Comment calculer sa taille de soutien-gorge ?

Pas toujours facile de prendre les bonnes mesures de son tour de poitrine et connaître sa taille de soutien-gorge exacte. C'est pourtant une étape indispensable pour bien choisir son soutien-gorge. Découvrez nos conseils et astuces ainsi que notre guide des tailles.

Comment calculer sa taille de soutien-gorge ?
© Fotolia

8 femmes sur 10 ne portent pas la bonne taille de soutien-gorge et beaucoup optent pour la même taille depuis le début de leur vie de femme Or, la poitrine change au gré des années, des grossesses... Pour bien faire, il faudrait mesurer son tour de poitrine tous les ans. Découvrez nos conseils pour connaître sa taille exacte et faire le bon choix.

Comment prend-on ses mensurations pour connaître sa taille exacte ?

Même s'il faut affronter sa timidité et sa pudeur, mieux vaut faire prendre ses mensurations par un tiers, comme une vendeuse de lingerie qualifiée. Mais si vraiment on ne peut pas faire autrement, on mesure son tour de dos en plaçant le mètre-ruban tout autour du buste, pile sous la poitrine. Pour ce qui est des tailles françaises, il faut ajouter le chiffre 15 au chiffre obtenu pour connaître sa taille. Ainsi, une femme qui aura obtenu un tour de buste de 80 cm fera un 95 de tour de dos. Ensuite, il faut mesurer son bonnet (A, B, C, D... selon la profondeur et le volume de la poitrine) en plaçant cette fois-ci le mètre-ruban à la pointe du sein, puis en se référent au tableau de correspondance des bonnets

  1. Mesurez votre tour de dos en plaçant le mètre juste sous votre poitrine, puis ajoutez 15, puis référez-vous au tableau ci-dessous.
    Tour de dos Votre taille
    36/67 80
    68/72 85
    73/77 90
    78/82 95
    83/87 100
    88/92 105
    93/97 110
    Source : Les 3 Suisses
  2. Mesurez votre tour de poitrine en plaçant le mètre à la pointe du sein, puis déterminez la profondeur de vos bonnets en vous référant au tableau ci-dessous.
Les bonnets A, B et C
Votre taille Bonnet A Bonnet B Bonnet C
Source : Les 3 Suisses
80 77/79 79/81 x
85 82/84 84/86 86/88
90 87/88 89/91 91/93
95 92/94 94/96 96/98
100 97/99 99/101 101/103
105 x 104/106 106/108
110 x 109/111 111/113
Les bonnets D et E
Votre taille Bonnet D Bonnet E Bonnet F
Source : Les 3 Suisses
90 93/95 95/97 97/99
95 98/100 100/102 102/104
100 103/105 105/107 107/109
105 18/110 110/112 112/114
110 113/115 115/117 117/119

Comment savoir si un soutien-gorge est à la bonne taille ? 

Si c'est un soutien-gorge que l'on possède déjà, il faut s'assurer qu'on ne le sent pas de la journée : ni bretelle qui tire, ni armature qui se déplace. Si le soutien-gorge est à la bonne taille, on l'oublie toute la journée. Au moment de l'achat, c'est différent car il est difficile de savoir en quelques minutes d'essayage si le modèle est confortable ou pas. 

À quelle agrafe doit-on le fixer ? 

Les soutien-gorges possèdent généralement trois agrafes. L'idéal est d'utiliser celle du milieu à l'achat, car cela laisse une marge si l'on maigrit ou si l'on grossit. Néanmoins, on peut choisir de le serrer au maximum si la matière est un peu élastique, comme la microfibre. 

Comment bien positionner son soutien-gorge ?

Pour mettre en valeur sa poitrine, il faut bien sûr un soutien-gorge à sa taille et adapté à sa morphologie. Mais il faut aussi bien le positionner. Katia Charles, directrice artistique de la maison Simone Pérèle, insiste sur l'importance de bien placer le modèle choisi et pour cela énonce quelques règles à respecter. 

  1. Placez la pointe de sein sur la couture afin de respecter l'équilibre du bonnet.
  2. Vérifiez la taille des bretelles. "Du haut de l'épaule à la pointe de sein, nous avons toutes une hauteur différente, même entre deux femmes d'une même taille", explique Katia Charle. À l'achat d'un nouveau soutien-gorge, il faut donc effectuer ce réglage que l'on vérifiera à chaque fois qu'on l'enfile.
  3. Veiller à ce que le séparateur (en bas du soutien-gorge entre les deux bonnets) soit bien appliqué sur le thorax. Il ne doit pas se décoller sinon cela signifie que les bonnets ne sont pas assez profonds.
  4. Vérifiez que le dos soit bien positionné dans le prolongement de l'armature et bien parallèle au sol. "Si le dos remonte, forcément la poitrine va tomber", constate Katia Charle. Pour éviter que le dos du soutien-gorge ne remonte, il faut vérifier que le soutien-gorge ne soit pas trop large. Pour cela, mieux vaut positionner l'attache soit au milieu, soit au plus serré.
  5. Vérifiez que l'armature est bien placée dans le sillon du sein pour éviter qu'elle ne vous blesse.

Découvrez ci-dessous notre sélection lingerie