Saint Laurent passe l'été à L.A.

La tête dans les étoiles et les pieds dans l'eau, Anthony Vaccarello fait référence aux années 70 bohèmes de la maison Saint Laurent. Une collection printemps-été 2019 composite dont le cœur balance entre Paris et Los Angeles.

Saint Laurent passe l'été à L.A.
© Imaxtree.com

Non content de bénéficier du décor le plus grandiose de la fashion week parisienne, au pied de la tour Eiffel, Anthony Vaccarello invoque une autre capitale du cool lors de son show printemps-été 2019 : Los Angeles. Une allée de palmiers lumineux élancés borde le catwalk et se réverbèrent dans un vaste miroir d'eau. C'est dans ce cadre onirique que le directeur artistique de la maison Saint Laurent a décidé de livrer son interprétation de la Parisienne pour la saison à venir. 
Sur l'étendue d'eau du Trocadéro, le navire Saint Laurent tangue entre Calamity Jane et Loulou de la Falaise. Légèrement moins résolue à être un écrin pour les jambes qu'à l’accoutumé, la collection joue sur les détails. En référence à Yves Saint Laurent et peut être plus précisément à l'amour du chinage de ses muses comme Betty Catroux, le designer compose des looks maculés de références. Naturellement sous les palmiers évocateurs de la Cité des Anges, chapeaux de cowboy, ceintures à bouclons travaillés, blousons en daim, étoiles et python invoquent l'imaginaire américain. Imprimés animaliers et touches de velours coloré viennent dynamiser des silhouettes à l'allure 70's soutenues par des lavallières et des vestes travaillées. Le tout n'est pas sans rappeler la collection automne-hiver 2016-2017 qu'Hedi Slimane avait fait défiler à Los Angeles. Mais le soir venu, la passion pour le noir d'Anthony Vaccarello reprend le dessus. Les longues robes en voile transparent, qui permettent d'apprécier tant les détails de coupe que le corps des mannequins, partagent l'affiche avec une série de bodies couture à l'échancrure pour le moins sexy. Entre rêve américain et chic parisien, difficile de trouver son chemin. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

ANJA PARIS SEPTEMBER 25SUMMER 19 by ANTHONY VACCARELLO #YSLSUMMER19 #YSL #SaintLaurent #YvesSaintLaurent @anthonyvaccarello

Une publication partagée par SAINT LAURENT (@ysl) le

Voir aussi :

Saint Laurent passe l'été à L.A.
Saint Laurent passe l'été à L.A.

Non content de bénéficier du décor le plus grandiose de la fashion week parisienne, au pied de la tour Eiffel, Anthony Vaccarello invoque une autre capitale du cool lors de son show printemps-été 2019 : Los Angeles. Une allée de palmiers lumineux...