Maladie des tomates : comment les reconnaître ?

Votre plant de tomates a mauvaise mine ? Les feuilles commencent à flétrir, jaunir ou noircir ? La tige est attaquée par des insectes ? Il est urgent d'identifier la cause car certaines maladies peuvent détruire une récolte prometteuse en seulement quelques jours.

Maladie des tomates : comment les reconnaître ?
© thefutureis - 123RF

Les tomates sont sujettes à de nombreuses maladies, encore plus quand l'été est pluvieux. Découvrez ci-dessous la liste des symptômes courants et des diagnostics les plus probables. 

Taches noires sur les feuilles, les tiges et les fruits : mildiou ou alternariose 

Ces deux maladies sont les plus redoutées des jardiniers. 

Dans le cas du mildiou, un champignon qui apparaît généralement à la fin d'un été pluvieux, des taches vert foncé apparaissent d'abord sur le bord des feuilles, avant de devenir marron, puis noires. Les tiges sont aussi touchées, puis les fruits qui finissent par s'atrophier. En fin de maladie, les plants sont complètement desséchés et ont même l'air brûlés.  Il suffit de quelques jours pour que la récolte soit perdue. Supprimez les parties atteintes puis pulvérisez de la bouillie bordelaise sur le reste des plants. 

Alternariose de la tomate © coulanges - stock.adobe

Des taches noires peuvent aussi être causées par l'alternariose. Dans le cas de cette maladie, les taches apparaîtront d'abord sur les feuilles les plus âgées et s'étendront de manière concentrique. L'alternariose peut tuer de jeunes plants, encore fragiles. Supprimez les parties affectées et brûlez-les. 

Taches blanches sur les feuilles : oïdium de la tomate. 

C'est un autre champignon bien connu des jardiniers, assez facile à reconnaître : la plante semble se couvrir d'une fine poudre blanche. L'oïdium se développe dans des conditions climatiques chaudes (plus de 20°C). Enlevez les parties touchées pour éviter la propagation sur le reste de la plante.

Oïdium de la tomate © burapa - 123RF

Taches brunâtres sur les tiges et les feuilles de tomate : botrytis 

Cette maladie cryptogamique apparaît essentiellement par temps humide et dans des serres mal aérées. Ses symptômes? De larges taches brunâtres puis l'apparition d'un feutre gris sur la plante, signe de pourriture. Coupez les parties atteintes, taillez le plant pour laisser l'air circuler et pulvérisez de la décoction de prêle sur les plantes restantes. 

Des taches brunes sur des tomates peuvent également parfois juste être dues à un coup de froid quand les plants ont été installés en terre trop tôt.

Botrytis de la tomate © agephotography - 123RF

Taches brunes sur les feuilles et creuses sur le fruit : anthracnose 

L'anthracnose ou "maladie du charbon" se repère sur les feuilles, qui se couvrent de taches brunes et sur le fruit où des taches rondes creusent la tomate avant de noircir. Supprimez les parties touchées et brûlez-les, pulvérisez un produit à base de cuivre sur le reste.

Anthracnose de la tomate © thefutureis - 123RF

Tache noire sur le bas du fruit : cul noir de la tomate

Si une large tache noire apparaît sur le fruit, à l'opposé du pédoncule, c'est peut-être le cul noir de la tomate ou nécrose apicale. Cette carence liée à un manque de calcium apparaît en général après des arrosages irréguliers. Il n'existe pas de traitement, mais la partie rouge de la tomate peut encore être consommée.

Feuilles jaunes sur un plant de tomates : chlorose

Dans le cas de la chlorose, là aussi liée à une carence nutritionnelle, la décoloration est d'abord légère et progressive, des petites taches noires peuvent apparaître. 

Les feuilles jaunes peuvent aussi être simplement dues à un problème d'arrosageDes taches jaunes sur le haut du fruit peuvent être le signe d'une carence en potasse si la tomate pousse dans un sol épuisé.

Des feuilles enroulées peuvent elles aussi être le signe d'un problème d'apport en eau ou alors dues à une verticillose si elles jaunissent après s'être recroquevillées.

Chlorose de la tomate © murasal - stock.adobe

Comment reconnaître les insectes sur mon plant de tomates? 

  • punaises noires tachetées de blanc : Nezara viridula
  • pucerons verts et rosesMacrosiphum euphorbiae
  • petites mouches blanches : aleurodes 
  • petits points rouges : araignées rouges 
  • petits points jaunes : tétranyques tisserands
  • si tout le plant est déformé et se boursoufle : nématodes

Parasites et maladies