Comment repérer une scoliose chez l'adolescent ?

Plus fréquente chez les filles, la scoliose est une déformation de la colonne vertébrale qui doit être détectée le plus tôt possible afin d'être prise en charge efficacement.

Comment repérer une scoliose chez l'adolescent ?
© mettus - 123RF

Déviation de la colonne vertébrale, la scoliose concerne 2 à 4% de la population française et 1% des 8-15 ans. Les filles sont d'ailleurs huit fois plus touchées que les garçons, selon l'Assurance maladie. Pour sensibiliser les ados sur le sujet, un Scolio'Z tour a été organisé par le fabricant d'appareillage orthopédique Proteor du 10 au 24 avril dernier dans toute la France. L'occasion de revenir sur cette déformation de la colonne vertébrale.

Comment détecter les signes d'une scoliose ?

Les parents peuvent détecter une potentielle scoliose via deux tests visuels, rapides à réaliser et qui doivent être renouvelés régulièrement, notamment avant et pendant la puberté. Le premier test consiste à repérer une éventuelle bosse en disposant son regard à la hauteur du dos de l'adolescent qui est penché en avant. Pour le second test, l'enfant doit être bien droit, debout les pieds à plat et les bras le long du corps. Placé derrière l'enfant, le parent doit vérifier l'alignement de la tête, des épaules et du bassin. Si la tête n'est pas dans l'axe du corps de l'enfant, que ses épaules ne sont pas alignées et que son bassin est déséquilibré, il peut avoir une scoliose. Il faut alors l'emmener rapidement chez le médecin qui procédera à différents examens.

© CNAMTS 2012

Quelles causes ?

Dans la majorité des cas, la scoliose apparaît sans que l'on en connaisse la cause. Toutefois, il arrive qu'une personne souffrant de maladies musculaires, neuromusculaires, de malformation ou d'un grave traumatisme ait également une scoliose, qui est alors provoquée par ces pathologies.

Quel traitement ?

Lente durant l'enfance, la scoliose évolue plus rapidement au moment de la puberté pour être généralement stabilisée à l'âge adulte. Il est ainsi nécessaire qu'elle soit détectée le plus tôt possible afin d'être prise en charge rapidement et efficacement. Pour limiter son aggravation, voire réduire la déformation avant la fin de la croissance, plusieurs traitements sont possibles. Des séances de kinésithérapie pour travailler sur la tenue de la colonne vertébrale, renforcer les muscles, mais aussi entretenir la mobilité de la colonne vertébrale et de la fonction respiratoire, sont ainsi prescrites. Celles-ci sont pratiquées avec un traitement orthopédique ou chirurgical de la scoliose. Le premier consiste à faire porter un corset, fabriqué sur-mesure, à l'enfant ou à l'adolescent. Celui-ci doit généralement le porter en permanence jusqu'à ce que le squelette ait fini de grandir. En cas d'échec et d'importantes scolioses, un traitement chirurgical peut être indiqué.

Lire aussi

Comment repérer une scoliose chez l'adolescent ?
Comment repérer une scoliose chez l'adolescent ?

Déviation de la colonne vertébrale, la scoliose concerne 2 à 4% de la population française et 1% des 8-15 ans. Les filles sont d'ailleurs huit fois plus touchées que les garçons, selon l'Assurance maladie . Pour sensibiliser les ados sur le...

Relation parents-ados et prévention