Flamboyant

Le flamboyant est un arbre à fleurs de la famille des Césalpiniacées. Originaire de Madagascar, il est reconnaissable à ses fleurs rouges, jaunes ou blanches et son port en forme de parasol.

Flamboyant
© sapocka/123RF

Originaire de Madagascar, le flamboyant Delonix Regia s'est rapidement répandu dans les régions tropicales, en particulier aux Antilles. Sa floraison apparaît généralement après la saison sèche en région tropicale et en été de juin à septembre en France métropolitaine. 

Planter un flamboyant

En France métropolitaine, le flamboyant ne pourra être planté en pleine terre que dans la région méditerranéenne car il n'est pas rustique et ne supporte pas les températures inférieur à 10 °C.

La meilleure période pour planter votre flamboyant est au printemps, de mars à juillet. Ses racines sont traçantes et sa hampe peut devenir très large, sans compter son tronc qui peut atteindre 2 m de diamètre. Soyez vigilant à son emplacement quand vous le planterez dans votre jardin.

Pour sa terre, le flamboyant a besoin qu'elle soit toujours bien drainée, riche et fraîche. Si vous le plantez en pleine terre, ajoutez des pierres au fond du trou de plantation et mélangez du sable à sa terre pour lui assurer un bon drainage.

Le flamboyant est gourmand en eau : l'été vous pouvez l'arroser au moins une fois par semaine pour lui assurer une terre toujours fraîche. Vous pouvez également couvrir ses racines avec un paillis afin que sa terre ne sèche pas trop vite. En hiver, assurez-vous simplement que sa terre ne se dessèche pas complètement.

Pour pouvoir fleurir, votre flamboyant va avoir besoin d'une bonne exposition. Placez-le au plein soleil : quand il aura pris de la hauteur, sa hampe très large vous fournira de l'ombre pendant l'été.

Entretenir un flamboyant

Le flamboyant ne demande pas de taille particulière, si cela s'avère nécessaire, attendez la fin de l'été, à partir du mois d'août. Pour que votre flamboyant est un port en parapluie, attendez que celui-ci fasse au moins 1, 50 mètre de haut et coupez sa flèche juste au-dessus d'une ramification. 

Sous nos climats, le flamboyant peut souffrir d'une humidité atmosphérique trop faible et être par conséquent, plus vulnérable aux attaques d'araignées rouges et d'aleurodes. Pour éviter ces attaques, vous pouvez brumiser son feuillage en soirée pour éviter que celui-ci ne brûle au soleil pendant la journée.

Multiplier votre flamboyant 

Vous pouvez faire une bouture sur tige semi-ligneuse au printemps et la planter directement en terre, en veillant à ce que son substrat soit toujours bien humide. Vous pouvez la bouturer toute l'année sous abri s'il fait suffisamment chaud et humide.

Vous pouvez également replanter les graines que vous récolterez directement dans sa gousse. Ses graines sont particulièrement dures et devront être taillées, puis trempées dans l'eau pendant plusieurs jours avant d'être plantées. Installez-les ensuite dans une substrat drainant et toujours humide. Pour que ses graines puissent germer, la température ne devra pas descendre sous les 20 °C. Une fois que vos plantules auront plusieurs feuilles, vous pourrez les replanter individuellement.