Miss France 2021 : Miss Normandie Amandine Petit élue

Surprise ! La cérémonie MISS FRANCE 2021 a sacré Amandine Petit. Miss Normandie, 23 ans, qui n'était pas dans les favorites, a été couronnée au Puy du Fou après une soirée d'exception. Voici le top 5, (les déçues), les dauphines, les temps forts, les défilés en maillot, le jury et les dernières actus sur le concours de beauté... qui s'est déroulé, Covid-19 oblige, sans public et selon un protocole sanitaire strict.

Miss France 2021 : Miss Normandie Amandine Petit élue
©  ANTHONY GHNASSIA/SIPA

[Mis à jour dimanche 20 décembre à 12h23] Après une cérémonie riche en émotions et 10 ans après le sacre de Malika Ménard, c'est Amandine Petit, Miss Normandie 2020, qui a été sacrée Miss France 2021 au Puy du Fou. La belle blonde aux yeux azur, âgée de 23 ans, qui est originaire du Calvados, succède ainsi à Clémence Botino...

  • Miss France 2021 : Miss Normandie, Amandine Petit
  • Première dauphine : Miss Provence, April Benayoum
  • Deuxième dauphine : Miss Côte d'Azur, Lara Gautier
  • Troisième dauphine : Miss Alsace, Aurélie Roux
  • Quatrième dauphine : Miss Bourgogne, Lou-Anne Lorphelin

Avant l'annonce du top 3, les reines de beauté ont rendu un bel hommage à la culture française et aux artistes-peintres de légende...
Les 5 finalistes ont été confrontées aux questions des internautes, posées par les anciennes Miss France, telles que : "quelle est la définition de la femme moderne ?", "quelle est la clé de la confiance en soi ?" ou encore "en tant que Miss, quel regard portez-vous sur les réseaux sociaux ?".

Le TOP 5 : 

  • Miss Alsace, Aurélie Roux
  • Miss Provence, April Benayoum
  • Miss Bourgogne, Lou-Anne Lorphelin
  • Miss Côte d'Azur, Lara Gautier
  • Miss Normandie, Amandine Petit

Comment évoquer la France sans le 14 juillet ? Les 15 candidates sélectionnées ont fait le show en bikinis tricolores ! 

Les 15 demi-finalistes ont été annoncées : 

  • Miss Réunion, Lyna Boyer
  • Miss Île-de-France, Lara Lourenço
  • Miss Normandie, Amandine Petit
  • Miss Corse, Noémie Leca
  • Miss Provence, April Benayoum
  • Miss Guadeloupe, Kenza Andrèze-Louison
  • Miss Limousin, Léa Graniou
  • Miss Poitou-Charentes, Justine Dubois
  • Miss Côte d'Azur, Lara Gautier
  • Miss Mayotte, Anlia Charifa
  • Miss Bourgogne, Lou-Anne Lorphelin
  • Miss Aquitaine, Leïla Veslard
  • Miss Rhône-Alpes, Anaïs Roux
  • Miss Alsace, Aurélie Roux
  • Miss Pays de la Loire, Julie Tagliavacca

Les jeunes femmes sont toutes évaluées selon des critères de pré-sélection bien précis. Les voici : l'éloquence, le test de culture générale, la sportivité, l'esprit de camaraderie, la photogénie, la manière de défiler et l'élégance.

Place au défilé en maillot de bain ! Toutes ont rendu hommage aux actrices et icônes françaises du cinéma dans un maillot une-pièce en vichy rose.

Après la découverte des 29 portraits, toutes les candidates ont paradé lors du traditionnel défilé en costumes des régions !

Tableaux français

Malgré la crise sanitaire, les 29 Miss régionales se sont ensuite présentées sur la scène de la grande salle du Carrousel.

Les premiers portraits ont été diffusés, suivi par le tout premier tableau de la soirée consacré au rayonnement de la France dans le monde avec Versailles.
Puis un second tableau a été proposé sur le thème acidulé de la gourmandise !
C'est ensuite de célèbres femmes françaises qui ont été mises à l'honneur par les dix dernières Miss.

Après la découverte des 29 portraits, toutes les candidates ont paradé lors du traditionnel défilé en costumes des régions !

Centenaire et jurées

A l'occasion de ce centenaire, de nombreuses anciennes reines de beauté ont fait le déplacement au Puy du Fou pour élire la future plus belle femme de France. 
Les membres du jury, présidé par Iris Mittenaere et composé de Muguette Fabris, Patricia BarzykNathalie Marquay, Mareva Georges, Linda Hardy, Sonia Rolland, Elodie Gossuin et Flora Coquerel, ont fait leur entrée !

Top 3 des Favorites 

On approche du grand jour ! Les Miss voient leur popularité augmenter, notamment via les réseaux sociaux à quelques jours de la grande cérémonie, qui se tiendra le 19 décembre au Puy du Fou. Mais quelle est la reine de beauté la plus suivie sur Instagram ? Sans surprise, il s'agit de Lara Gautier, Miss Côte d'Azur, qui rassemble pas moins près de 58 000 abonnés sur son compte !

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by (@laragautier)


La jeune femme est talonnée par Miss Bourgogne, Lou-Anne Lorphelin, qui est suivie par 51 700 personnes


La troisième Miss la plus populaire sur Internet n'est autre que April Benayoum, Miss Provence, avec 41 600 mille abonnés.

Un miss élue sur sa religion ?

Une reine de beauté musulmane pourrait-t-elle devenir Miss France ? C'est en tout cas ce que souhaite le spécialiste des religions Odon Vallet, qui était convié sur le plateau de Morandini Live le 10 décembre, en indiquant que Geneviève de Fontenay serait "contente". 
Ce dernier a créé la polémique en direct auprès du présentateur Jean-Marc Morandini et des autres invités présents. 
"On ne va pas élire une Miss France sur sa religion ! Ça n'a pas de sens. On ne va pas demander aux Miss leur religion pour concourir", a d'abord réagi l'animateur, suivi par Laurent Jacobelli, le porte-parole du Rassemblement national.
"Pour moi, c'est une erreur. Une Miss France est élue parce qu'elle est jugée comme étant la plus belle, qu'elle soit bouddhiste, musulmane ou athée", a surenchéri celui-ci. Le débat reste ouvert...

La couronne des 100 ans révélée 

Le diadème qui coiffera Miss France 2021 a été dévoilé par Clémence Botino sur Instagram. Cette pièce unique en argent imaginée par Mauboussin et sertie d'une centaine de pierres blanches et bleues a nécessité pas moins de 250 heures de travail...  Sylvie Tellier a expliqué qu'elle avait laissé "libre à l'imagination des équipes " pour la création de la couronne du centenaire.

"J'ai un vrai attachement pour la maison Mauboussin, que je connais depuis de nombreuses années. Il était important pour Miss France, pour ce centenaire, de s'associer à une maison française, qui a une véritable histoire. 1827 ! Ça fait partie de l'histoire des Français", a-t-elle déclaré dans une vidéo MyTF1.

Election truquée ? Le père d'une Miss dénonce...

Justine Dubois, Miss Poitou-Charentes, a été élue cet été pour représenter sa belle région. Agée de 24 ans, la reine de beauté a été interrogée par Gala sur son sacre régional. "Ma sœur s'était présentée en 2017 et n'avait pas eu le titreAlors je le fais pour nous deux", a déclaré la jeune femme, étudiante en Master 2 en achats internationaux.
Une belle victoire qui n'est apparemment pas du goût de tout le monde... Du moins pas pour son papa, qui penserait la cérémonie complètement contrefaite. 
"Il est persuadé que tout est joué d'avance. En même temps, il se protège. Si je perds, il pourra toujours dire que l'élection est truquée" , a raconté Justine Dubois.

Que la meilleure gagne !

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by (@justineduboisoff)

La robe du soir des Miss dévoilée

A l'approche de la grande cérémonie Miss France, d'autres détails du Jour-J sont peu à peu révélés ! Tableaux, bijoux, défilés, maillots...
On sait désormais quel créateur habillera les 29 jeunes reines de beauté lors de l'élection, le 19 décembre au Puy du Fou. Il s'agit du couturier Nicolas Fafiotte, qui sublimera aussi Iris Mittenaere, la Présidente du jury, ainsi que Sylvie Tellier.

Un premier dessin de la somptueuse robe que porteront les candidates a d'ores et déjà été révélé...

© Nicolas Fafiotte

Les résultats du test de culture générale sont tombés !

Après plusieurs jours d'attente, le verdict a été donné par Sylvie Tellier et relayé sur les réseaux sociaux. 
Et la reine de beauté qui a décroché la meilleure note n'est autre que Lou-Anne Lorphelin, Miss Bourgogne 2020 et cadette de Marine Lorphelin, élue Miss France en 2013. Avec un score de 17,5/20, tout comme Clémence Botino l'an passé, l'étudiante en Master 2 d'école de commerce et en alternance chez L'Oréal a brillé sur cette épreuve tant redoutée. 
En seconde et troisième position, on retrouve ensuite Gwenegann Saillard, Miss Champagne Ardenne, ex-æquo avec Lara Gautier, Miss Côte d'Azur qui ont toutes deux obtenu la note de 15/20.

Miss Bourgogne, jalouse de Miss Provence ?

Lou-Anne Lorphelin, la petite sœur de Marine Lorphelin, représentera la Bourgogne lors de la grande cérémonie dans quelques semaines. Comme toutes les autres candidates, elle suit la formation de préparation à Versailles. L'occasion pour les jeunes femmes de faire plus ample connaissance entre elles!
Amitié, solidarité... et petites rivalités sont au rendez-vous au Trianon Palace. A commencer par Miss Bourgogne, qui a lancé une petite pique à sa camarade du Sud, Miss Provence. C'est sous une photo de la belle April Benayoum que Lou-Anne Lorphelin a laissé un commentaire sans équivoque.
"Euh tu vas sortir des photos encore plus belles les unes que les autres jusqu'à quand ? Préviens-nous, on arrête les répétitions plus besoin de faire l'élection", a-t-elle écrit.
Nul doute que la cadette de Miss France 2013 a été éblouie par la beauté d'April Benayoum... Mais toutes ont encore leur chance de remporter la couronne au Puy du Fou le 19 décembre !


Combien gagnera Miss France 2021 ?

Tout comme Clémence Botino, la nouvelle Miss France remportera, en plus de l'écharpe, plusieurs gros cadeaux tels qu'une voiture, des robes, des bijoux, un ordinateur... Pour un montant de  57 000 euros. Mais ce n'est pas tout ! La jeune femme sera logée dans l'appartement des Miss, situé près de l'Arc-de-Triomphe à Paris, qui devrait être restauré après le terrible incendie au début du mois de juillet dernier.

La future reine de beauté nationale devrait également toucher un salaire compris entre 3 à 5 000 euros chaque mois, comme l'a dévoilé Sylvie Tellier dans une interview pour L'Express. "On gagne dans l'année l'équivalent d'un salaire de cadre supérieur", a révélé la Présidente du Comité.

Les perles du Test de Culture G...

Il y a quelques jours, les candidates au titre de Miss France 2021 ont toutes passé le test de culture générale. Entre les caméras et le stress, certaines d'entre elles ont loupé quelques bonnes réponses...


Leurs perles ? "Jean Moulin est désormais un scientifique et François Ier devient l'empereur à la barbe fleurie en lieu et place de Charlemagne", a écrit Paris Match, quelques heures après avoir récolté les premières impressions des reines de beauté. 
Un test "plutôt difficile" selon Miss Corse. Il faut dire que les questions d'Histoire ont eu leur quota de bourdes... A l'instar de la ville de Lutèce, autrefois Paris, rebaptisée en Athènes et Rome par Miss Normandie et Miss Bretagne.
A la fin de l'examen, Miss Languedoc Roussillon aurait tout bonnement déclaré :"Je suis vraiment une quiche", en expliquant ne pas avoir su répondre correctement à la question sur le mari de l'actrice Salma Hayek, qui n'est autre que le Français François Henri-Pinault... Et non Arnaud Lagardère ou Bernard Arnault.

Quant à Miss Martinique, elle semble plutôt confiante, même si elle a avoué avoir "répondu à certaines questions sans trop savoir". 

Verdict bientôt ! 

Miss en maillot : des PHOTOS 100 % non retouchées

Les 29 Miss ont également participé à la séance de photo en maillot (au choix). Toutes ont posé face à l'objectif dans un décor bien différent des années précédentes... Pas de plage paradisiaque à l'autre bout du monde, mais une toile bleu turquoise en studio, à Versailles. 

Déjà une favorite ? Jean-Pierre Foucault a sa préférée

Figure emblématique du concours Miss France, qu'il présente pour la 26e fois cette année, Jean-Pierre Foucault a fait quelques révélations sur le centenaire lors de la conférence de presse virtuelle, le 30 novembre.
Et le présentateur de 73 ans, originaire de Marseille, a déjà une petite préférence pour l'une des candidates... Il s'agit de Miss Provence, April Benayoum!  "Il y a 26 ans que je fais le même pronostic, il y a 26 ans que je me trompe, sauf cette année j'espère !", s'est-il amusé. 
Si Jean-Pierre Foucault encourage la reine de sa région de coeur à chaque cérémonie, cette année est un peu particulière puisqu'il a confié qu'il avait déjà rencontré la jeune femme de 21 ans. "Je l'ai vue dans son berceau il y a deux décennies, j'espère qu'elle va l'emporter!", a-t-il déclaré. 

Concernant les rumeurs de son départ et un potentiel remplaçant, l'animateur a été catégorique ! Il ne compte pas céder sa place pour le moment... "Depuis le temps qu'on annonce que c'est ma dernière de Miss France... Notamment l'an dernier puisqu'on disait que c'était curieux que je fasse Miss France et que je mette mon activité télévisuelle en sommeil en passant le relais pour Qui veut gagner des millions ?", a d'abord commencé Jean-Pierre Foucault.

Avant de finalement conclure : "Je peux vous dire que je sais que beaucoup de gens aimeraient présenter Miss FranceJe leur dis : à la queue, comme tout le monde !". 

Et c'était son dernier mot !

Le meilleur souvenir de Clémence Botino ?

Lors de la session questions/réponses de la conférence de presse en ligne, Clémence Botino, actuelle Miss France en titre, nous a dévoilé en exclusivité quel avait été son meilleur souvenir de cette année riche en émotions. Outre son sacre, la jeune femme s'est souvenue de son retour en Guadeloupe, dont elle est originaire, après l'élection. 

"J'ai été accueillie, c'était fantastique, ils avaient tout mélangé la culture, la gastronomie, le carnaval, la musique... C'était une époque où on pouvait encore se permettre ce genre d'évènement sans masque, sans contexte compliqué...", a-t-elle révélé.

Les Miss diplômées, privilégiées ?

De nombreuses reines de beauté poursuivent cette année des études longues en Géopolitique, Médecine, Droit... Serait-ce une volonté du comité afin de faire taire les mauvaises langues sur le sexisme du concours ?

"Depuis plusieurs années les jeunes femmes ont des bagages, mais il faut rappeler que ce sont les Français en région qui élisent les candidates", a déclaré Sylvie Tellier, la Présidente du comité national.

Un critère devenu donc essentiel, qui reflète la place de la femme dans notre société actuelle selon cette dernière. "Les jeunes femmes que vous voyez dans l'aventure Miss France sont le reflet des jeunes femmes d'aujourd'hui qui ont 20 ans et qui peuvent à la fois faire des études, faire du mannequinat, participer à Miss France ou s'engager dans l'humanitaire. Les femmes sont de plus en plus complètes et c'est un plaisir de voir que c'est aussi le cas dans le concours", a-t-elle ensuite expliqué.

Pas de public et un protocole sanitaire strict

Les Miss ont débuté leur préparation à Versailles avant de prendre la direction du Puy du Fou. Au programme : séances photos, épreuves sportives, test de culture générale, cours d'éloquence, défilés... 
Après avoir assisté à une conférence de presse virtuelle réunissant Sylvie Tellier, Jean-Pierre Foucault, Clémence Botino, Rémi Faure le directeur des programmes de TF1 et le producteur artistique Frédéric Gilbert  le 30 novembre, Le Journal des Femmes vous en dit un peu plus sur la cérémonie qui se tiendra dans quelques semaines en Vendée !
Le show se déroulera dans la grande salle du Carrousel, autour de différents tableaux célébrant le rayonnement français. 

A propos des règles sanitaires dues à la crise de la Covid-19, Rémi Faure s'est montré très clair. "Le respect de la santé de chacun est la priorité absolue. Concernant le public, il n'y aura pas de public. Les distances seront respectées. Il ne faut pas donner de mauvais exemple à la télévision. On continuera à s'adapter aux dernières réglementations. Personne ne fera courir le moindre risque ni aux 29 Miss ni à toutes les personnes travaillant sur cette élection", a-t-il déclaré.

De son côté, Frédéric Gilbert a expliqué que chaque chorégraphie avait été repensée pour éviter la proximité sur scène. "D'habitude, c'est vrai qu'il y a de petits échanges entre les candidates, elles se prennent dans les bras, se tiennent la main", a-t-il rappelé, en ajoutant que toute l'équipe était testée très régulièrement et que les Miss porteraient des masques lors des répétitions.

Concernant le public, ce dernier a dévoilé que seulement 400 personnes pourraient assister au spectacle. "Dans la salle, il n'y aura pas de public. On aura à peu près 400 personnes dans une salle qui peut en accueillir 3200. Ce ne seront que des gens qui ont travaillé sur l'émission qui seront dans la salle: des gens du Puy du Fou et des gens de la production", a assuré Frédéric Gilbert.

Et les proches des candidates ? Les parents des reines de beauté seront à priori présents le 19 décembre au Puy du Fou. "Ce sera strictement limité à la salle et ils n'auront pas d'accès aux coulisses. D'ordinaire, les parents peuvent aller voir les candidates dans les coulisses pour leur souhaiter 'bonne chance', là ça ne sera pas possible. Aucune interaction ne sera possible avec les candidates avant l'élection", a conclu le producteur artistique.

Iris Mittenaere, Présidente et un Jury d'exception

Selon les informations du Parisien, c'est Iris Mittenaere, qui n'est autre que Miss France et Miss Univers 2016, qui présidera ce jury 100% Miss. La sublime jeune femme de 27 ans, reconvertie en animatrice télé, sera donc à l'honneur le 19 décembre au Puy du Fou.
Suivie par 2,5 millions de fans sur Instagram, la reine de beauté partage régulièrement ses voyages et son quotidien avec son amoureux, Diego El GlaouiTrès populaire chez les adeptes du concours, l'ex-candidate de la saison 9 de Danse avec les Stars jouera le jeu de la présidence avec brio pour le centenaire de Miss France...

Un jury 100 % Miss France

Les noms des Miss qui composeront le jury ont été dévoilés. On retrouvera :

  • Muguette Fabris (Miss France 1963)
  • Patricia Barzyk (Miss France 1980)
  • Nathalie Marquay (Miss France 1987)
  • Mareva Georges (Miss France 1991)
  • Linda Hardy (Miss France 1992)
  • Sonia Rolland (Miss France 2000)
  • Elodie Gossuin (Miss France 2001 et Miss Europe 2001)
  • Flora Coquerel (Miss France 2014)

Le lieu de la préparation des Miss dévoilé... et c'est un palace !

La vie de château pour les Miss ? Presque ! Après l'annulation du traditionnel voyage de préparation, qui devait se tenir en Guadeloupe cette année avant le Reconfinement, on sait désormais où se réuniront toutes les candidates pour leur test de culture générale, leur formation de Miss et leur préparation à la soirée d'élection du 19 décembre 2020 au Puy du Fou.
Les 29 jeunes femmes seront logées non loin de Paris, à Versailles, dans les Yvelines, au sein du prestigieux et luxueux  hôtel Waldorf Astoria Versailles Trianon Palace.

Situé en région parisienne, tout près du parc du château, c'est un lieu exceptionnel, en dépit de la crise sanitaire, qui accueillera les reines de beauté pour continuer de vivre un véritable conte de fées !

A propos de son choix, le comité Miss France a expliqué dans un communiqué. qu'il "souhaitait leur faire découvrir un lieu emblématique de notre patrimoine".

L'hôtel Trianon Palace à Versailles ©  Paul Cooper / Rex Featu/REX/SIPA

Des Miss boycottent la cérémonie

Il y a du rififi chez les Miss ! Pour le centenaire du concours, Sylvie Tellier a publié un livre intitulé Miss France, 1920-2020 afin de retracer les cent ans d'histoire. Si l'intention était bonne, elle n'a pourtant pas vraiment plu à certaines des reines de beauté... A commencer par Rachel Legrain-Trapani, devenue Miss France 2007. Invitée sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste le 11 novembre, la maman de Gianni et Andrea a déclaré qu'elle était tout bonnement absente des pages de l'ouvrage. 

"J'y suis, mais brièvement, on va dire... (...) En fait, je n'avais pas lu le bouquin et c'est ma communauté Instagram qui l'a vu et qui m'a dit : 'C'est quand même dingue, t'es pas dedans.' J'ai reçu un message, deux messages, trois messages... Je me suis dit : 'C'est bizarre'. Donc j'ai jeté un œil et c'est vrai que j'ai une petite photo avec d'autres Miss régionales donc pas du tout représentative de mon couronnement", a-t-elle réagi. 

Blessée de ne pas apparaitre plus dans le livre  "officiel" des Miss, la compagne de Valentin Léonard a donné sa version des faits quant à sa mise à l'écart. "En fait, on est dans une tranche entre 2003 et 2010 où on ne lui sert pas beaucoup à Sylvie", a lâché Rachel Legrain-Trapani, qui a assuré que Sylvie Tellier avait "ses préférées".

Suite à cette polémique, cette dernière a déclaré qu'elle ne se rendrait pas à la cérémonie Miss France 2021... Un boycott qui ne plaira sûrement pas à la Présidente du Comité !

Cérémonie déplacée et jury dévoilé

Annoncée pour le 12 décembre au Puy du Fou, l'élection a été reportée selon les premières informations du Parisien. En cause, le reconfinement qui pourrait empêcher la bonne organisation du concours...  S'il est inenvisageable pour le comité d'annuler la cérémonie à ce stade, la date a donc été reculée d'une semaine pour le moment.

On apprend également que le jury pourrait être exclusivement composé d'anciennes Miss France cette année !

La Guadeloupe annulée... Où se prépareront les Miss ? 

Pas de décor de carte postale pour les Miss cette année... Alors que les candidates devaient s'envoler pour la Guadeloupe afin de continuer leur formation, le reconfinement a eu raison de leur voyage de préparation. "Le voyage initialement prévu en Guadeloupe sur les terres natales de la Miss France actuelle Clémence Botino n'aura pas lieu en ce mois de novembre", peut-on lire dans Vosges Matin.

Un nouveau coup dur pour Sylvie Tellier... Mais la présidente du comité ne se laisse pas abattre ! "On n'est pas dans le flou mais dans l'attente de voir comment va évoluer la situation. On étudie toutes les possibilités qui nous sont offertes à l'heure actuelle. On continuera à prendre toutes les mesures nécessaires ", a-t-elle déclaré. 

Si cette dernière n'en a dit guère plus sur la suite des préparatifs, il se pourrait que toutes les Miss régionales voyagent tout de même en métropole. Affaire à suivre...

Des élections régionales chamboulées 

En raison de la pandémie de coronavirus qui paralyse le monde depuis le début de l'année 2020, les élections régionales ont été complètement revisitées. Si Sylvie Tellier avait d'abord annoncé des sélections en vidéos, ces dernières ont finalement été à nouveau autorisées après le confinement. 

Les règles sanitaires ont été mises en place, telles le port du masque ou la distanciation sociale. Certaines Miss ont été élues à huis-clos, sans public, à l'aide de vote par SMS.


Miss Tahiti remplacée par...

Il n'y aura pas de Miss Tahiti cette année en raison de la crise sanitaire... La nouvelle a été officialisée le 28 juin dernier par la directrice du comité régional Leiana Faugerat. Si Matahari Bousquet, élue 2019, devrait garder son titre régional une seconde année consécutive, une autre lointaine région de la Polynésie Française a été choisie pour pallier l'absence de Tahiti. 

Il s'agit du territoire de Wallis-Et-Futuna, qui n'avait pas participé au concours depuis 2004 ! C'est donc Mylène Halemai, 19 ans, qui a été désignée le 26 septembre pour représenter ses belles îles à Miss France 2021.

Une "sœur de" Miss au concours

Une histoire de famille pour les Lorphelin ! Lou-Anne Lorphelin, la petite sœur de Marine Lorphelin, a été élue Miss Bourgogne à son tour, huit après son ainée. Cette dernière n'a pas hésité à soutenir la jeune femme de 23 ans dans son parcours, très émue de voir Lou-Anne porter elle aussi la couronne de leur région... Et le titre national, qui sait ?

Scandale et Disqualifications... Sur disqualifications 

Plusieurs scandales ont  éclaté lors des élections régionales. A commencer par l'éviction d'une candidate pour Miss Guadeloupe. Anaëlle Guimbi a été disqualifiée de la course la veille du couronnement en raison de photos contraires au règlement du comité... La jeune femme avait posé la poitrine découverte pour lutter contre le cancer du sein. Une polémique avait enflé, divisant alors la Toile quant aux règles trop restrictives des sélections Miss France.

Une autre Miss a été destituée, quelques jours après son sacre. Anastasia Salvi, élue Miss Franche-Comté le 4 octobre, a été contrainte de démissionner après qu'une personne sous couvert d'anonymat ait envoyé directement au comité national des photos dénudées de la jeune femme, prises dans le cadre d'un concours de coiffure. De son côté, Anastasia Salvi a tenu à répondre en diffusant ces fameux clichés sur Instagram.

Naïma Dessout, Miss Saint-Martin/Saint-Barthélémy, sacrée en août, a elle aussi vu son rêve partir en fumée... Le 14 octobre, un communiqué du comité des deux îles a été publié sur la page Facebook, révélant que la délégation nationale Miss France avait reçu des photos personnelles de la Miss, la disqualifiant du concours. Toutefois, Naïma Dessout gardera son écharpe régionale jusqu'à l'année prochaine...

Les candidates au concours Miss France 2021

Il est temps pour Clémence Botino de rendre sa couronne... Après avoir été sacrée à Marseille le 14 décembre 2019, la jeune femme de 23 ans devra rendre son titre au mois de décembre prochain ! Une cérémonie spéciale cette année puisque Miss France fêtera ses 100 ans... Depuis le mois de juillet, les élections régionales ont débuté pour sélectionner les jeunes femmes qui participeront au concours:

Voici les candidates régionales déjà élues : 

  • Miss Corse : Noémie Leca
  • Miss Languedoc-Roussillon : Illana Barry
  • Miss Guadeloupe : Kenza Andreze-Louison 
  • Miss Aquitaine : Leïla Veslard
  • Miss Poitou-Charentes : Justine Dubois
  • Miss Alsace : Aurélie Roux
  • Miss Lorraine : Diane Febvay
  • Miss Champagne-Ardenne : Gwenegann Saillard
  • Miss Midi-Pyrénées : Emma Arrebot-Natou
  • Miss Limousin : Léa Graniou
  • Miss Île-de-France : Lara Lourenço
  • Miss Pays-de-la-Loire : Julie Tagliavacca
  • Miss Normandie : Amandine Petit
  • Miss Bretagne : Julie Foricher
  • Miss Bourgogne :  Lou-Anne Lorphelin
  • Miss Franche-Comté : Coralie Gandelin
  • Miss Nord-Pas-de-Calais : Laura Cornillot
  • Miss Picardie : Tara de Mets
  • Miss Wallis-Et-Futuna : Mylène Halemai
  • Miss Centre Val de Loire : Cloé Delavalle 
  • Miss Auvergne : Géromine Prique
  • Miss Côte d'Azur : Lara Gautier
  • Miss Provence : April Benayoum
  • Miss Martinique : Séphorah Azur
  • Miss Réunion : Lyna Boyer
  • Miss Guyane :  Héléneschka Horth
  • Miss Nouvelle-Calédonie : Louisa Salvan
  • Miss Rhône-Alpes : Anaïs Roux
  • Miss Mayotte : Anlia Charifa

Le Test de Culture Générale Miss France 2021

Chaque année, les candidates au titre Miss France doivent affronter le traditionnel (et redouté) test de culture générale. La promotion 2021 n'a pas échappé à la règle ; le 1er décembre, les 29 jeunes femmes ont toutes planché sur un QCM composé de 40 questions...

Quelle candidate obtiendra la note la plus élevée ?

Les photos officielles des candidates Miss France 2021

Les 29 Miss sont au complet ! Elles sont toutes réunies à Versailles pour une formation de plusieurs semaines avant la cérémonie. Et c'est dans une robe rouge aux épaules dénudées que les jeunes femmes ont pris la pose une par une pour le photoshoot officiel.

Quelle est la date de l'élection Miss France 2021 ?

Pour cette édition 2021, qui est la centième du concours, la cérémonie se déroulera le 19 décembre 2020. Toutes les candidates tenteront de devenir la nouvelle reine de beauté nationale après Clémence Botino...

Où aura lieu l'élection Miss France 2021 ?

C'est le Puy du Fou, situé dans la commune des Epesses en Vendée, qui accueillera la grande soirée Miss France. Un lieu  qu'affectionne tout particulièrement Sylvie Tellier, la présidente du comité. "C'est un lieu fantastique dans lequel nous sommes en train de concocter un beau programme pour le centenaire de l'élection", a-t-elle déclaré au Parisien, au début du mois de septembre. Et le Parc créé par Philippe de Villiers n'est pas totalement inconnu des reines de beauté: Chloé Mortaud, Miss France 2009, avait été élue au Puy du Fou fin 2008 !

Billetterie : comment assister à la cérémonie Miss France 2021 ?

Pas de public pour cette nouvelle édition de Miss France... Coronavirus oblige, seules 400 personnes seront présentes dans la salle, dont certains proches des candidates et des membres de la production et du personnel du Puy du Fou.

Jury Miss France 2021 : qui sont les membres ?

C'est Jean-Pierre Foucault qui présentera le concours pour la 26e année consécutive, aux côtés de Sylvie Tellier. La cérémonie sera retransmise en direct sur TF1. Côté jury, c'est une grande nouveauté pour le concours ! Pas d'artistes célèbres ou autres personnalités françaises sélectionnés : selon le Parisien, une trentaine de Miss seront présentes pour jouer le jeu des jurées face aux candidates, bien que certaines auraient l'intention de "boycotter la cérémonie"...

Un jury 100% Miss, présidé par la belle Iris Mittenaere.

Voici les noms des premières reines de beauté à participer à la grande cérémonie : 

  •  Muguette Fabris (Miss France 1963)
  • Patricia Barzyk (Miss France 1980)
  • Nathalie Marquay (Miss France 1987)
  • Mareva Georges (Miss France 1991)
  • Linda Hardy (Miss France 1992)
  • Sonia Rolland (Miss France 2000)
  • Elodie Gossuin (Miss France 2001 et Miss Europe 2001)
  •  Flora Coquerel (Miss France 2014)

Miss France 2021 : comment le vote se déroule ?

C'est le jury qui détermine d'abord quelle jeune femme pourra accéder à la demi-finale. Le public peut ensuite voter pour sa candidate favorite, si celle-ci se trouve parmi les quinze demi-finalistes. Les voix des téléspectateurs et celles du jury sélectionneront les 5 finalistes, pour enfin choisir la prochaine Miss France. 

Toutes les Miss France depuis 2000

De nombreuses élues au titre de "plus belle femme de France" ont marqué l'esprit des français. Entre coup de cœur et scandales, rappel de celles qui sont devenues Miss France depuis 2000.  

  • 2000 : Sonia Rolland, Miss Bourgogne 1999
  • 2001 : Elodie Gossuin, Miss Picardie 2000
  • 2002 : Sylvie Tellier, Miss Rhône-Alpes 2001
  • 2003 : Corinne Coman, Miss Guadeloupe 2002
  • 2004 : Laetitia Bléger, Miss Alsace 2003
  • 2005 : Cindy Fabre, Miss Normandie 2004
  • 2006 : Alexandra Rosenfeld, Miss Languedoc-Roussillon 2005
  • 2007 : Rachel Legrain-Trapani, Miss Picardie 2006
  • 2008 : Valérie Bègue, Miss Réunion 2007
  • 2009 : Chloé Mortaud, Miss Midi-Pyrénées 2008
  • 2010 : Malika Ménard, Miss Normandie 2009
  • 2011 : Laury Thilleman, Miss Bretagne 2010
  • 2012 : Delphine Wespiser, Miss Alsace 2011
  • 2013 : Marine Lorphelin, Miss Bourgogne 2012
  • 2014 : Flora Coquerel, Miss Centre-Val de Loire, 2013
  • 2015 : Camille Cerf, Miss Nord-Pas-de-Calais 2014
  • 2016 : Iris Mittenaere, Miss Nord-Pas-de-Calais 2015
  • 2017 : Alicia Aylies, Miss Guyane 2016
  • 2018 : Maëva Coucke, Miss Nord-Pas-de-Calais 2017
  • 2019 : Vaimalama Chaves, Miss Tahiti 2018
  • 2020 : Clémence Botino, Miss Guadeloupe 2019

Quel critère pour être Miss France ?

Pour espérer pouvoir participer aux concours de beauté, il faut remplir de nombreux critères bien établis. Voici la liste des règles écrites pour tenter sa chance à l’élection Miss France : 

  • Avoir été régulièrement et valablement élue au niveau régional dans le cadre d'une élection régionale.
  • Etre de sexe féminin.
  • Ne pas avoir de tatouage visible .
  • Ne pas avoir subi de transformations majeures de ses caractéristiques physiques.
  • Être de nationalité française. 
  • Avoir un âge compris entre 18 et 24 ans à la date du 1er novembre de l'année en cours.
  • Être d'une taille minimum d'1m70 (un mètre soixante-dix), sans talons. 
  • Être célibataire, non mariée, non divorcée, non pacsée, sans enfant.
  • Avoir un casier judiciaire vierge.
  • Ne pas avoir participé à des concours nationaux en France et/ou internationaux similaires ou identiques au concours Miss France.
  • Ne pas avoir posé partiellement ou totalement dénudée ou promouvoir des activités érotiques.
  • Ne pas avoir utilisé et/ou permis d'utiliser le titre gagné dans le cadre des concours locaux à des fins de propagande ou militantisme politique, idéologique ou religieux.