Bergamotier

Popularisé par le thé Earl Grey ou les Bergamotes de Nancy, le parfum singulier de la bergamote provient d'un bel agrume cultivé en Calabre : le Citrus bergamia. Sensible au froid, ce bergamotier peut se cultiver en pot à condition de l'hiverner dans une pièce froide qui lui permettra de livrer ses arômes puissants de fleurs et de fruits.

Bergamotier
© Alessandro Zocchi/123RF

Comment planter un bergamotier ?

Le Citrus bergamia ou bergamotier est cultivé essentiellement en Italie du Sud dans la région calabraise pour l'huile essentielle que l'on tire de son fruit. Il ne doit pas être confondu avec la bergamote de Tunisie ou de Marrakech (Citrus limetta), aux effluves de bergamote et davantage utilisée dans la cuisine.

Le bergamotier ne tolère pas un froid inférieur à -5 °C. Sa culture en extérieur est à réserver aux zones particulièrement douces. Sinon, il faut le cultiver en pot et l'hiverner.

Il apprécie les expositions bien ensoleillées et protégées du vent. En pot, il vaut mieux lui éviter les situations trop brûlantes et lui réserver une mi-ombre très lumineuse à l'abri des courants d'air.

Le sol doit être non calcaire, bien riche en humus et drainé, voire sablonneux. Le bergamotier ne dédaigne pas un peu d'acidité et la terre de bruyère lui convient en mélange. Pour le planter en pleine terre, la meilleure période est mars-avril.

  1. Creusez un trou d'1 m x 1 m.
  2. Humidifiez bien la motte.
  3. Faites un mélange de terre et de sable ou de terre, de terre de bruyère et de sable.
  4. Installez la motte et comblez le trou avec le mélange en aménageant une cuvette pour l'arrosage.
  5. Arrosez abondamment pour que l'eau pénètre bien en profondeur.

Pour une plantation en pot, réalisez un mélange composé de 1/4 de terre de bruyère, 1/2 de terreau et 1/4 de sable grossier.

Comment entretenir un bergamotier ?

Le bergamotier réclame un arrosage régulier

  • En pleine terre, arrosez fréquemment d'avril à septembre. Surtout en période de canicule ou de sécheresse. Suspendez les arrosages sur la période automne/hiver.
  • En pot, l'arbre doit être arrosé abondamment dès que la motte sèche. En revanche, la plante ne doit pas baigner dans une eau stagnante. En hiver, lors de l'hivernage, un arrosage une fois par semaine est suffisant.

Apportez un engrais organique adapté aux agrumes et aux arbres fruitiers en mars, juin et septembre.

L'hivernage d'un bergamotier en pot doit s'effectuer dans une pièce lumineuse et fraîche - idéalement une température de 10 °C. La plante ne supporte pas les pièces avec chauffage. Elle peut être réinstallée en extérieur dès que tout risque de gelée est écarté.

Le rempotage ne se réalise que tous les 3/4 ans. En attendant un surfaçage permet de renouveler le substrat.

En pleine terre, même en région méditerranéenne, un voile d'hivernage et un paillage du pied sont recommandés.

La taille n'est pas nécessaire sauf pour entretenir la forme de la plante et supprimer les bois morts, entre février et octobre. Néanmoins, si vous souhaitez augmenter la croissance de la plante et sa production, vous pouvez réaliser une taille de fructification après la cueillette des derniers fruits en février. Il suffit de réduire de moitié les nouvelles pousses de l'année.

Fruits du bergamotier : quand récolter les bergamotes ?

Il existe quatre variétés de bergamotier dont la récolte s'échelonne de novembre à février.

  • La plus précoce 'Femminello', aux fruits petits et peu nombreux mais produisant une huile de bonne qualité, se récolte dès novembre.
  • La variété 'Fantastico', obtention récente, très productive se récolte de décembre à janvier.
  • La plus tardive, Citrus bergamia 'Castagnaro', amène ses fruits à maturité en janvier-février