Epreuves de spécialité : corrections, sujets SES et espagnol

"Epreuves de spécialité : corrections, sujets SES et espagnol"

Les enseignements de spécialité avaient lieu en mai, mais certains sujets ont fait polémique. Comment choisir les épreuves, quelles sont leurs fonctions et comment les élèves sont-ils évaluées ? On fait le point.

[Mise à jour du 23 mai 2022]. En 2022 et pour la première fois523 199 candidats ont passé les épreuves des enseignements de spécialité en France (dont 7 762 candidats individuels). Parmi ces élèves, on compte 381 221 candidats pour la voie générale et 141 978 candidats pour la voie technologique. Cette année, après avoir été reportées, les épreuves de spécialités se sont déroulées sur plusieurs jours du 11 au 13 mai en France métropolitaine, et du 18 au 20 mai à Mayotte. Cette année, avec la crise du Covid-19, les épreuves ont été aménagées de façon à ce que chacun, selon sa spécialité, puisse disposer d'un choix de questions ou d'exercices. En effet, les épreuves propres à l'attestation de niveau de langue ont été annulées, à titre exceptionnel, pour cette année. Enfin, "en lieu et place des notes obtenues par les candidats aux épreuves écrites de spécialité, seront remontées dans la procédure d'orientation dans l'enseignement supérieur les moyennes obtenues par les candidats dans ces enseignements sur les trois trimestres de la classe de première et les deux premiers trimestres de la classe terminale", a précisé le ministère. Enfin, les deux sujets de Sciences économiques et sociales ont été au cœur d'une polémique, considérés comme politiquement trop orientés. L'épreuve d'Espagnol a aussi fait l'objet d'un certain loupé, suscitant de vives réactions. En effet, le sujet choisi cette année était le même que le texte de remplacement de l'année précédente, en 2021.

Pourquoi les sujets SES et Espagnol ont-ils fait polémique ?

En sciences économiques et sociales, les questions concernant la mobilisation des connaissances dans le deuxième sujet ont largement fait débat. "À partir d'un exemple, vous montrerez que l'innovation peut aider à reculer les limites écologiques de la croissance" et  "À l'aide d'un exemple, vous montrerez que l'action des pouvoirs publics en faveur de la justice sociale peut produire des effets pervers". D'aucuns les ont considérées comme trop "libérales", et orientées "trop à droite".

Lors de l'épreuve de "Littératures et cultures étrangères et régionales (LLCER) - Espagnol", le texte "Las mujeres" a aussi prêté à controverse, car déjà connu par de nombreux élèves. En effet, ce texte figurait déjà aux épreuves de l'année 2021 comme texte de remplacement. Imprimé dans les annales, et consultable en ligne, beaucoup d'enseignants et d'élèves s'en sont servis au cours de l'année pour s'entraîner. Une aubaine pour ceux qui en avaient connaissance, mais clairement une injustice pour les autres, alors que chaque épreuve doit normalement être totalement inédite.

Comment se passent les corrections des épreuves de spécialité ?

Les correcteurs chargés d'évaluer les copies des enseignements de spécialités peuvent bénéficier d'un temps de décharge avec quatre demi-journées au maximum pour effectuer les corrections. Ce forfait est utilisable, au choix du professeur après accord du chef d'établissement. En 2022, ce forfait était utilisable sur une période donnée, à savoir entre le 17 mai et le 3 juin.

Quelles sont les différentes spécialités pour le bac général ?

  • Arts : Arts du cirque, Arts plastiques, Cinéma-audiovisuel, Danse, Histoire des arts, Musique, Théâtre
  • Histoire-géographie, géopolitique, sciences politiques
  • Humanité, littérature, philosophie : Littérature et langues et cultures de l'Antiquité, Langues, littératures et cultures étrangères et régionales
  • Mathématiques : Algèbre et géométrie, Analyse, Probabilités, Algorithmique et programmation
  • Numérique et sciences informatiques
  • Physique-Chimie
  • Sciences économiques et sociales
  • Sciences de l'ingénieur
  • Sciences de la vie et de la terre
  • Éducation Physique, Pratiques et Culture Sportives 

Nouvel enseignement progressivement mis en place depuis 2021 à partir de la classe de première, la spécialité "Éducation Physique, Pratiques et Culture Sportives" associe pratique et contenus théoriques. Il offrira des perspectives plus vastes que l'enseignement du sport en permettant de s'initier également aux métiers de la santé et du bien-être.

Quelles sont les spécialités pour le bac technologique ?

ST2S

STL

  • Biochimie-biologie- Biotechnologie

STD2A

  • Conception et création en design et métiers d'art

STI2D

STMG

  • Droit et économie

STHR

  • Enseignement scientifique alimentation environnement (ESAE)
  • Économie – gestion hôtelière

S2TMD

  • Pratique

Quand choisir ses enseignements de spécialité ?

En voie générale comme en voie technologique, 3 spécialités doivent être choisies par les élèves au cours de l'année de seconde. Ces 3 spécialités sont également pratiquées durant l'année de première puis l'élève devra en conserver 2 qui compteront parmi les épreuves du baccalauréat.

Comment choisir ses enseignements de spécialité ?

Leur sélection s'effectue en fonction de leurs appétences pour les spécialités proposées mais aussi selon leur degré de motivation. De même, les connaissances que votre enfant souhaite approfondir et son projet d'orientation dans l'enseignement supérieur l'aiguilleront dans son choix. Enfin, bien sûr, se renseigner en amont et en discuter avec son professeur principal lui permettra de faire des choix plus éclairés. Pratique aussi, l'Onisep a mis au point une application intitulée Horizons21.fr pour les élèves de seconde. Ces derniers peuvent y "tester les combinaisons d'enseignements de spécialité et les domaines de formation et de métiers sur lesquels ces enseignements peuvent déboucher", assure le Ministère de l'Education sur son site. Enfin, rassurez-vous, le choix d'une spécialité n'empêche en aucun cas l'accès à une formation, les spécialités servent à expérimenter avant tout ce qui lui plait ou non.

Epreuves de spécialité : les sujets du bac général 2022

  • Mathématiques : Fonctions exponentielles et suites, probabilités et fonctions numériques. Les élèves devaient également définir quel protocole de traitement serait le plus adapté dans le cadre d'un essai clinique. L'objectif de cet exercice est d'étudier, pour ces deux protocoles, l'évolution de la quantité de médicament présente dans le sang d'un patient en fonction du temps.
  • Sciences économiques et sociales : L'accumulation des facteurs de production est-elle la seule source de croissance économique ? + une épreuve composée : "comment les dotations factorielles peuvent expliquer la spécialisation
    internationale", une étude de documents portant sur les montants annuels moyens des niveaux de vie en France. Enfin, les élèves devaient s'appuyer sur un dossier documentaire pour montrer que certaines évolutions de l'emploi ont pu affaiblir le rôle intégrateur
    du travail. 
  • Physique chimie : Colorant + la physique du jonglage, et le refroidissement du fer à cheval
  • Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques : La conquête de l'espace de 1957 à nos jours : rivalités et coopérations & Les États-Unis et l'environnement à différentes échelles. L'étude critique de documents portait sur l'évolution des formes de la guerre.
  • SVT sciences de la vie et de la terre : Les élèves avaient le choix entre la modulation de la contraction musculaire et l'exercice portant sur la variation climatique au carbonifère. Ils devaient ensuite plancher sur l'allogamie chez les angiospermes et notamment expliquer en quoi les particularités des philodendrons thermogéniques favorisent l'allogamie.
  • Sciences de l'ingénieur : l'épreuve  portait sur les transporteurs "Nino" (les engins de déplacement personnels motorisés (EDPM), tels que les trottinettes ou skateboards électriques, hoverboards, gyropodes, mono-roues).
  • Humanités, littérature et philosophie : Essai philosophique en rapport avec un texte de Pierre Albert-Birot : "L'affaire Narcisse", Poésies (1926) - Se connaître soi-même, est-ce se découvrir " pièce unique " ? ou La littérature et les arts naissent-ils de " l'appétit de catastrophe " des hommes ? suite à un extrait de texte de Paul Ricoeur, Histoire et vérité (1955). 
  • Numériques et sciences informatiques : Les élèves, à travers plusieurs exercices, devaient retrouver l'expression correctement parenthésée et un texte correctement balisé. Un exercice portait sur les bases de données, un autre sur les représentations binaires et les protocoles de routage. L'épreuve abordait enfin le parcours des arbres binaires, le principe "diviser pour régner" et enfin la récursivité ; la Programmation Orientée Objet.
  • Histoire des Arts : De quelles manières l'art s'intéresse-t-il aux femmes ordinaires ? ou sujet de Dissertation sur les voyages d'artistes en Italie du XVIIe au XIXe siècle : "Quels bénéfices les artistes envisagent-ils en entreprenant le voyage d'Italie ?". Le 3e sujet portait sur la manière dont Charlotte Perriand réinvente le rapport de l'homme à l'espace.
  • Musique : description d'un bref extrait de l'oeuvre : Jerusalem, traditionnel irlandais du 16ème siècle. Exercice 2 : commentaire comparé de deux extraits d'œuvres : Jeff Beck, extrait de Earthquake, 2001, et Pink Floyd, extrait de Atom Heart Mother.
  • Art-Théâtre. L'épreuve portait sur L'Amour médecin de Molière. Les élèves devaient faire une proposition scénique pour mettre en scène, aujourd'hui, l'une des figures féminines (Lucinde dans L'Amour médecin ou bien Agnès dans L'École des femmes) dans sa tentative de se libérer de l'enfermement qu'on lui impose. Le deuxième sujet portait sur : L'Irrépressible est-il un simple "clown de cirque" (Le Soulier de satin, Paul Claudel).
  • Sciences et vie de la Terre : Dans le cadre d'un texte rédigé, les élèves devaient au choix,  montrer comment des phénomènes géologiques ont pu influencer les climats du passé, ou montrer comment, grâce à leurs différentes pièces florales, des individus parentaux peuvent produire une descendance génétiquement variée, lors de la reproduction sexuée.
  • Sciences de l'ingénieur : Divisé en deux catégories, sciences de l'ingénieur (3 heures) et sciences physiques (une heure), l'épreuve portait sur un simulateur de pente pour home-trainer.
  • Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques : Usages et représentations de l'environnement. En analysant les documents, en les confrontant et s'appuyant sur leurs connaissances, les élèves devaient montrer la protection de l'environnement par la puissance publique était en relation avec les représentations que les sociétés se font de la "nature". Quant aux sujets de dissertation, en voici les intitulés : "Les espaces maritimes, objet de rivalités et de coopérations", ou " Les nouvelles formes et logiques de la guerre au XXIe siècle".
  • Humanités, littérature et philosophie : Les élèves devaient étudier deux textes : Lettres morales, VI de Jean-Jacques Rousseau et C'est la guerre de Louis Calaferte et dans les deux cas proposer une interprétation philosophique et un essai littéraire
  • Mathématiques. Le sujet proposait 3 exercices à faire parmi 4 exercices portant sur les probabilités, les fonctions numériques et les suites, les fonctions numériques et la fonction exponentielle.
  • Physique chimie. Les élèves devaient travailler sur l'observation de la planète Mars puis choisir un sujet parmi l'arôme de vanille, encre et effaceur et des piles historiques.
  • Sciences économiques et sociales. Les élèves avaient le choix de faire une dissertation (Comment peut-on expliquer le commerce international ?) ou l'un des deux sujets d'épreuve composée.
  • Numérique et sciences informatiques. Les élèves travaillaient au choix sur 3 exercices parmi les 5 exercices proposés. Le premier exercice portait sur les arbres binaires de recherche, la programmation orientée objet et la récursivité, le deuxième sur les structures de données, le 3e sur les réseaux et les protocoles de routages, le 4e sur sur les bases de données relationnelles et le langage SQL et le dernier sur la programmation objet et la méthode diviser pour régner.
  • Biologie -écologie : Les élèves devaient choisir entre un sujet portant sur l'évolution des écosystèmes forestiers en fonction des incendies, ou sur la présentation des mécanismes à l'origine d'un cancer du poumon. Le deuxième exercice obligatoire portait sur l'étude du bien-fondé d'un arbre décisionnel à suivre par un médecin, pour un patient potentiellement infecté par l'agent du tétanos.
  • Littérature et langues et cultures de l'antiquité, Latin : L'épreuve portait sur l'étude des textes d'Apulée, d'Isabel Allende, et de Pline l'Ancien.

► Voir les sujets de spécialité du bac technologique

Quels sont les sujets tombés en Polynésie française ?

Les élèves de Polynésie française ayant déjà passé ces épreuves entre le 4 et 6 mai dernier, voici l'occasion de découvrir les sujets tombés, et d'orienter les dernières révisions.

  • Les élèves ayant opté pour la physique-chimie ont planché sur l'étude d'un "tracteur gravitationnel pour dévier un astéroïde" ou encore sur la "synthèse d'un ester à odeur florale".
  • En SVT, les lycéens devaient analyser les "avantages et les limites des deux modes de reproduction des plantes". Ils avaient le choix également sur le sujet des "mécanismes permettant à un muscle de se contracter à partir d'un message nerveux" ;
  • En Histoire-Géographie, géopolitique et sciences politiques (HGGSP), le sujet à détailler portait sur "l'action des êtres humains sur leur environnement depuis le Néolithique" ou au choix parmi deux sujets de dissertation : "la conquête spatiale comme enjeu idéologique et de puissance" ou "juger les génocides et les crimes de guerre depuis 1945".
  • En Sciences économiques et sociales (SES), les élèves devaient exposer leur avis sur les échanges internationaux et commerciaux, ainsi que sur les "objectifs de la politique européenne de concurrence en épreuve composée". 

Comment se déroulent les épreuves des enseignements de spécialité ?

Chaque candidat a choisi deux enseignements de spécialité qui fait l'objet d'une épreuve par jour. Le lycéen est donc convoqué sur deux journées (un jour par épreuve). "Les sujets sont conformes au programme limitatif de chaque discipline et aux attendus de la classe de terminale" explique le ministère. 

Collège et lycée