Comment tailler et entretenir les tomates ?

En ce qui concerne la taille des tomates, il y a deux écoles : ceux qui estiment que la taille permet d'avoir des fruits plus savoureux, plus juteux et une récolte plus précoce et ceux qui préfèrent laisser la nature faire et ne rien tailler. On vous explique tout, pour que vous puissiez choisir votre camp !

Comment tailler et entretenir les tomates ?
© nadezhdauryupina - 123RF

L'entretien des tomates, c'est tout un art ! Certains s'abstiendront de tailler leurs plants, mais pour les autres, voici ce qu'il faut savoir.

Faut-il tailler les tomates ? 

Deux courants de pensée s'affrontent dans les potagers. Si vous taillez vos plants de tomates, l'énergie se concentrera sur quelques fruits au lieu de se dissiper dans de multiples tiges et feuilles, la récolte sera donc plus précoce et sûrement plus savoureuse. Mais il existe quelques désavantages : la taille peut blesser le plant et le rendre un peu moins vigoureux et résistant aux maladies.

Quand tailler les plants de tomates ?

La taille des plants de tomates débute environ un mois après la plantation du pied et se répète jusqu'à la fin de sa croissance, donc régulièrement entre juin et septembre. 

Réalisez la taille en début d'après-midi par temps sec, la chaleur et le soleil vont aider le plant à cicatriser. Vérifiez la météo des jours suivants, car de nombreuses maladies se développent par temps humide. 

Comment tailler les tomates ?

La taille dépendra de la variété de vos tomates. Par exemple, il est inutile de tailler les tomates-cerises ou les variétés à très petits fruits, car la plante peut produire beaucoup sans que cela ne nécessite trop d'énergie. Certaines variétés récentes ont été conçues pour produire intensément et moins fleurir, alors que les variétés anciennes nécessitent plus d'entretien. 

La taille la plus classique consiste à tailler la tomate sur une tige, en supprimant tous les gourmands dès qu'ils apparaissent. Les gourmands sont des départs de rameaux qui se développent sur une tige principale. Ils poussent généralement à l'aisselle des tiges. La première étape de la taille consiste à ébourgeonner, c'est-à-dire supprimer les gourmands au fur et à mesure. Pour cela, il faut inspecter régulièrement les plants pour les repérer et les supprimer au plus vite. 

Une fois identifiés, vous avez deux solutions : 

  • si les gourmands sont jeunes, retirez-les à la main en les cassant et en faisant attention à ne pas déchirer la tige. 
  • si les gourmands sont plus développés, utilisez des ciseaux ou un sécateur bien aiguisés. Réalisez une coupe franche et nette pour ne pas trop abîmer la tige. 

Si vous les laissez pousser, de nouvelles tiges se formeront avec de nouveaux fruits qui pourront devenir très lourds et fatiguer le plant.

retirer-gourmand-tomate
© photozi - 123RF

La deuxième étape de la tailler consister à étêter, c'est-à-dire couper la tige principale au-dessus de la dernière inflorescence qui pourra arriver à maturité : inutile de garder des fleurs qui ne vont pas mûrir. Cette opération se réalise en général à la fin de l'été, fin août ou début septembre. 

Une variante de la taille consiste à faire pousser son plant sur deux tiges, c'est possible pour les variétés dont on ne veut pas précipiter la récolte ou si vous disposez de place en largeur mais pas en hauteur pour cultiver vos tomates. Coupez au-dessus des deux premières feuilles pour faire partir deux gourmands qui formeront deux tiges. Pour cultiver vos tomates sur trois tiges, coupez au-dessus de la troisième feuille. 

Quelles feuilles retirer sur un plant de tomates ?

L'effeuillage est la troisième étape de la taille. Il existe deux raisons pour lesquelles supprimer les feuilles : 

  • tout au long de la récolte, vous devrez supprimer les feuilles en contact avec le sol pour éviter tout risque de maladie. 
  • à la fin de l'été, quand le soleil est moins haut dans le ciel et si les feuilles sont trop nombreuses, vous pouvez en retirer une partie pour laisser passer le soleil, surtout si elles font de l'ombre à une partie des fruits. 

Notez que les feuilles sont essentielles pour la photosynthèse de la plante - donc pour son bon développement. Prenez soin de ne pas trop en supprimer, ni trop vite. Les jardiniers qui choisissent de ne pas tailler préfèrent généralement ne pas effeuiller non plus. C'est possible, mais prévoyez de la place car votre plant va se développer. Attention tout de même aux tiges qui traînent par terre : pour éviter les maladies, essayez de les relever en les tuteurant. 

Potager