Gourmands de la tomate : faut-il ou non les enlever ?

Les gourmands de tomates font l'objet de questions dans l'univers du jardinage. Il y a deux écoles : celle qui préconise de tailler les gourmands des pieds de tomates et celle qui considère, comme en permaculture, qu'il faut les laisser se développer librement. Quel que soit votre choix, voici nos conseils pratiques afin d'assurer une bonne croissance à vos pieds de tomates.

Gourmands de la tomate : faut-il ou non les enlever ?
© LEBLOND Catherine/123RF

Comment reconnaître un gourmand de tomate ?

Lors de la pousse d'une plante ou d'une fleur, la tige principale se pare de feuilles et de bouquets. Au croisement des feuilles (aux aisselles) et de la tige, des tiges d'une autre nature, appelées aussi rejets ou drageons, se développent : il s'agit des gourmands. Jolie appellation pour ces petites pousses qui ne donnent pas de fleurs et qui se servent de l'énergie dont ont besoin les tiges principales pour une bonne croissance. C'est justement parce qu'ils sont gourmands que leur maintien fait parfois l'objet de tailles rigoureuses et régulières.

Dans le cas d'un plant de tomates, c'est encore plus justifié. Mais d'un jardinier à l'autre, leur coupe n'est pas toujours partagée. Bien sûr, la culture de tomates sans enlever les gourmands reste possible. Selon les cas, ils n'ont pas d'incidence sur la taille et le degré de maturité des fruits. Les gourmands de tomates en permaculture sont parfois vus différemment. Pour beaucoup de jardiniers, laisser les plantes se développer naturellement est encore le mieux.

Pourquoi enlever les gourmands aux tomates ?

Aussi gourmands par leurs noms que par leurs actions, ces tiges croqueuses d'énergie finissent par épuiser votre pied de tomates censé donner naissance à des fruits. Nous vous conseillons donc de rester vigilant et de procéder à la coupe de ces rejets dès que vous en voyez en privilégiant la tige principale.

Bien entendu, rabattre aura pour conséquence un nombre réduit de fruits mais au moins, en retrouvant toute son énergie, votre tige principale donnera des spécimens en forme.

L'autre avantage d'une telle coupe est d'aérer vos plants de tomates et ainsi de leur laisser l'espace pour bien se développer. Mais aussi pour laisser passer la lumière dont ils ont besoin chaque jour. Et pour cause, en laissant les gourmands envahir vos plants, vous obtiendrez un ensemble très touffu et opaque. Vous pouvez donc profiter de cette coupe pour supprimer aussi les tiges les moins vigoureuses afin d'augmenter les chances de croissance des autres. Et par la même occasion, vous procéderez au tuteurage des pieds de tomates qui s'en porteront fort bien.

Quand couper les gourmands des tomates ?

La coupe des gourmands de tomates doit être réalisée quand la météo est favorable. D'une part, jardiner sous le soleil est idéal. Et ça l'est encore plus pour vos pieds de tomates. En effet, tailler un gourmand blesse la tige principale. Le soleil permettra donc à cette dernière de bien cicatriser. Quand vous êtes sûr d'avoir plusieurs jours consécutifs de soleil, lancez-vous à la pêche aux gourmands car il faut environ 3 jours pour une cicatrisation complète.

D'autre part, couper par beau temps évite l'apparition de maladies. On pense surtout au mildiou, un champignon de taille infime se trouvant au sol et se développant sur les plantes grâce aux éclaboussures. Il a la faculté de rentrer même par le plus petit orifice qu'il trouvera lors de la coupe des branches secondaires. Vous l'aurez compris : soleil, soleil, soleil !

Comment enlever les gourmands de tomate ?

Couper les gourmands de tomates est une opération assez simple à réaliser tant que vous le faites avec délicatesse. En effet, il vous suffit d'apposer vos doigts à l'intersection de la tige principale et du rejet et de le pincer au niveau de son extrémité, en douceur. Tout geste brusque peut abîmer la tige principale : prenez donc votre temps. Un simple pincement fait céder les gourmands que vous pouvez ensuite mettre au compost, aux déchets verts ou encore… planter.

Planter les gourmands de tomate

La plantation des gourmands de tomate peut se faire grâce à différentes techniques. La première est transformer votre gourmand de tomates en bouture :

  1. Choisissez des pots de 10 cm environ remplis de terreau un peu humide ;
  2. Laissez-les reposer dans de l'eau afin de préparer la terre ;
  3. Coupez quelques rejets de tomates sans endommager la tige principale ;
  4. Faites un trou bien au centre de vos pots ;
  5. Installez-les y les branches prélevées en les enfonçant sur 3 cm et tassez ;
  6. Arrosez abondamment et poursuivez l'arrosage en pulvérisant un peu chaque jour jusqu'à l'enracinement des rejets ;
  7. Passée cette étape, repiquez vos plants qui poursuivront leur croissance.

Le gourmand de tomate peut aussi être greffé mais c'est une technique plus élaborée :

  1. Récupérez un rejet depuis la tige principale ;
  2. Taillez-le en biseau pour obtenir un greffon ;
  3. Choisissez un porte-greffe planté solide (tige d'une autre plante à fruits par exemple) et coupez-le un peu puis fendez-le proprement ;
  4. Positionnez le greffon à l'intérieur de cette fente et fixez-le bien ;
  5. Cultivez votre greffon dans une ambiance chauffée et humide pour encourager sa croissance.
Potager