Sobriété structurée chez Alexander Wang

Exit l'extravagance, pour son défilé prêt-à-porter automne-hiver 2012-2013, Alexander Wang joue la carte de la sobriété.

Sobriété structurée chez Alexander Wang
© AFP Paris Modes Productions

AFP - Pas de surprise et bien dans le politiquement correct, Alexander Wang s'assagit avec le temps. Le cuir vernis noir et blanc domine, le vinyl trouve également toute sa place dans cette collection affûtée qui défile d'un pas cadencé. La jupe longue en cuir rigide fendue sur le devant et le pull résille remonté sur la bouche structurent la silhouette. Pour le soir, un peu plus de douceur avec des franges rebrodées sur des robes en soie. Le casting composé entre autre, de Carmen Kass et Gisèle Bündchen apporte un peu de sex-appeal à ce défilé qui en manque cependant un peu. 

 Voir aussi les photos du défilé

Sobriété structurée chez Alexander Wang
Sobriété structurée chez Alexander Wang

  AFP - Pas de surprise et bien dans le politiquement correct, Alexander Wang s'assagit avec le temps. Le cuir vernis noir et blanc domine, le vinyl trouve également toute sa place dans cette collection affûtée qui défile d'un pas...