver, de nombreux organismes (plantes aquatiques, plantes de surface, poissons...) sont indispensables mais ces derniers ont aussi leurs caprices.

Entretenir un bassin
© Elodie Rothan

Entretien régulier

Vérifier que le niveau d'eau du bassin ne diminue pas à cause d'une évaporation trop importante (en été spécialement).

Enlever les feuilles et les débris éventuels tombés dans le bassin (attention, les débris ne sont pas forcément en surface).

Nettoyer le filtre de la pompe à intervalle régulier.

Les animaux et les plantes du bassin : 2 éléments essentiels

Pour obtenir une eau claire et un bassin en bonne santé, il faut veiller à ce que la faune et la flore de celui-ci soit à l'équilibre. Pour cela, il faut prendre en compte les besoins de chacun, en gaz, luminosité...

Quelques conseils

  • Pour éviter la prolifération des algues, les plantes submergées qui ombragent l'intérieur du bassin et prive les algues de lumière forment une bonne arme.
  • Pour la faune qui vit dans le bassin et qui consomme de l'oxygène, les plantes submergées sont essentielles.
  • Aussi, certaines bactéries permettent de nettoyer le fond du bassin. Ces dernières peuvent être réintroduites artificiellement a intervalle régulier, elles sont trouvables en grandes surfaces spécialisées.
  • Ne pas surpeupler un bassin : par exemple, pas plus d'un poisson rouge au mètre carré. Attention, certains poissons comme les poissons rouges se reproduisent très vite.
  • Ne pas introduire trop de poissons ou rajouter trop de plantes d'un seul coup afin de ne pas rompre l'équilibre du bassin.

Entretien saisonnier

Au printemps

  • Si le bassin a gelé, lors du dégel de celui-ci, démarrer la pompe du bassin.
  • Reprendre l'alimentation des poissons après que l'eau ait dépassé 8 degrés.
  • Introduire progressivement les nouvelles plantes aquatiques.

A l'automne

  • En dessous d'une certaine température, généralement autour de 8 °C, ne plus nourrir les poissons.
  • Arrêter la pompe automatique.
  • Installer une pompe à air afin que les poissons puissent hiverner.