Isabelle Morini-Bosc a 65 ans : Viols, Drames, Salaire, Mari...

Isabelle Morini-Bosc célèbre ses 65 ans. Sa rémunération dans TPMP, son type d'homme, ses préférences sexuelles et ses secrets de famille... Tout ce que vous ne saviez pas sur la chroniqueuse de Cyril Hanouna.

Isabelle Morini-Bosc a 65 ans : Viols, Drames, Salaire, Mari...
© Isabelle Morini-Bosc en 2019 par JP PARIENTE/SIPA

Isabelle Morini-Bosc célèbre ses 65 ans le 1er octobre 2021! Chroniqueuse attachante de Touche Pas à Mon Poste, journaliste spécialiste des médias polyvalente, la sémillante Isabelle Morini-Bosc est rapidement devenue une personnalité particulièrement appréciée des Français. Mais derrière ses boutades à répétition et son air guilleret, se cachent de nombreux secrets. Saviez-vous que la chroniqueuse de TPMP avait été violée trois fois et agressée par une personnalité connue, qu'elle avait un frère grand brûlé et avait sauvé la vie de son mari? Secrets et folles anecdotes...

Isabelle Morini-Bosc : qui est son mari ?

Si Isabelle Morini-Bosc obtient un baccalauréat options anglais, espagnol, allemand et latin (et mention très bien s'il vous plait) avec trois ans de retard, c'est assez tôt qu'elle franchit le cap du mariage. En 1978, à 21 ans, elle épouse Alain Morini, ingénieur chimiste spécialiste du traitement des eaux.

Isabelle Morini-Bosc a un frère grand brûlé

Outre son époux, Isabelle Morini-Bosc évoque rarement les autres membres de sa famille. La journaliste a un fils, discret et ingénieur tout comme son père, dont elle est extrêmement fière. Mais elle traine aussi de lourdes blessures familiales. "J'ai un frère grand brûlé, je n'en parle jamais mais s'il arrive un jour quelque chose à mon frère je peux mourir sur le champ", a-t-elle révélé à Evelyne Thomas dans Non Stop People, avant d'ajouter: "J'ai une passion pour ma famille même si mon père a disparu et ça n'en parle jamais en revanche".

Pourquoi Isabelle Morini-Bosc était persona non grata dans TPMP

La journaliste a beau être aujourd'hui l'une des chroniqueuses favorites de TPMP, elle a bien failli ne jamais être acceptée dans l'équipe. Elle officiait en tant que chroniqueuse dans l'émission Pif Paf sur Paris Première jusqu'en 2010... mais les directeurs de la chaîne D8 (ancêtre de C8) étaient loin de la trouver talentueuse dans le programme. Sur le plateau de TPMP, Cyril Hanouna avait confié à Isabelle Morini-Bosc: "Vous savez que la chaîne ne voulait pas que je vous prenne à la base... Je vous jure que c'est vrai. Ils m'ont dit 'Non non, elle était nulle dans Pif Paf, ne la prend pas'. Et j'ai insisté".

Isabelle Morini-Bosc "virée" de TPMP ?

Confortablement installée dans son siège de chroniqueuse pour TPMP depuis mai 2013, la sexagénaire ne compte pas quitter le plateau de sitôt, même si elle est consciente qu'elle devra un jour tirer sa révérence. "Quand Cyril m'aura viré, j'espère bien qu'on restera amis (...) Il y a forcément un jour où il voudra remplacer par de la chair plus fraîche. Bien sûr que je le redoute parce que ça veut dire que vous changez de tranche d'âge définitivement", avait-elle expliqué à Jordan De Luxe.

Son mari souhaite qu'elle quitte TPMP

Si la protégée de Cyril Hanouna n'est pas prête à quitter l'équipe, son mari Alain Morini, lui, attend avec impatience la retraite de son épouse. "C'est vrai qu'il voudrait que je quitte l'émission... Il me promet une retraite de rêve: aller à la pêche et faire des concours de pétanque ensemble", a-t-elle expliqué à Jordan De Luxe.

Isabelle Morini-Bosc a sauvé la vie de son mari

Isabelle Morini-Bosc peut se targuer d'avoir littéralement sauvé la vie de son époux. "Il a fait un AVC et il ne voulait pas que j'appelle... J'ai appelé (...) Le médecin m'a dit : 'Si vous aviez appelé une heure plus tard, c'était fini", avait-elle raconté sur le plateau de TPMP. Encore aujourd'hui, la journaliste "ne manque pas de rappeler" à son mari qu'il lui doit la vie.

Isabelle Morini-Bosc a été violée trois fois 

Si Isabelle Morini-Bosc affiche constamment un air souriant, la chroniqueuse cache de lourds secrets. Elle a été violée pas moins de trois fois, dont la dernière fois remonte à près de cinq ans, près d'un centre équestre au Parc Saint James, à Neuilly-sur-Seine. "Il m'a couché dans l'herbe. Je voyais passer les camions, mais personne ne me voyait, car les herbes étaient hautes. J'ai une cicatrice dans le dos, car mon dos a appuyé sur la cicatrice pendant deux heures. Le monsieur n'a pas réussi à me débraguetter, il me l'a mise partout, ailleurs, dans les yeux, dans les oreilles, dans la bouche", a-t-elle raconté sur le plateau de TPMP.
Et d'ajouter: "Ça quand même duré deux heures et demi, j'avais qu'une envie, c'était de rentrer chez moi et de prendre une douche et de retrouver mon mari qui rentrait de Haute-Savoie".

Isabelle Morini-Bosc a été agressée par une personnalité connue

Au début de sa carrière, la journaliste a été agressée par une personnalité relativement connue, dans les toilettes. "Quand j'ai commencé c'était un univers de mec. Il y a eu des gens qui vous suivent aux toilettes, qui vous bloquent la porte… J'ai un patron de chaîne qui, à Cannes, est tombé sur moi et m'a entaillé la lèvre, il s'est précipité sur moi et la chaise a basculé. Il voulait qu'on ait une liaison", avait-elle raconté dans TPMP.

Isabelle Morini-Bosc déteste Anne Hidalgo

La journaliste de 65 ans réside dans le 4e arrondissement parisien, mais elle est loin d'être une fan de la maire de la capitale, Anne Hidalgo. "Parce qu'elle bétonne, parce qu'au lieu de dire qu'il faut être écolo et planter des arbres, elle ferait bien déjà de ne pas les abattre... Et que je trouve qu'il y a des quartiers qu'on a complètement dénaturés et je ne parle pas des pistes cyclables qui sont plus importantes que les pistes de voitures, ce qui fait que c'est contre-productif", avait-elle expliqué à Evelyne Thomas, sur Non Stop People.

Home idéal et vie sexuelle

Isabelle Morini-Bosc n'est pas avare en confidences sur sa vie intime. Si elle a révélé dans TPMP qu'elle avait des relations sexuelles avec son mari "deux fois par semaine", de préférence le week-end, elle a également dévoilé quel était son type d'homme: "Moi j'ai toujours aimé les maigres. Les roux maigres".

Son salaire dans TPMP

Combien la journaliste médias gagne-t-elle par émission pour sa contribution dans TPMP? Isabelle Morini-Bosc assure qu'elle n'en a aucune idée, son époux étant responsable des comptes. "On pourrait appeler Cyril pour lui demander, je suis vraiment infoutue de le dire. Sincèrement, je pense que c'est un tout petit peu moins de 500 euros (par émission, ndlr) mais je ne saurais l'affirmer", avait-elle déclaré dans L'Instant de Luxe.