Sylvie Vartan a 78 ans : Johnny, David, Darina, Tony... Secrets et Drames

Sylvie Vartan célèbre ce 15 août 2022 ses 78 ans. De sa carrière et de son mariage avec Johnny en passant par son lien si étroit avec son fils David et sa fille Darina, on croit tous savoir ou presque. Mais on ignore qu'à côté de sa vie de papier glacé, Sylvie Vartan a aussi connu des tragédies…

Sylvie Vartan a 78 ans : Johnny, David, Darina, Tony... Secrets et Drames
© Zuma/ABACA

Sylvie Vartan voit le jour à Iskretz, un village situé au centre de la Bulgarie le 15 août 1944. C'est la fille de Georges Vartan né à Champigneulles en Meurthe-et-Moselle et d'Ilona Mayer, une jeune femme d'origine hongroise. Elle a un grand frère prénommé Edmond et surnommé Eddie qui a 7 ans de plus qu'elle. 
Ses premières années sont marquées par l'exil. La petite Sylvie n'a que quelques mois quand sa maison est réquisitionnée par l'armée soviétique obligeant la famille à s'installer à Sofia. À l'âge de sept ans, Sylvie joue son premier rôle au cinéma dans le film Sous le Joug mais le quotidien devient de plus en plus compliqué. "C'était vraiment une vie extrêmement difficile, dont je me souviens d'ailleurs, et qui est très marquante. Tout ce que j'ai ressenti petite et tout ce que j'ai appris en Bulgarie, je l'ai gardé. Je crois que ce qu'on a vécu enfant est indélébile. C'est quelque chose qui vous poursuit et j'y pense tout le temps. Ça m'habite sans cesse", confiait Sylvie Vartan à Catherine Ceylac dans l'émission Thé ou Café en 2015.

Sylvie Vartan : une enfance brisée

Poussée à l'exil, la famille de la future chanteuse s'installe à Paris lors d'un jour glacial de décembre 1952. 
"Ce sont mes parents qui ont décidé, évidemment. Eddy et moi nous étions enfants (…) J'avais 6 ans et demi, 7 ans et nous avions tout quitté : les parents, les grands-parents, la famille", expliquait-elle toujours à Catherine Ceylac.

Aujourd'hui encore, elle conserve un souvenir déchirant de ce départ précipité et de son grand-père adoré et en larmes sur le quai de la gare. "Une scène de film. Mes parents attendaient ce moment depuis des mois, pourtant ils ne paraissaient pas heureux. Ils étaient graves et silencieux. Ils étaient étranglés par l'émotion. Ils savaient, comme moi je l'ai compris quand j'ai vu mon grand-père courir, que je ne le reverrai plus jamais. A ce moment- là l'enfance a été rayée, terminée", racontait à Pleine Vie en 2016 l'artiste qui rendra hommage à son pays natal grâce à la chanson La Maritza du nom du fleuve qui traverse la Bulgarie.

Avec Johnny Hallyday, l'amour dur 

C'est à 17 ans que Sylvie Vartan rencontre Johnny Hallyday qu'elle épouse le 12 avril 1965. Un amour passionnel mais aussi destructeur car le chanteur plonge rapidement dans l'alcool et multiplie les cavalcades extra-conjugales. 
"Nous sommes restés dix-sept ans ensemble. J'ai davantage souffert des séparations, de sa nature instable, de le voir souvent malheureux, que des infidélités. Les filles de passage n'étaient que des filles de passage. Cela n'avait pas grande importance… En même temps, la mémoire réécrit parfois l'histoire, peut-être n'était-ce pas l'exact reflet de la réalité d'alors… Cela reste un moment fort de ma vie", livrait Sylvie Vartan à Gala en 2013.

Sylvie Vartan, maman solo avec son fils, David Hallyday

En permanence sur les routes, le chanteur n'est pas présent quand son épouse met au monde David le 14 août 1966.
Submergé par la fatigue et ses nouvelles responsabilités, il se contente d'une brève visite à la maternité, avant de repartir et tente même de mettre fin à ses jours un mois après la naissance de son fils. 
Il n'est pas plus présent quand Sylvie Vartan fait une fausse couche à 4 mois de grossesse mais la jeune chanteuse ne lui en tient pas rigueur car elle sait à quel point l'absence de père a marqué l'enfance du taulier.

"Il y avait ce manque. D'un point de vue psychologique, je crois qu'on est tous conditionnés par ce qu'on a vécu et on a tendance, à quelques rares exceptions, à reproduire le même schéma", confiait Sylvie Vartan à Gala.

Si Johnny tarde à assumer son rôle de père, Sylvie Vartan est comblée par la maternité et très fier de David qui va suivre le même chemin que ses parents. "Il me ressemble beaucoup : il a cette distance et cette gravité qui en font quelqu'un de très fort intérieurement. Tout petit déjà, cela ne faisait pas de doute que la musique serait son chemin", expliquait la chanteuse dans le magazine Je en 2004.
Mais la naissance du petit garçon ne suffit pas à rapprocher Sylvie Vartan et Johnny Hallyday qui divorcent en novembre 1980.

Tony Scotti : le coup de foudre

Sylvie Vartan ne reste pas célibataire longtemps. En 1981, lors d'un festival à Tokyo, elle tombe sous le charme du producteur américain Tony Scotti. "J'ai eu un coup de foudre. Je n'y croyais pas moi-même. Je me disais que j'affabulais certainement. Il avait quelque chose de sécurisant, c'était un bel homme, il semblait droit, honnête, avec beaucoup d'humour et une grande bienveillance pour autrui", expliquait-t-elle toujours à Gala en 2013. 

Darina, l'enfant de Bulgarie

Trois ans plus tard, ils se marient mais Sylvie Vartan a alors 40 ans et ils peinent à fonder une famille. Ce n'est qu'en 1997 qu'ils accueillent une petite Darina originaire de Bulgarie. Ayant toujours rêvé d'avoir une grande famille, Sylvie Vartan est comblée par la petite fille. "J'ai élevé un garçon et je voulais une fille pour retrouver cet amour de femme à femme. Avec Darina, je suis aussi très maternelle dans mon amour", a-telle assuré à Gala. 

Sylvie Vartan, mamie épanouie

Heureuse maman, Sylvie Vartan est aujourd'hui la grand-mère épanouie d'Ilona, 27 ans, d'Emma, 25 ans, fruits des amours de David Hallyday et d'Estelle Lefébure et de Cameron, 17 ans, né du mariage entre le fils de Johnny Hallyday et Alexandra Pastor. 
Avec le petit dernier, elle a tissé des liens très forts ! "Grâce à David, j'ai un nouveau petit bout d'homme dans ma vie: Cameron, un petit garçon très enjoué, très câlin, qui a déjà l'humour de son père et la gentillesse de sa mère", révélait-elle dans Gala alors que le petit garçon n'avait que 9 ans.

Sylvie Vartan en 3 tragiques accidents 

Solide et courageuse, Sylvie Vartan tire peut-être sa force des accidents qui ont jalonné sa vie. 
Le 11 avril 1968, elle se rend à Paris avec la marraine de David, Mercedes Calmel Mendès quand son coupé jaune OSI Ford est violemment percuté par une fourgonnette qui a dévié de sa trajectoire. Blessée au niveau du menton et du coude et victime d'un traumatisme crânien, Sylvie Vartan s'en sort, mais sa passagère et grande amie d'enfance Mercedes est tuée sur le coup à l'âge de 22 ans seulement.

Moins de deux ans plus tard, elle a un nouvel accident de voiture. C'est alors Johnny Hallyday qui conduit la DS où ont pris place son épouse et trois autres personnes. Le groupe doit se rendre à un gala à Besançon, mais le chanteur roule beaucoup trop vite sur la route verglacée. 
A l'entrée du village de Roppe, la voiture plonge dans un fossé après un virage raté. Le chanteur s'en sort avec le nez cassé et l'un de ses passagers avec une jambe brisée mais Sylvie est beaucoup plus mal en point. Grièvement blessée, elle a été défigurée après avoir traversé le pare-brise. Ce n'est qu'au bout de 6 mois et après de nombreuses opérations aux États-Unis qu'elle retrouvera son visage. 

Dix-huit ans plus tard, Sylvie Vartan connaît une nouvelle tragédie. Un incendie ravage sa maison de Los Angeles mais ne blesse heureusement ni la chanteuse ni son mari et leur fille qui n'a alors que quelques mois. Dans la chambre calcinée de la chanteuse, il ne reste plus rien... ou presque. Sylvie Vartan a, en effet, la surprise de découvrir intacte l'illustration d'un ange protégeant deux enfants, qui se trouvait au-dessus de son lit, lorsqu'elle était enfant. Un signe du destin pour celle qui a toujours cru en sa bonne étoile.   

Personnalités