Stéphanie, confinée à Monaco avec ses filles : compagnons et rituels

Stéphanie de Monaco et ses filles Pauline Ducruet et Camille Gottlieb se sont retranchées sous le même toit à Monaco. Pour les trois Monégasques, le confinement est l'opportunité de renouer les liens et (ré)apprendre à cohabiter (en compagnie de plusieurs boules de poils). Comment se passe l'enfermement de la famille princière ?

Stéphanie, confinée à Monaco avec ses filles : compagnons et rituels
© Laurent Vu/SIPA

Pour certains, le confinement est l'occasion de renouer le lien familial et profiter de moments privilégiés avec les siens. Camille Gottlieb et Pauline Ducruet ont décidé de se réfugier chez leur mère, Stéphanie de Monaco, dans sa résidence monégasque. Une réunion entre mère et filles qui était attendue depuis belle lurette, puisque l'aînée, âgée de 25 ans, poursuit désormais sa carrière de styliste à New York (où elle a créé sa marque de vêtements Alter Designs), loin de sa famille. "Cela fait longtemps (...) Depuis que je suis partie de Monaco, on n'a pas passé autant de temps d'affilé ensemble. On a passé plusieurs semaines ensemble dans la même ville, mais pas sous le même toit", a confié Pauline Ducruet à Monaco Info.

Chacun cherche son chien. Ces trois cabotines ont un fidèle compagnon : "Je suis arrivée avec la mienne, Camille a le sien et maman aussi. C'est une grande cohabitation", a précisé la fille aînée du clan. Des toutous partout et un joyeux bazar, donc !

Que font Stéphanie de Monaco et ses filles pendant le confinement ?

Malgré cette ambiance que l'on imagine pleine d'énergie et de vitalité, Stéphanie de Monaco et ses filles tentent de ne pas dépasser les limites et de respecter sphère personnelle et intimité "On essaie de ne pas être les uns sur les autres trop souvent sauf pour les repas". Sage décision (que bien des couples peinent à appliquer en temps de confinement)... 

Il faut dire que Pauline Ducruet n'a pas forcément le temps de s'ennuyer. Point de répit pour notre fashionista, qui continue à développer sa griffe, même en ces temps troublés. "Au contraire, cela implique aussi que je dessine beaucoup, je crée beaucoup de modèles, je travaille sur la prochaine collection", a-t-elle indiqué, pleine d'ambition.

Quant à la fille cadette de la princesse de Monaco, âgée de 21 ans, elle fait preuve d'imagination pour tuer le temps de manière intelligente (et dans le respect des règles et mesures de distanciation sociale) : "Je dessine beaucoup, je marche beaucoup avec mon chien, j'essaie de marcher moins d'une heure et toute seule".

Impossible d'oublier leur sens du devoir et du patriotisme, en cette période tumultueuse. Tous les soirs, à 19h, les trois Monégasques sortent sur leur balcon pour scander l'hymne du Rocher, munies de leur drapeau. Puis à 20h, il est l'heure d'applaudir le personnel soignant et de saluer leur courage.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Day 5 - becoming à stay-at-home-patriotic-hardcore-yogi #coronakatastana #daghevinyasa

Une publication partagée par Pauline Ducruet (@paulinedcrt) le

L'émotion face à la contamination d'Albert de Monaco

Il va de soi que Stéphanie de Monaco et ses filles ont une pensée toute particulière pour Albert de Monaco, qui a été testé positif au Covid-19 et se repose actuellement au palais princier de Monaco. "On pense toujours que ça ne peut arriver qu'aux autres et le fait que ça arrive dans notre cercle familiale proche, on se dit 'il n'y a pas de barrières', tout le monde peut être touché, ça nous a fait réaliser que c'était vraiment sérieux et qu'il ne fallait pas le prendre à la légère", a conclu Pauline Ducruet.