Embaucher une nounou : les questions à poser en entretien

Vous êtes sur le point d'embaucher une nounou à domicile ou une assistante maternelle ? Voici quelques points à aborder lors de l'entretien d'embauche.

Embaucher une nounou : les questions à poser en entretien
© vadimgozhda-123rf

Les questions à poser lors de la première prise de contact

Le premier contact téléphonique ne doit pas être pris à la légère : il pose les bases de la future rencontre. Munissez-vous d'un carnet pour y noter toutes les réponses à vos questions : est-elle agréée (si c'est une assistante maternelle) ? Quels sont ses jours de garde, ses horaires, la distance entre vos domiciles... Si cette distance est trop longue, inutile de poursuivre la démarche, car vous devez pouvoir vous y rendre facilement au quotidien. Indiquez-lui aussi le contenu du poste et ce que vous recherchez précisément (profil, missions, salaire, horaires), afin de lui éviter toute surprise lors de l'entretien. Enfin, en entendant sa voix et en discutant avec elle, vous aurez un premier feeling sur sa personnalité, même s'il est préférable d'attendre la rencontre pour savoir si alchimie il y aura... Il est également important de prévenir et rassurer votre petit bout sur le changement qui aura bientôt lieu, afin de ne pas le prendre de court lors de la rencontre. Faites-le quelques jours avant l'entretien et rappelez-lui avant le rendez-vous, pour qu'il puisse se familiariser à cette idée. Le jour J, il est préférable que les deux parents soient présents avec l'enfant.

Les questions à poser au moment du recrutement

Différents critères sont à prendre en compte. Dans le cadre d'une garde à domicile, passez en revue ses motivations, ses compétences, sa flexibilité et ses attentes. Et suivez votre intuition. Vous sentez-vous bien avec elle ? L'environnement est-il accueillant et chaleureux ? Est-elle naturelle ?... Enfin, Inutile de rappeler que la ponctualité est de mise, autant pour elle que pour vous : c'est un gage de confiance nécessaire entre les deux parties...

Chez une assistante maternelle, il faudra vous focaliser aussi sur la sécurité et la propreté de l'environnement. Quel est l'état et le nombre de lits ? A-t-elle des animaux de compagnie (en cas d'allergies notamment) ? Est-elle fumeuse ? A-t-elle installé des cache-prises, des barrières aux escaliers, etc. 

Sa relation avec votre enfant, les sorties...

Cela va de soi, assurez-vous ensuite, lors de ce premier entretien, que la personne se comporte correctement avec vos enfants et qu'elle ne les ignore pas ! Observez sa relation avec votre petit, et si le contact passe bien, tentez quelques questions sur les activités qu'elle met en place, les sorties et les jeux qu'elle organise avec les enfants, sa réactivité en cas de maladie, sa capacité à gérer les conflits entre enfants, etc. Pour éviter que les questions ne prennent la tournure d'un interrogatoire militaire, demandez-lui de parler de ses anciennes expériences. Enfin, avant de vous quitter, assurez-vous d'avoir en votre possession les références des familles avec qui elle a déjà travaillé. Cela vous permettra de confirmer votre ressenti mais également d'obtenir des informations importantes sur sa personnalité. Bien entendu, les informations devront être prises avec nuance : les expériences sont personnelles et il vous revient de faire votre propre opinion. Enfin, pensez à bien valider les modalités de la garde dès le premier entretien d'embauche. Pour éviter tout problème juridique et/ou administratif, un contrat en bonne et due forme doit être rédigé. Et dans le cas où vous avez recours à une garde partagée, chaque famille doit rédiger son propre contrat de travail. Vérifiez donc bien en amont tous les droits et devoirs du "particulier-employé".

Une nounou qualifiée et expérimentée : quels diplômes ?

Pour les parents qui font passer des entretiens, certains critères ne doivent pas être négligés. "Si votre enfant a moins de trois ans par exemple, la nounou doit absolument être habilitée et posséder son diplôme Petite Enfance. Elle doit également avoir une expérience minimum de deux ans auprès de jeunes enfants", précise Mina Zanat, Présidente du Groupe Family Sphere. "Pour les plus de trois ans, le diplôme n'est pas exigé, mais l'expérience d'un ou deux ans est indispensable, avant de confier votre enfant". Autre qualification essentielle : le diplôme SST (Sauveteur - Secouriste du Travail), qui permet d'assurer la sécurité de votre enfant. "Évitez donc de confier votre bébé à n'importe qui et soyez prévoyant".

S'assurer de son parcours et tester ses connaissances

Avant même de recevoir votre future nounou en entretien, "renseignez-vous auprès de ses anciens employeurs en contactant les familles ou organismes auxquels elle fait référence sur son CV".  N'hésitez pas à lui demander un extrait de casier judiciaire, sans craindre de passer pour un détective privé. Pour tester ses aptitudes quant à la sécurité et à l'hygiène de bébé, posez-lui des questions en la mettant en situation. "Si vous devez donner un bain à mon bébé, quelle doit être la température idéale ? Comment réagiriez-vous si (telle situation se produisait)..." Ses réactions et réponses vous permettront de vous faire une idée, et de vous rassurer sur les points qui vous semblent importants.

Une nounou adaptée à l'enfant et aux parents

Chaque enfant est différent. C'est pourquoi il est nécessaire de trouver une nounou qui s'adapte à ses besoins. "Si votre enfant est hyperactif par exemple, choisissez une nounou plutôt autoritaire, qui saura le canaliser si nécessaire", conseille la spécialiste. Mais la nounou doit aussi s'adapter aux besoins des parents. "La plupart d'entre eux cherchent avant tout une personne de confiance, mais aussi flexible et souple sur ses horaires. Les pères ou les mères qui rentrent parfois tard du travail ont besoin de se sentir rassurés sur ce point". N'hésitez donc pas à détailler le plus possible les critères que vous recherchez dans l'annonce initiale afin de mieux filtrer les candidatures. Attention, n'oubliez pas que la nounou parfaite reste une perle rare, et si vous devez être intransigeante sur certains points essentiels, comme la sécurité et l'affection, vous pouvez peut-être faire l'impasse sur le fait qu'elle ne soit pas un cordon bleu accompli ! Attention, n'oubliez pas que la nounou parfaite reste une perle rare, et si vous devez être intransigeante sur certains points essentiels, comme la sécurité et l'affection, vous pouvez peut-être faire l'impasse sur le fait qu'elle ne soit pas un cordon bleu accompli ! 

Et si le contact passe mal avec ma nounou ? 

"Il n'est pas évident pour des parents de savoir encadrer un salarié. Dans tous les cas, la communication est essentielle". Selon Mina Zanat, l'échange quotidien et constructif permet de mieux définir les attentes de chacun. Son conseil : tenir un cahier de liaison qui résume la journée de l'enfant. "Les parents peuvent chaque soir relire le programme de la journée, ce qui permet de les rassurer et de tisser un lien de confiance avec leur nounou". Si vous êtes pressés et que vous n'avez pas beaucoup le temps de discuter le matin, vous pouvez aussi écrire quelques consignes et exprimer vos souhaits pour votre bébé.