Labrador ou Golden retriever : lequel choisir ?

Si l'on ne connaît pas bien ces races, le golden retriever et le labrador se ressemblent comme deux gouttes d'eau. Mais derrière leurs similarités physiques, quelles sont leurs différences ?

Labrador ou Golden retriever : lequel choisir ?
© lightfieldstudios/123RF

De caractères similaires mais ayant des particularités physiques différentes, choisir entre un labrador et un golden retriever n'est finalement qu'une question de goût personnel. Dans les deux cas, ce sont des chiens d'extérieur et ils s'ennuieraient vite à vous attendre dans un appartement. Tous deux aiment énormément les enfants et sont très patients avec eux. Attention à ne pas trop les nourrir car ils auraient une certaine tendance à l'obésité, notamment le labrador.

Le labrador en quelques chiffres

  • Taille : 55 à 57 cm
  • Poids : 25 à 34 kg
  • Poil : court, dense, sans ondulations ni franges
  • Couleurs : crème, noir, chocolat
  • Espérance de vie : 12 à 13 ans

Le golden retriever en quelques chiffres

  • Taille : 51 à 61 cm
  • Poids : 27 à 36 kg
  • Poil : ondulé ou plat avec des franges
  • Couleurs : or à crème
  • Espérance de vie : 12 à 13 ans

Leur caractère

Le labrador est surtout intelligent, fidèle et opiniâtre et le golden retriever est un chien affectueux, calme et d'une patience infinie avec les enfants. Ces deux chiens sont polyvalents et se ressemblent sur beaucoup de points. D'ailleurs si le golden est utilisé comme chien d'aveugle et dans la police, le labrador est dépisteur de drogue grâce à un flair hors-pair et également chien d'aveugle.

Dans les petites différences de caractère que l'on peut noter, le labrador semblerait plus à l'écoute de son maître mais plus instinctif. Le golden est moins méfiant, plus sensible et peut donc s'entendre avec tout le monde, même s'il y a danger potentiel. Encore plus curieux que le labrador, il pourrait mettre en bouche n'importe quel objet qui lui tombe sous les pattes.

Leur éducation

Les golden retrievers atteignent leur taille maximale vers un an mais leur poids évolue encore jusqu'à deux ans. L'éducation du golden peut commencer à l'âge de deux mois. Son exceptionnelle mémoire et son intelligence facilitent par ailleurs son dressage.
Certains propriétaires estiment toutefois que cette race de chien conserve son caractère de chiot toute sa vie. Le chiot labrador grandit plus vite que les autres races et peut être dressé pour à peu près n'importe quelle tâche ou activité. Jeunes, les chiots labradors peuvent parfois être destructeurs, une éducation ferme mais douce s'impose donc. Le golden est souvent plus facile à dresser que le labrador, même si les différences sont ténues.

Leurs particularités physiques

Ce sont lorsqu'ils sont très jeunes que les golden retrievers ressemblent le plus aux labradors, avant que leur pelage léger et doré ne se transforme en une fourrure plus épaisse et soyeuse, à partir de 5 mois environ. Le golden est d'ailleurs souvent appelé labrador à poils longs. Pourtant, ce sont leurs particularités physiques qui les différencient, plus que leur caractère.

D'aspect général, le golden est légèrement plus petit que le labrador et son allure est plus élancée. Le golden retriever est un chien bien proportionné, robuste et à l'allure vigoureuse, tandis que le labrador possède une démarche assez lourde et pataude, mais qui donne cette impression de force et de résistance, caractéristique de la race. Ils possèdent tous deux un crâne large, mais on peut faire la distinction entre le museau ample et puissant du golden et un museau de taille moyenne chez le labrador. Leurs yeux bruns expriment l'intelligence et la gentillesse. Enfin, leurs oreilles sont tombantes, mais plus triangulaires chez le labrador.

Le poil du golden est plat et ondulé avec des franges sur la poitrine, les membres et la queue. Un brossage régulier est donc recommandé pour ce chien, surtout au moment de la mue. Par contre, le poil du labrador, extrêmement doux, recouvre un sous-poil imperméable et forme une robe unie noire, marron ou fauve variant du roux au crème.

Leurs petits défauts et les problèmes potentiels qu'ils peuvent poser

Certaines lignées de golden, dotées d'un instinct de gardien assez développé, peuvent parfois marquer leur hostilité aux personnes étrangères à la maison. Les longs poils de ce chien peuvent par ailleurs accrocher les poussières, la boue à l'intérieur de la maison : faites attention après vos sorties. Enfin, le golden peut être sujet aux maladies suivantes : obésité, affections de l'œil et de la peau, cataracte.

Jeune, le labrador a tendance à mâchonner et abîmer tout ce qu'il trouve. S'il manque d'exercice, il peut se montrer turbulent, développer un comportement destructeur, voire s'enfuir. Les labradors couleur chocolat ont une grande résistance à la douleur et peuvent donc se blesser facilement. De même, le chocolat est plus extraverti que ses cousins crème et noir et n'hésite pas à montrer son enthousiasme au dépend parfois des personnes qu'ils ne connaissent pas... encore ! Le labrador crème est encore le plus doux des trois. De manière générale, d'après certains maîtres, les labradors seraient plus turbulents que les goldens une fois adultes. Ce chien peut par ailleurs être sujet aux maladies suivantes : dysplasie de la hanche et du coude, cataracte, atrophie progressive de la rétine. Il peut également avoir une tendance à l'embonpoint s'il ne fait pas suffisamment d'exercice et devenir paresseux.

Leurs origines

Le golden retriever est vraisemblablement issu de vieux chiens de berger du Caucase, dressés pour se produire dans des cirques, à qui un Anglais les aurait racheté pour les croiser avec le bloodhound. Le golden serait ainsi né anglais ! Moins connu en France que le labrador, il connaît pourtant un succès mérité dans le monde.

Le labrador, de nationalité anglaise, a une histoire particulière. Ramené de l'île de Terre-Neuve (aujourd'hui Terre-Neuve-et-Labrador) par les Anglais, il fût élevé pour la chasse, activité qu'il était habitué à faire plutôt dans l'eau (pêche à la morue au XIXème siècle). Comme le Terre-Neuve, c'est un chien d'eau par excellence. Il y est très à l'aise, même lorsqu'elle est glaciale.

Leur propriétaire idéal

Le golden a besoin d'une famille dynamique, affectueuse et sociable qui aime les longues balades au grand air et jouer avec son chien, donc idéalement avec des enfants. De la même façon, le labrador s'épanouira avec une famille active, affectueuse, sociable et extravertie qui recherche un animal avec qui partager de longues promenades et de nombreuses séances de jeu et de dressage. Si vous êtes en appartement, vous devrez absolument sortir votre chien quotidiennement, si vous ne voulez pas qu'il s'ennuie ou qu'il se laisse aller à l'embonpoint.

Les autres chiens proches du golden retriever

  • Le nova scotia ou retriever de la Nouvelle-Ecosse est le cousin du golden que l'on trouve en Europe. Très intelligent, fort et bon nageur, ce chien est facile à dresser et d'un tempérament docile. Chien d'extérieur avant tout, il faut toutefois lui prévoir de longues sorties afin qu'il puisse se défouler.
  • Le flat-coated retriever ou retriever à poil plat est anglais. Cette race est le résultat d'un croisement entre le labrador et le terre-neuve, dont il hérite les qualités de rapporteur. Bon chien de compagnie, il est également un excellent chien de chasse.