Le string apparent fait son retour

On pensait la pratique des années 2000 morte et enterrée, pourtant, le dessous reprend le dessus. De la dernière collection Givenchy au bas des reins de Beyoncé, le string se montre à nouveau. Zoom ce phénomène.

Le string apparent fait son retour
© Y/Project PIXELFORMULA/SIPA

Le 4 octobre 2020, en pleine fashion week "phygitale", la maison Givenchy dévoile la première collection de son nouveau directeur artistique, Matthew Williams. Parmi les looks tranchants et plein d'allure de cette nouvelle ère taillée pour le succès, une silhouette frappe de plein fouet : une robe au dos -très- nu orné, en haut du fessier, d'un string apparent. Une des tendances les plus provoc' des années 2000 vient de signer son retour. 

Pourtant le designer anglais n'a pas été le premier à tirer à nouveau les ficelles. Y/Project pour l'automne-hiver 2020, Sandy Liang, Dion Lee et même, plus discrètement Jacquemus pour le printemps-été 2021 ont suggéré la manie grâce à des pièces trompe-l'œil dotées de lanières décollées sur le bas ventre. Au rayon lingerie, on est aussi sens dessus-dessous. Fenty, la marque de Rihanna, et Etam ne se sont pas privés du clin d'œil aguicheur lors de leurs derniers défilés. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Beyonce (@beyonce) le

Il n'en fallait pas plus pour que les stars s'en emparent. En tête de file, Kim Kardashian, dont les lignes du bassin semblent destinées à recevoir cette petite tenue, poste le look Givenchy sur Instagram. Quelques semaine plus tard, Beyoncé dévoile le numéro de décembre de Vogue UK avec, parmi les clichés de la série mode, une nouvelle occurrence de la tendance. En robe Christopher John Rogers, la diva laisse apparaitre un string bijou Agent Provocateur.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

Il avait presque disparu. Ces dernières années, le sous-vêtement qui dénude les fesses était en net recul du au profit des culottes. Cette tendance de fond a frappé les rayons des enseignes de lingerie qui se sont nettement appauvris. Mais voila que les tendances maillots de bain de l'été 2020 nous on ont mené à nouveau sur la voie du tanga. Du côté de la mode, la réapparition des dos nu très échancrés préparent le terrain, comme chez Musier qui ressuscite la robe de Mireille Darc signée Guy Laroche. Le string va-t-il, pour autant, prendre le dessus dans la "vraie vie" ? Se peut-il qu'il quitte les fils d'Instagram pour refaire une percée dans les collèges, les lycées ? A l'heure des luttes féministes, le hisser au bas des rein pourrait-il devenir un acte de revendication ? Il se pourrait que le string dépasse nos attentes.