Louane adopte une robe mythique (et le résultat est canon)

Louane Emera porte la robe tendance du moment signée Paco Rabanne dans un cliché posté sur Instagram. Une pièce iconique qui lui va à ravir.

Louane adopte une robe mythique (et le résultat est canon)
© Louane Emera aux Canneseries le 3 avril 2022 par SYSPEO/SIPA

Louane enfile de nouveau sa casquette de modeuse ! La chanteuse de 25 ans est sur tous les fronts; en plus d'être en studio et d'avoir renoué avec les joies de la scène, elle mène une véritable vie de it girl sur Instagram. Couleur pep's, look rock'n'roll ou encore style seventies, elle est devenue une vraie source d'inspiration mode.

Après s'être essayée à la tendance des paillettes colorées dans un ensemble disco signé Dior, la jeune femme adopte cette fois-ci les sequins métallisés XXL de Paco Rabanne dans un cliché d'elle au naturel. L'interprète du single Aimer à mort porte l'iconique robe effet miroir de la griffe lancée dans les années 60, à retrouver sur son site internet au prix de 2 850 euros.

françoise-hardy-robe-metallique-paco-rabanne
Françoise Hardy à l'exposition internationale de diamants le 15 mai 1968 © FITITJIAN/SIPA

Le métallurgiste de la mode

Les sequins argentés de Paco Rabanne font fureur ces dernières semaines auprès de nos modeuses préférées. De la minijupe à la robe courte en passant par le sac à main, dans des coloris noirs, dorés ou argentés, toutes se sont approprié ces emblématiques pièces métalliques des 60's, réinventées par l'actuel directeur artistique de la maison, Julien Dossena. Présentée en 1966 dans le défilé Douze robes importables en matériaux contemporains de Paco Rabanne, la robe en rhodoïd effet aluminium avait choqué le monde de la mode en raison de son influence industrielle. Mais quelques célébrités de l'époque avaient été conquises par la vision avant-gardiste du créateur, à l'image de Brigitte BardotFrançoise Hardy ou encore Jane Birkin, qui ont adopté les premières ses vêtements à l'inspiration futuriste. Aujourd'hui, Julien Dossena rend hommage à celui que l'on appelait le métallurgiste de la mode en utilisant des matériaux innovants pour reproduire les classiques de Paco Rabanne et perpétuer son esthétique bien particulière sur l'ensemble du vestiaire féminin. On aime à mort.