Cucurbitacées : tout savoir sur la famille des courges

Vertes, jaunes, orange, striées ou tachetées, les cucurbitacées offrent une multitude de formes et de couleurs. Cette diversité, on la retrouve aussi dans l'assiette ! Découvrez comment cultiver les courges et autres cucurbitacées.

Cucurbitacées : tout savoir sur la famille des courges
© yuris010/123RF

Quelles sont les caractéristiques des cucurbitacées ?

Derrière ce nom abracadabrantesque, se cache tout simplement la famille des courges ! Riches de plus de 800 espèces, elles réjouissent le potager de l'été à l'automne. Souvent, elles sont dotées de tiges avec des petits poils piquants et de fleurs jaunes. Celle de la courgette est même cuisinée en beignet. Leur port est tantôt rampant, tantôt grimpant.

Comment planter et entretenir des cucurbitacées ?

Les cucurbitacées apprécient un sol riche et drainé. On les sème une fois que le risque de gelées est complètement écarté et le sol réchauffé, c'est-à-dire à partir d'avril sous abris et fin mai en pleine terre. Vous pouvez les semer en poquets (ce qui consiste à mettre 3 graines tous les 80 cm) et ne garder que la jeune pousse la plus vigoureuse. Il ne vous reste plus qu'à arroser régulièrement, sans détremper la terre. Entre 2 et 4 mois plus tard, vous pourrez commencer à récolter.

Liste des variétés de cucurbitacées

Elles sont divisées en 3 groupes :

  • Cucurbita : courgette, coloquinte, potiron, potimarron, pâtisson, citrouille et courge (butternut, spaghetti...)

Les cucurbitacées sont-elles toutes comestibles ?

Non ! Les coloquinques ne se mangent pas. Pourtant, elles souvent exposées dans les magasins au moment d'Halloween car très décoratives. Elles n'en sont pas moins toxiques. D'autres variétés sauvages sont à proscrire, vous pourrez les reconnaître à leur chair blanchâtre, jaune ou d'un vert très clair. De plus, elles ont un goût amer.

Quand récolter et comment conserver des cucurbitacées ?

Les cucurbitacées doivent être cueillies avant les premières gelées. Certaines variétés comme la citrouille, le potiron et le potimarron se conservent jusqu'à 6 mois. Pour cela, il faut de bonne conditions : une température entre 15 °C et 20 °C, un emplacement ombragé mais pas obscur et ne pas les mettre en contact avec d'autres légumes. Pour les garder plus longtemps, environ un an, il faut ensuite les congeler.

Choix des végétaux