Aisance aquatique : apprendre à nager et prévenir les noyades

Le plan "Aisance aquatique", destiné à familiariser les enfants avec l'eau, vise à réduire le nombre de noyades chez les plus jeunes. Des initiations sont proposées dès l'école maternelle.

Aisance aquatique : apprendre à nager et prévenir les noyades
© epicstockmedia-123rf

Pourquoi initier le programme Aisance Aquatique ?

Chaque année, en dépit des campagnes de prévention, mais aussi des obligations de protection qui incombent aux propriétaires de piscines particulières, le nombre de noyades accidentelles augmente. Selon les chiffres de Santé publique France, 332 enfants de moins de 6 ans sont décédés en 2018 des suites d'une noyade, soit une augmentation de près de 85% par rapport à 2015. Chez les moins de 13 ans, le nombre de noyades a augmenté de 77% entre juin et septembre 2015, tandis que les moins de 6 ans représentent 28% des noyades accidentelles, soit un tiers des accidents. Des chiffres inquiétants qui ont poussé le gouvernement à prendre le problème à bras le corps. La ministre des sports Roxana Maracineanu, ancienne vice-championne olympique de natation à Sydney, a mis en place un programme Aisance Aquatique, pour réduire le nombre de noyades. Selon elle, la première difficulté vient du fait que les enfants ne commencent l'apprentissage de la natation qu'au CP. Les séances d'apprentissage de la natation sont donc mises en place trop tard, et sont aussi trop espacées, estime-t-elle. Depuis 2018, 217.000 enfants ont bénéficié du programme Aisance aquatique pour apprendre à nager. 

Aisance aquatique : qu'est-ce que c'est ?

Le programme "Aisance aquatique" vise à initier les enfants dès le plus jeune âge. Première étape : une initiation précoce à la natation dès l'école maternelle, dès 3 ou 4 ans. "Ce programme permet de donner à l'enfant une première expérience positive de l'eau et les fondamentaux du savoir nager", précise le ministère. L'enfant apprend ainsi à entrer et sortir de l'eau, à se déplacer sur 10 m sans appui, à s'immerger, se laisser flotter et, le cas échéant, être capable de se mettre
sur le dos pour appeler à l'aide en cas de difficulté". L'objectif : apprendre à son enfant les bons réflexes tout en favorisant l'apprentissage de la natation. 

Aisance aquatique : quand prendre des cours ?

Pour que l'enfant soit réellement à l'aise dans l'eau, le ministère recommande des séances régulières à raison d'une séance quotidienne sur deux semaines ou deux séances par jour pendant une semaine. Enfin, le programme Aisance Aquatique peut se dérouler sur le temps scolaire ou extrascolaire, mais aussi pendant les vacances scolaires.

J'apprends à nager : le programme des 6-12 ans

Le dispositif "J'apprends à nager" est destiné aux enfants de 6 à 12 ans, en complément des séances de natation à l'école. Il s'agit de stages de 10 séances qui se déroulent pendant les vacances scolaires, le week-end ou lors des temps périscolaires. Ce dispositif gratuit est financé par l'Agence nationale du Sport. En savoir plus.

Relation parents-ados et prévention