Myrtillier

De 30 cm à 2 m de hauteur, le myrtillier est un petit fruitier qui s'épanouit dans un sol frais, acide et à la mi-ombre. Plantation, entretien, récolte... Découvrez toutes nos astuces de culture pour confectionner de délicieuses recettes aux myrtilles.

Myrtillier
© Eike Leppert/123RF

Quel myrtillier choisir ? Les variétés

Parmi les myrtilliers, on distingue les sujets arbustifs (Vaccinium corymbosum ou ashei) des espèces sauvages (Vaccinium myrtillus ou myrtillier commun). Voici une sélection de 6 variétés arbustives pour le jardin.

  • 'Bluecrop' : production abondante et régulière de baies, parfumées et finement acidulées de couleur bleu-noir, rondes mais légèrement aplaties
  • 'Darrow' : baies généreuses, fermes, sucrés et pruinées
  • 'Patriot' : grosses baies fermes au goût marqué de couleur bleu foncé, arbuste productif
  • 'Pink Lemonade' : baies d'un rose soutenu et d'une saveur acidulée
  • 'Jersey' : gros fruits ronds, acidulés et fermes d'un bleu assez clair
  • 'Sunshine Blue' : un sujet nain qui se cultive facilement en pot

Où planter un myrtillier ?

Le myrtillier préfère une exposition partiellement ombragée ou complètement à l'ombre. Toutefois, on peut noter que les espèces américaines supportent mieux le soleil que les espèces européennes. Une exposition à l'est ou au nord sera parfaite ! Vous pouvez aussi le planter au sein d'une forêt jardin ou à l'ombre d'un fruitier plus haut. Évitez un emplacement venté ou trop chaud. Déplacer un myrtillier est une chose déconseillée alors prenez garde à bien le situer dès le premier coup !

Quelle terre pour des myrtilles ?

Les myrtilliers demandent un sol acide et léger. Si votre sol est argileux ou calcaire, préférez une plantation en bac ou une fosse de plantation remplie de terre de bruyère et d'un peu de compost. Si votre sol est neutre, n'hésitez pas à faire des apports de terre de bruyère et à appliquer des écorces de pin en paillage qui vont acidifier le substrat. Le pH idéal se situe entre 4 et 5,5.

Planter un myrtillier : les étapes

La plantation du myrtillier a lieu entre mi-août et mi-novembre, avant les gelées.

Plantation du myrtillier en pleine terre

  1. Faites tremper la motte dans une bassine d'eau
  2. Creusez un trou deux fois plus gros que la motte
  3. Selon le pH de votre sol, faites un apport de terre de bruyère ou une fosse de plantation
  4. Ajoutez du compost et du terreau de feuilles à votre terre de jardin
  5. Placez la motte dans le trou, de manière à ce que le collet arrive au niveau du sol
  6. Rebouchez avec le substrat
  7. Tassez et arrosez

Plantation du myrtillier en pot

  1. Choisissez un contenant d'au moins 40 cm de large
  2. Faites tremper la motte dans une bassine d'eau
  3. Versez une couche de billes d'argile au fond du pot
  4. Recouvrez d'un mélange de 80 % de terre de bruyère, 10 % de compost et 10 % de terreau
  5. Placez la motte dans le pot, de manière à ce que le collet arrive quasiment en haut
  6. Comblez les vides avec le substrat
  7. Tassez et arrosez.

Entretenir un myrtillier

Cet arbuste demande un sol frais, offrez-lui une couche de paillage en son pied. Des feuilles mortes seront idéales car elles sont plutôt acides et maintiendront la fraîcheur. Les arrosages seront réguliers de manière à ce que le substrat soit légèrement humide, ni sec, ni détrempé. Il n'est pas nécessaire de faire des apports d'engrais.

Comment tailler un myrtillier ?

Il n'est pas obligatoire de tailler le myrtillier. Cependant, vous pouvez avoir besoin de limiter son développement ou de l'aérer. Opérez alors en fin d'hiver, début de printemps et retirez le bois morts et les branches qui se croisent. Éventuellement, raccourcissez légèrement les branches qui vous paraissent mal orientées ou trop développées.

Récolter les myrtilles

La période de récolte varie selon les variétés, elle s'étend du 15 mai au 15 octobre. Vous saurez que c'est le moment de récolter quand la baie est bien colorée. L'opération est fastidieuse car il faut les cueillir unes à unes. Mais quel bonheur de réaliser une confiture ou une tarte avec les fruits de votre jardin !

Myrtillier qui ne donne pas de fruit : pourquoi et que faire ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer le fait que votre fruitier ne donne pas de fruits.

  • La présence de mycorhizes dans le sol stimule la croissance des fruits. Les engrais peuvent les détruire, évitez tout apport d'engrais même naturel.
  • Le substrat doit rester frais, une terre très humide ou sèche peut mettre le sujet en difficulté.
  • Votre myrtillier est-il à la mi-ombre ou à l'ombre ? Cet arbuste ne s'épanouit pas au soleil.