Protocole sanitaire à la cantine : le point sur les mesures

Les repas à emporter peuvent être proposés aux élèves et des lieux comme des salles des fêtes ou des gymnases être utilisés à la place des réfectoires quand les règles de distanciation et de limitation du brassage ne peuvent pas être assurées. Le point sur les mesures pour la restauration scolaire.

Protocole sanitaire à la cantine : le point sur les mesures
© Halfpoint-123RF

Quelles sont les nouvelles mesures à la cantine ?

Depuis le début de l'année 2022, la propagation du coronavirus s'amplifie et a contraint l'Education nationale à prendre des mesures supplémentaires. Dan son nouveau protocole sanitaire à l'école mis à jour le 6 janvier, le ministère recommande d'utiliser d'autres espaces que les locaux habituellement dédiés à la restauration scolaire comme les espaces extérieurs, les gymnases ou les salles des fêtes, quand les règles de distanciation et de limitation du brassage ne peuvent pas être correctement assurées. En dernier recours, les élèves peuvent aussi se voir proposer des repas à emporter (si possible en alternant pour les élèves les repas froids, à emporter, et les repas chauds à la cantine par roulement un jour sur deux).

Depuis le  9 décembre, le protocole sanitaire à l'école est passé du niveau 2 au niveau 3 dans les écoles primaires, pour limiter l'impact de la 5e vague. Cette mesure se traduit dans les cantines par une limitation du brassage des élèves de classes, de groupes de classe ou de niveaux différents depuis le 13 décembreUne attention particulière est apportée au renouvellement de l'air dans les cantines et à l'hygiène des mains et le recours aux capteurs CO2 est recommandé. Des distributeurs de solution hydro-alcoolique sont également mis à disposition à l'entrée du réfectoire des collèges et lycées. Concrètement, les mêmes élèves doivent déjeuner tous les jours à la même table et doivent respecter une distance d'au moins deux mètres avec ceux des autres classes. Des plateaux, des couverts, de l'eau et un dressage à l'assiette ou au plateau leur sont proposés et les offres alimentaires en vrac sont supprimées. 

Les différents niveaux du protocole sanitaire pour la cantine scolaire :

Le protocole sanitaire à l'école pour la rentrée scolaire, mis en ligne le 28 juillet prévoit différents cas de figure pour la restauration scolaire, avec des adaptations temporaires, permettant à tous les élèves de recevoir un repas complet et équilibré au quotidien. De manière générale, "les plages horaires et le nombre de services sont adaptés de manière à limiter les flux et la densité d'occupation et à permettre la limitation du brassage" précise le ministère de l'Education nationale. Les entrées et les sorties seront également dissociées dans la mesure du possible. Enfin, les chaises devront être disposées de manière à ce que les élèves ne soient pas installés face à face ou côte à côte. Lorsque cela est possible, ils pourront être placés en quinconce. Voici les mesures à respecter à la cantine selon les niveaux, le niveau 3 étant celui retenu depuis le 6 décembre dans les écoles primaires, en France métropolitaine. 

  • niveau 1 (niveau vert) : les espaces sont aménagés afin d'obtenir la plus grande distanciation possible entre les élèves à table,
  • niveau 2 (niveau jaune) : la stabilité des groupes est recherchée et, dans la mesure du possible, les mêmes élèves déjeunent tous les jours à la même table dans le premier degré. Il est recommandé d'organiser un service individuel (plateaux, couverts, eau, dressage à l'assiette ou au plateau)   ;
  • niveau 3 (orange) et niveau 4 (rouge) : la stabilité des groupes est recherchée et, dans la mesure du possible, les mêmes élèves déjeunent tous les jours à la même table dans le premier degré en maintenant une distanciation d'au moins deux mètres avec ceux des autres classes. Un service individuel est mis en place (plateaux, couverts, eau, dressage à l'assiette ou au plateau), les offres alimentaires en vrac sont proscrites ;
  • Pour le niveau 3 et 4, lorsque les règles de distanciation ou de brassage ne peuvent être respectées, d'autres locaux pourront être utilisés comme les salles de fêtes, les gymnases, etc.
  • En derniers recours, l'établissement scolaire pourra proposer des repas à emporter, si possible en alternant pour les élèves les repas froids, à emporter, et les repas chauds à la cantine en établissant un roulement un jour sur deux.

Ecole et covid