Johnny Hallyday : deux ans après sa mort, le rockeur reste vivant

Voilà deux ans que Johnny nous a quittés. Depuis que le rockeur a poussé son dernier soupir, l'affection des Français pour le monstre sacré a-t-elle tari ? Qu'en est-il de la bataille de l'héritage ? La famille, qui s'est tant déchirée, est-elle prête à (enfin) faire la paix ? Bilan de deux années sans le Taulier.

Johnny Hallyday : deux ans après sa mort, le rockeur reste vivant
© KONRAD K./SIPA

Voilà (déjà !) deux ans que les yeux de Johnny se sont définitivement fermés. Le 5 décembre 2017, le monstre sacré du Rock'n'Roll rend l'âme à 22h10, à 74 ans, à son domicile de Marne-la-Coquette, des suites d'un cancer du poumon. Choc pour les Français. Les rassemblements se multiplient en mémoire du Taulier à travers la France, l'hommage populaire réunit des millions de personnes aux Champs-Elysées ou devant leur écran de télévision et les fans s'arrachent Mon Pays C'est L'Amour, disque posthume de Johnny Hallyday. Qu'en est-il de la passion des Français pour Johnny, deux années entières après le drame ? Les siens ont-ils parvenu à se reconstruire ? 

Johnny, deux ans après : la fin de la bataille de l'héritage ?

Quelques mois après la mort du Taulier, l'image du clan Hallyday, uni et aimant, a volé en éclats lorsque la guerre pour l'héritage s'est déclarée… et la famille s'est scindée en deux camps : celui de Laeticia Hallyday et celui de David Hallyday et Laura Smet. Le second a triomphé le 28 mai dernier, lorsque le tribunal de Nanterre a jugé que la justice française était compétente pour régler le litige de l'héritage.

Laeticia Hallyday, dévastée, a donc pris le problème à bras le corps en faisant appel de la décision et en changeant son équipe d'avocats, sur les conseils de son père André Boudou. "Je sais que Johnny n'aurait pas aimé ce qui se passe actuellement", déplorait Laura Smet, lasse des tensions, dans Madame Figaro.

Finalement, la veuve du rockeur a surpris les foules en tendant un rameau d'olivier aux enfants aînés de Johnny, en octobre, précisant qu'elle souhait désormais parvenir à un accord avec Laura Smet et David Hallyday, quitte à faire des compromis. "Johnny est parti il y a deux ans. Il nous manque, à tous. Rien n'apaisera notre peine mais le temps de la paix est venu. Je ne doute pas un instant que nous y parviendrons tous. J'espère que ça va se faire, que mes filles vont pouvoir retrouver leur frère et leur sœur. On a tous besoin de se reconstruire", a confié Laeticia Hallyday au JDD, le 1er décembre. Une nouvelle audience ayant lieu le 12 décembre devant la cour d'appel de Versailles pourrait être décisive et enfin mettre un terme aux querelles… deux ans après la mort du Taulier.

Laeticia Hallyday, Laura Smet : la reconstruction

D'aucuns diront que ce soudain revirement de situation est dû à un changement particulier dans la vie de Laeticia Hallyday, survenu en août dernier. C'est à cette époque que la veuve du monstre sacré a rencontré le potentiel (second) homme de sa vie : Pascal Balland. Entre la mère de Jade et Joy et le propriétaire de restaurants parisiens, le coup de foudre a été immédiat au détour des vagues de Saint-Barth. "Cet été, après deux années si violentes et si douloureuses, j'ai fait la connaissance de Pascal. C'est une rencontre belle et inattendue. Je n'étais pas prête à envisager quoi que ce soit avec un autre homme. Ça prend du temps de réapprendre à aimer. Mais la vie est faite de rencontres qui vous bousculent. Aujourd'hui, je respire, je retrouve un sens à mon existence", a détaillé Laeticia Hallyday dans le JDD.

Il semblerait que la veuve du Taulier ait tourné la page du deuil pour entamer un nouveau chapitre de sa vie. C'est aussi le cas de Laura Smet, qui a épousé son compagnon Raphaël Lancrey-Javal le 1er décembre 2018, elle qui aurait tant voulu avancer devant l'autel au bras de son père. "J'ai envie d'avoir plusieurs enfants", confiait la fille de Johnny dans Télé Star. Cette année sera donc peut-être celle d'une nouvelle naissance dans la famille Smet… Qui vivra verra ! 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

15 juin ... on taime

Une publication partagée par Laura Smet (@laura_smet_) le

Que l'on t'aime, Johnny

Doucement, le clan Hallyday apprend à vivre sans la présence imposante du Taulier… et le public aussi. Pourtant, la voix puissante de Johnny continue à résonner sur les ondes et dans les playlists des Français. "Il est toujours le taulier, il y a cette passion des Français pour lui", a déclaré, auprès de l'AFP, Michel Jankielewicz, conseiller artistique de Laeticia Hallyday fraîchement désigné. En effet, le deuxième album posthume du rockeur, sobrement intitulé Johnny, qui regroupe des arrangements des succès du Taulier par un orchestre symphonique, est déjà certifié double platine. Quant à l'opus live des Vieilles Canailles, il est classé en 3e position du Syndicat National de l'Édition Phonographique (SNEP). Un succès qui ne tarit pas.

Preuve supplémentaire, s'il en fallait une, de l'intérêt encore vif du public pour le Taulier, les fans se sont déplacés nombreux à l'Olympia le 1er décembre pour trois séances de projections d'images d'archives du rockeur. Prochaine étape : un musée consacré à la légende de la musique française ? C'est en tout cas le souhait de Laeticia Hallyday, qui a déclaré au JDD : "Et si Paris lui consacrait un lieu pour que les fans puissent aller écouter sa musique, voir et toucher des choses ?" Christophe Girard, adjoint au maire de Paris en charge de la culture, a même partagé son enthousiasme face à ce projet, auprès du Parisien : "Si l'envie et le désir sont là de la part de la famille, nous accompagnerons ce projet avec grand plaisir." Indéniablement, le Taulier reste vivant de le cœur de ses proches et du public et nul ne semble près d'oublier le souvenir, souvenir de sa légende.

Johnny Hallyday : deux ans après sa mort, le rockeur reste vivant
Johnny Hallyday : deux ans après sa mort, le rockeur reste vivant

Voilà (déjà !) deux ans que les yeux de Johnny se sont définitivement fermés. Le 5 décembre 2017, le monstre sacré du Rock'n'Roll rend l'âme à 22h10 , à 74 ans, à son domicile de Marne-la-Coquette, des suites d'un cancer du poumon....